Eclaireur mercenaire

83Report
Eclaireur mercenaire

Je m'appelle Chasseur Silvan. J'ai dix-neuf ans et je venais de finir d'enterrer le dernier de ma famille. Nous vivons ici au pied des montagnes du nord depuis dix générations. J'ai grandi en apprenant à me battre, à traquer et à chasser, ma mère s'était assurée que je pouvais aussi lire et écrire. La vie autour du seul passage du nord était toujours difficile. Outre le donjon du roi rempli de soldats, il y avait des raids constants d'elfes noirs, d'orcs ou de gobelins, il y avait parfois des trolls ou des lions aux longues dents.

Je me suis redressé et j'ai regardé à travers les champs dans la vallée en contrebas pour voir une grande ville. C'était là que l'on m'avait dit que les compagnies de mercenaires hivernaient. Je cherchais du travail comme éclaireur et j'ai commencé à descendre la route en tirant le cheval de bât avec tout ce que je possédais.

Je portais mon arc long, il était fait de Chypre dorée et m'avait pris un an à fabriquer. Sur ma cuisse droite se trouvait un long couteau légèrement incurvé, sur ma poitrine jusqu'en bas se trouvait un autre. Mes mocassins étaient en peau de troll. J'ai fait un signe de tête aux gardes à la porte de la ville : "Je cherche les compagnies de mercenaires."

Un plus âgé sourit mais le plus jeune renifla et commença à dire quelque chose. L'ancien posa sa main sur l'épaule du cadet, « fais le tour par l'est et tu trouveras plusieurs campements. Essayez la compagnie de Trevor Macbane.

J'acquiesçai et me tournai pour contourner les remparts de la ville. Derrière moi, j'ai entendu le vieux soldat, "il est de King's Pass."

J'ai souri mais j'ai continué et j'ai finalement atteint les camps. Les hommes semblaient traîner et ne rien faire lors des deux premiers camps. Je fronçai les sourcils et les dépassai avant de m'arrêter à côté d'un autre. J'ai fait un signe de tête à un grand homme qui aiguisait une épée. "Je cherche la compagnie de Trevor Macbane."

Il leva les yeux et se figea avant de se tourner vers le geste, "deux camps en bas et en un".

J'ai hoché la tête en tirant sur la corde de plomb, "Merci."

Il a souri, "n'importe quand".

Quand j'ai atteint le camp, il semblait presque vide. Quelques hommes s'entraînaient avec des arcs et un autre tirait des flèches. Je me suis dirigé vers celui qui empennait les flèches et il m'a jeté un coup d'œil. Il a eu l'air surpris et s'est retourné, "TREVOR!"

Je l'ai regardé, puis la grande tente alors qu'un homme de petite taille en sortait. Il hésita puis sourit en marchant vers moi. J'ai regardé les longs couteaux jumeaux qui étaient comme les miens, puis dans son visage. Il s'est arrêté et m'a regardé de haut en bas, "un Silvain".

J'ai hoché la tête, "le dernier".

Il fronça les sourcils et secoua la tête, "c'est dommage, ta famille était la meilleure."

J'ai hoché la tête et il a jeté un coup d'œil à mon cheval : « Vous cherchez du travail ?

J'ai hoché la tête à nouveau et il a souri et s'est retourné, "COMPANY!"

J'ai regardé autour de moi alors que des hommes commençaient à sortir des tentes. Ils sont venus se tenir debout en me regardant et Trevor a fait un geste, "laissez le cheval."

Je me tournai pour toucher le cou du cheval et murmurai un ordre. Je lâchai la corde et me tournai vers Trevor. Il sourit et hocha la tête avant de regarder la cible éloignée, "besoin que je la recule?"

J'y ai jeté un coup d'œil et j'ai hoché la tête, "encore cinquante pas."

La compagnie murmura alors que trois hommes trottinaient vers la cible et la retiraient. Quand ils se sont éloignés, j'ai regardé Trevor, "Trois?"

Il hocha la tête et je tirai une flèche du carquois à ma taille. Je l'ai ajusté à la corde de l'arc et, d'un seul mouvement, j'ai relevé l'arc, j'ai tiré la corde vers l'arrière et je l'ai relâchée. Je n'ai pas attendu et j'ai tiré une autre flèche et elle est partie en vitesse après la première puis une troisième a suivi les deux autres. J'ai regardé Trevor alors qu'il riait et regardait la compagnie, "c'est pourquoi les hommes de King's Pass sont les meilleurs."

Il a tendu la main vers mon arc et j'ai hésité avant de le lui tendre. Il l'examina attentivement avant de soupirer et de le rendre, "très bien".

Il a regardé mon cheval avec le long étui en cuir, "l'autre?"

J'ai jeté un coup d'œil en arrière, "Black Cyprus, mon père."

Il a hoché la tête : "Je paie une couronne d'or chaque mois."

J'ai souri, "quand partons-nous?"

Trevor sourit, "Demain."

Il regarda autour de lui, "Drake, Dillon et Thomas, vous êtes en éclaireur avec Silvan."

J'ai regardé les trois hommes qui lui avaient répondu, puis lui : « Vous pouvez m'appeler Hunter.

Tout le monde s'est tu et il m'a regardé attentivement. "Hunter est celui qui a tué deux trolls aux portes du donjon l'hiver dernier."

J'ai souri légèrement, "Ce n'étaient pas mes premiers."

Il m'a de nouveau regardé, puis a ri en se détournant : « Peter, trouve-lui une tente.

J'ai suivi Peter, un homme aux cheveux blonds avec des épées courtes croisées. J'ai jeté un coup d'œil à la tente pliée avant de secouer la tête, "Je vais utiliser la mienne."

Il hocha la tête : « Le chariot de Cook est derrière… »

J'ai souri, "la tente du commandant."

Il m'a regardé et j'ai touché mon nez, il a souri et s'est détourné. Je déchargeai mon cheval et posai le tout à côté de ma toile de sol. J'ai conduit le cheval jusqu'à la ligne de piquetage et l'ai attaché avant d'y glisser un sac de nourriture. Je retournai à mes affaires et m'assis une minute avant de soupirer et d'ouvrir un long paquet. J'ai commencé à assembler les choses et j'ai ignoré les regards que je recevais.

Quand j'ai fini, je me suis tenu devant et j'ai ramassé l'une des longues branches droites que j'avais ramassées en marchant. Je l'ai mis dans le tour et je l'ai ajusté avant d'utiliser la pédale et de sortir un ciseau. J'ai continué à ignorer les autres hommes alors qu'ils se rassemblaient et continuaient à travailler la branche jusqu'à une flèche lisse. Je l'ai sorti et essuyé pendant que je le vérifiais, puis je l'ai glissé dans le sac avec les autres flèches. Trevor s'éclaircit la gorge : « Tu fabriques tes propres flèches ?

Je lui jetai un coup d'œil avant de tirer une flèche de mon carquois et de la lui tendre. Il la prit et sourit en fermant les yeux et laissa sa main sentir la flèche. Il ouvrit les yeux et rendit la flèche en retour, "Cela ne m'a jamais été enseigné."

J'ai jeté un coup d'œil aux autres hommes. "Mon arrière, arrière-grand-père a reçu le tour d'un nain et a appris à l'utiliser par un elfe."

Ils ont tous hoché la tête et je me suis retourné pour atteindre une autre branche : « Vous devez utiliser des branches chevronnées aussi droites que possible. Je les tourne un peu plus étroits que la plupart, mais ils ont tendance à voler plus vite et plus droit.

J'ai jeté un coup d'œil autour de moi alors que je commençais à raser la branche, "Pour se rétrécir et ils se cassent ou se brisent quand ils frappent."

Ils hochaient la tête alors que je revenais à ce que je faisais : « J'utilise des collets pour attraper des oiseaux ou j'utilise une fronde. Je coupe les piquants pour qu'ils soient égaux et volent de la même manière à chaque fois.

J'ai hoché la tête vers mon sac, "Je mélange aussi différents minerais pour obtenir une pointe plus légère et plus forte."

J'en ai fait dix avant d'arrêter, Trevor avait séparé les hommes mais quelques-uns avaient encore regardé. Un tintement est venu de derrière la tente de Trevor et tout le monde s'est levé et a commencé à marcher. Un homme aux cheveux en arrière sourit en passant, "c'est pour nous faire savoir aux idiots sourds et muets qu'il est temps de manger."

Je souris et le suivis jusqu'au chariot du cuisinier. Après le dîner, j'ai rangé le tour, je me suis étiré et j'ai commencé les exercices qu'on m'enseignait quand j'étais très jeune. Quand Trevor s'est glissé dans la danse martiale, j'ai bougé avec ses mouvements fluides. Il était mon miroir et j'étais le sien. Quand il a reculé et s'est éloigné, je suis passé à un modèle différent, que seule ma famille pratiquait.

Lorsque je me suis arrêté et que j'ai commencé à m'étirer lentement, Trevor s'est incliné, "merci, cela fait de nombreuses années que je n'ai pas eu quelqu'un avec qui m'entraîner."

J'ai hoché la tête en me déshabillant et je me suis assis, laissant mes yeux se fermer alors que mes autres sens s'étendaient autour de moi. Quand j'ai ouvert les yeux, Trevor était assis en face de moi, "les autres exercices que je ne connaissais pas ou ce que vous étiez en train de faire."

J'ai souri : « L'autre était ce que ma famille pratique et pratique depuis dix générations. Quant à ce que je faisais, j'écoutais et ressentais ce qui nous entourait.

Il hocha la tête avant de se lever : « Et bien merci encore. Retrouvez-moi demain matin pour que je puisse vous montrer où je veux que vous alliez en éclaireur.

J'ai hoché la tête et me suis levé pour m'habiller maintenant que j'étais plus frais. J'ai sorti le gros rocher rouge vitreux que j'avais rangé, puis l'étui mince avec mes outils de sculpture sur pierres précieuses. Tout le sommet du rocher ressemblait à de minuscules mailles de chaîne. J'ai jeté un coup d'œil autour de moi en m'asseyant, puis je me suis concentré sur ce que je faisais. C'étaient de minuscules mouvements qui creusaient des liens dans les mailles. Quand il a commencé à faire noir, je me suis arrêté et j'ai tout rangé.

Je suis allé vérifier mon cheval et j'ai découvert que quelqu'un avait enlevé le sac de nourriture et l'avait attaché à côté de la corde de plomb. Un tas d'herbe verte était près de sa tête et il mangeait. Je me suis allongé sur mon tapis de sol et j'ai regardé les étoiles à mesure qu'elles apparaissaient. Je n'étais pas habitué aux sons de centaines d'hommes autour de moi. L'ombre qui s'est glissée dans le camp au milieu de la nuit m'a fait me lever.

Je me déplaçai silencieusement dans l'ombre. Je me suis déplacé devant l'homme comme une forme avant qu'il ne puisse entrer dans la tente de Trevor, "vos gens ne sont pas les bienvenus ici."

L'elfe noir hésita, "ce n'est pas ton affaire, homme sylvain."

J'ai souri, "Je lui suis engagé."

L'elfe se décala, "c'est privé."

Je me tournai légèrement lorsque Trevor se glissa à côté de moi. Il fit un signe de tête à l'elfe, "frère".

Je me tournai pour le regarder mais l'elfe m'ignora, "d'autres viendront pour toi. Ta mère a fait son voyage avec mon père.

Trevor baissa les yeux, "ils étaient toujours heureux ensemble."

L'elfe hocha la tête et se redressa, "Je vais maintenant vers nos frères."

Je l'ai regardé brusquement, "ils vont te tuer à vue."

Il baissa la tête, "peut-être mais je ne peux plus suivre le chemin sombre."

Je me tournai et regardai dans la nuit avant d'atteindre à contrecœur le collier de chaîne en pierre que je portais. Il était vert pâle avec un petit cristal bleu. Je l'ai tenu, "à l'ouest d'ici un jour est une pierre de paix. Placez-le sur la pierre et asseyez-vous. Attends tes frères et dis à celui qui vient que j'ai dit que sa dette est payée.

L'elfe noir me regarda puis regarda le collier avant de le prendre lentement. J'ai jeté un coup d'œil à Trevor avant de retourner à mon tapis de sol. Je me suis allongé et détendu en regardant les étoiles et en écoutant la nuit. Je me suis levé tôt et j'ai fait mes valises. J'ai sellé mon cheval puis j'ai chargé mon sac de selle avant d'aller voir le cuisinier qui était debout depuis un moment. J'ai accepté deux petits pains chauds remplis de bacon chaud et de fromage.

Je me suis glissée dans la tente de Trevor et j'ai fait un signe de tête aux autres hommes. Trevor a utilisé une petite table à cartes et a commencé à montrer à chacun de nous où il voulait que nous allions en éclaireur. Après que nous ayons fini, je suis sorti et je me suis étiré avant de sortir du camp. Une fois que j'ai été dégagé des gens, je suis allé au trot lent. Arrivé à la clairière vers laquelle nous nous dirigions, j'ai vérifié avant de m'accroupir à côté d'un arbre.

Il fallut une heure avant que l'un des autres n'atteigne la clairière. Drake entra calmement dans la clairière et regarda autour de lui d'un air suffisant. Je me suis raclé la gorge et il s'est retourné en levant son arc. J'ai secoué la tête et il a souri, « depuis combien de temps es-tu ici ?

J'ai haussé les épaules, "Un moment, assez longtemps pour regarder passer un petit groupe de voleurs de la route."

Il fronça les sourcils et regarda autour de lui avant de marcher vers moi et de s'asseoir à côté de moi. Nous avons regardé Dillon et Thomas se déplacer dans la clairière avant de ressortir un peu plus tard. Drake gloussa quand Thomas dit qu'ils étaient les premiers. Ils se retournèrent pour nous voir avant de sourire. Je me suis levé, "Je reviendrai."

Je me suis glissé dans les bois et j'ai commencé une marche lente autour de l'extérieur de la clairière. J'ai pris quelques oiseaux avec ma fronde avant que les bois autour de moi ne s'immobilisent. Je me suis déplacé et j'ai écouté attentivement avant de bouger soudainement et de commencer à courir, "ORCS!"

Des flèches noires épaisses et lentes passaient à travers l'endroit où j'avais été et plusieurs autres volaient derrière moi pendant que je courais. Le rugissement et les cris alors qu'ils commençaient à me poursuivre étaient ceux que j'avais entendus à plusieurs reprises. Je pouvais voir Drake, Dillon et Thomas avec leurs arcs prêts alors que je courais et tournais. J'étais à côté d'un grand chêne et j'ai commencé à tirer des flèches alors que le petit groupe de chasseurs d'orcs se précipitait vers nous.

Ils étaient peut-être vingt, puis une douzaine ou moins lorsque je jetai mon arc derrière moi et sortis mes couteaux. J'entrai dans la danse mortelle, faisant glisser un lourd cimeterre alors que j'ouvrais l'estomac d'un orc. J'ai tranché la gorge d'un autre en glissant vers l'avant et en me retournant pour en poignarder un dans le cou et lui arracher le couteau. Je me suis tordu pour éviter un autre cimeterre et j'ai tendu la main pour ouvrir l'intérieur de sa cuisse.

J'ai poignardé le bras de l'un d'entre eux et je me suis tordu en passant devant lui et en lui coupant la gorge. Je tournai, bloquant une autre épée et prenant la main qui la tenait. J'ai poussé l'orc hurlant sur une épée qui se précipitait et je suis passé devant lui pour prendre un orc levant une épée pour se balancer vers Drake et me suis retourné pour en poignarder un autre sous l'oreille. Je me suis dirigé vers un dernier orc qui s'est mis à courir lorsque Thomas lui a planté une flèche dans la colonne vertébrale.

Je me redressai et regardai autour de moi avant de m'agenouiller pour nettoyer mes couteaux. J'ai ignoré les orcs mourants pendant que Drake, Dillon et Thomas s'assuraient qu'ils étaient morts. Je suis allé chercher mon arc et l'inspecter avant de faire demi-tour et de retourner dans les bois. Je me suis assuré que ceux touchés par les flèches étaient morts avant de retirer mes flèches. Je les ai vérifiés et ai enlevé les têtes avant de les casser.

Je suis revenu vers les autres alors qu'ils tiraient les corps plus profondément dans les bois. J'ai aidé, puis nous avons attendu et la compagnie a finalement commencé à arriver. Trevor jeta un coup d'œil autour de lui alors qu'il se balançait, "Ça sent le sang et la merde."

Dillon a ri, "Nous avons eu une petite danse avec des orcs."

Trevor regarda à nouveau autour de lui, « Scouts ? »

J'ai secoué la tête, "Une partie de chasse."

Il renifla, "Leur nid est à quelques jours d'ici que."

J'ai hoché la tête, mais Drake a répondu : "Il y avait des rapports dans la ville sur des parties de chasse."

Trevor hocha la tête : « Je les ai entendus.

Thomas s'éclaircit la gorge : « Ça devrait aller si nous postions des gardes.

Ce soir-là, j'ai pris mon temps et j'ai arraché des plumes et remplacé les flèches que j'avais utilisées. J'ai nettoyé les vieilles pointes de flèches et j'ai fait quelques autres tiges avant de tout emballer. J'étais en reconnaissance sur le flanc le lendemain, mais la seule chose que j'ai vue était un lynx roux solitaire. Nous sommes arrivés dans les immenses terres agricoles du royaume et le scoutisme n'était pas vraiment nécessaire.

La ville de Black Rock était immense, avec de hauts murs de pierre et des tours. Trevor était monté devant ce matin mais il attendait à la porte quand nous sommes arrivés. Je marchais à côté du chariot de cuisinier alors que nous avancions dans les rues pavées. J'essayais de ne pas tout regarder quand nous sommes entrés dans une grande place. Nous passions devant une grande fontaine entourée d'un bassin lorsqu'un jeune noble se retourna et lança une pierre.

Ma réaction a été automatique, ma main a fait sauter le rocher avant qu'il ne puisse toucher le cheval tirant le chariot, j'ai pivoté et je l'ai jeté en arrière. Le noble a crié quand il l'a frappé et plusieurs des autres garçons ont sorti des épées. Je m'éloignai du chariot après m'être retourné pour saluer le chauffeur. Je traversais vers les hommes en sortant mes couteaux. Une voix forte a traversé les voix de la foule, "STOP!"

Les nobles se figèrent et se retournèrent pour regarder. Je m'arrêtai et regardai l'homme et souris légèrement. Il était bien habillé mais petit et très trapu. Il sourit alors qu'il ignorait les nobles, "Je pensais que vous étiez toujours au nord de Silvan."

Je me suis incliné, "Mon père est finalement décédé et votre duc a envoyé un avis que nous n'étions plus nécessaires."

Il soupira en s'arrêtant, "Je pense que c'était une erreur."

Il se tourna vers les nobles garçons : « Vous êtes extrêmement chanceux. C'est Hunter Silvan et s'il l'avait voulu, tu serais mort ici aujourd'hui. Maintenant, va sur le terrain d'entraînement et attends-moi.

Je l'ai regardé et il a souri quand il s'est retourné, "Je dois enseigner à ces nouveaux seigneurs."

Je secouai la tête et me tournai tandis que Trevor marchait vers nous. J'ai souri, "Lord Devan, voici Trevor le commandant de ma compagnie."

Trevor sourit et s'inclina : « Monseigneur, j'ai entendu parler de vous.

Devon hocha la tête avant de me regarder. "Les Elfes se rassemblent pour un raid dans le Trenadal."

J'ai jeté un coup d'œil à Trevor qui avait l'air intéressé : « Pourquoi maintenant ? Les bois profonds ont été calmes.

Devon regarda Trevor, "De grands groupes d'orcs, de gobelins et d'elfes noirs font des raids dans les fermes limitrophes."

Trevor s'éclaircit la gorge : « Est-ce que le roi prévoit d'envoyer des troupes ?

Devon a souri, "Viens me voir ce soir."

Il m'a regardé, "nous avons appris que les elfes noirs envoyaient une fête de sang pour vous."

J'ai souri: «Ils l'ont fait, j'étais au nord du col à la recherche d'une longue dent blessée. Il les a trouvés quand je l'ai trouvé.

Devon a ri et a secoué la tête, "et vous vous êtes probablement assis et avez attendu avant d'aller aider le lion."

J'ai ri et il a soupiré: "Très bien Silvan."

J'ai hoché la tête et Trevor a souri. "Cela pourrait nous éviter une longue marche vers Crow Peak."

Il se retourna et fit un signe de la main en se dirigeant vers l'avant de la colonne. Je suis retourné au chariot et j'ai accepté mon arc avant de commencer à marcher à côté. Nous installons notre camp à l'extérieur des murs de la ville. J'ai commencé à fabriquer plus de flèches, s'il devait y avoir des combats, j'en aurais peut-être besoin. Je me suis glissé hors du camp vers midi et je suis retourné dans la ville jusqu'à ce que je trouve un forgeron. J'ai dû négocier sévèrement avec lui avant qu'il ne me laisse utiliser sa boutique et sa forge. J'ai mélangé de fins copeaux de différents métaux avant de le mettre dans la forge pour le faire fondre.

Les longs moules argentés que j'utilisais étaient dans ma famille depuis longtemps. Ils avaient été fabriqués pour nous par une famille de nains qui nous doit encore une dette. Quand j'ai quitté le magasin, il était tard dans l'après-midi, je me suis arrêté à côté de ma bâche au sol et j'ai regardé le ciel qui s'assombrissait. Je rapprochai mes sacs et sortis la tente légère en forme de dôme. Plusieurs chevilles en bois élastiques se sont glissées dans les manches avant que je ne jette ma bâche au sol, puis mes sacs.

Les autres hommes avaient regardé et souriaient en secouant la tête. J'ai couvert le dôme avec sa bâche de pluie qui n'était qu'un autre tissu léger. Je suis allé manger avant de revenir me glisser dans ma tente. Trevor nous a emmenés là-bas pendant trois jours car il pleuvait et il a parlé au seigneur Devon et au duc Merral. Le matin du quatrième jour, nous avons fait nos valises et nous sommes dirigés vers l'ouest en direction du Trenadal.

Le Trenadal était ancien, c'était une vaste forêt dans laquelle peu d'hommes s'aventurent très loin. Nous avons fait des reconnaissances à tour de rôle et une semaine plus tard, nous sommes arrivés au grand Watcher's Keep. Une armée d'hommes et d'elfes remplissait la zone autour de l'imposant Donjon. Nous avons installé le camp du côté de la forêt pendant que Trevor allait parler avec les autres commandants.

J'utilisais le tour quand le petit groupe d'elfes s'est arrêté à côté de moi. J'ai souri et j'ai continué ce que je faisais : « Tu es bien meilleure que la dernière fois Silver.

Plusieurs ont ri alors que celui devant souriait, "se faire mutiler par une longue dent a tendance à m'ébouriffer."

Je lui ai jeté un coup d'œil et au-delà de lui, l'ancien elfe noir, "Tu es arrivé ici rapidement."

L'elfe suivit mon regard et hocha la tête, "Et je me retrouve encore plus dans ta dette."

J'ai souri en revenant au puits sur lequel je travaillais, "Et là, je pensais que je te donnais une chance de le réduire."

Il s'est accroupi derrière moi, "C'est du sérieux Hunter."

J'ai reniflé, "Serious fait face à un troll et oublie ton couteau."

Il sourit : « J'avais de la fièvre, tu te souviens ?

J'ai jeté un coup d'œil aux autres elfes sérieux, "c'était et ce sera toujours le travail de ma vie de rétablir l'équilibre. Vos frères suivent un faux chemin. Si je peux aider quelqu'un à revenir à la bonne, alors j'ai fait ce que j'étais censé faire.

Il hocha la tête et posa sa main sur mon épaule, "peut-être mais cette fois même notre roi se sentira redevable."

Je lui jetai un coup d'œil puis aux autres avant d'acquiescer. J'ai finalement souri : « Vous ne sauriez pas où se trouve un arbre de bois de fer blanc ?

Il sourit, "espérant toujours faire l'arc parfait?"

J'ai haussé les épaules et me suis retourné pour retirer la nouvelle flèche. "Alors, vos gens vont commencer à attaquer le Trenadal?"

Il hocha la tête : « Nos frères et les autres immondes ont causé assez de chaos. On va essayer de rétablir l'équilibre.

J'ai souri en plaçant un nouveau bâton dans le tour, "Ensuite, nous nous reverrons et peut-être que je pourrai vous apprendre la bonne façon de danser."

Il rit alors qu'il se levait, "Je l'attendrai avec impatience."

Je les ai regardés partir avant de finir et de tout ranger. Trevor est retourné au camp et a appelé tout le monde. Nous commencerions notre reconnaissance le lendemain matin. C'était à peine l'aube que je me glissai dans la forêt. Il a fallu plusieurs minutes pour apprendre la sensation de la forêt autour de moi, puis j'ai commencé à bouger. Quand la forêt s'est calmée, je me suis figé et j'ai lentement regardé autour de moi.

Il était presque midi et j'étais près d'un petit ruisseau. Quelques minutes plus tard trois elfes noirs apparurent. Ils descendaient le ruisseau et s'arrêtèrent à une douzaine de pas à peine. L'un d'eux a jeté un coup d'œil autour mais ne m'a pas regardé, « ils viennent par ici. Éparpillez-vous et posez des pièges pour les ralentir.

Je levai mon arc et tirai la ficelle alors qu'ils commençaient à se séparer. J'en pris un dans la poitrine alors qu'il levait enfin les yeux pour me voir. Alors même que je relâchais, je tirais une autre flèche. J'ai pris le prochain elfe alors qu'il se retournait au premier halètement. Le dernier courait vers moi quand je lui ai planté une flèche dans la gorge. Je m'avançai pour retirer mes flèches et prendre leurs armes.

Je levai les yeux vers le ruisseau avant de me déplacer sur le côté et de le suivre. C'était une demi-heure avant que j'arrive au petit campement. J'ai regardé pendant un moment avant de me retourner pour m'éclipser. Je fis un pas autour d'un buisson et me figeai alors qu'une servante à moitié elfique me regardait avec surprise. Je bougeai rapidement et l'attrapai en couvrant sa bouche. J'ai continué à m'éloigner du campement tout en tenant la servante qui se débattait.

Les femmes humaines capturées par les elfes noirs sont transformées en esclaves. Les enfants qu'ils ont mis au monde ne vivent que s'ils sont de sexe féminin et ils sont réduits en esclavage comme leur mère. Quand j'ai été assez loin, j'ai retiré ma main de sa bouche et j'ai sifflé : "tu es mon esclave !"

Elle se figea avec de grands yeux et baissa les yeux, "mon maître..."

Je l'ai secouée et j'ai sifflé: "Je t'ai pris, tu es à moi!"

Il se passa une minute avant qu'elle ne hoche la tête et que je me détende. Je lui ai attrapé la main, "viens".

Je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire d'elle mais je ne pouvais pas la laisser partir. J'ai bougé rapidement et je n'ai pas été surpris quand elle a pu suivre. J'étais de retour là où j'avais tué les trois elfes quand une douzaine d'elfes et Trevor sont apparus. Ils ont regardé la fille mais je les ai ignorés alors que je me dirigeais vers Trevor. Je lui ai parlé du campement et de sa distance.

Il sourit et regarda en arrière, "nous avons une compagnie de rangers qui nous suit, cela devrait être plus que suffisant."

J'acquiesçai et m'agenouillai en sortant une fine peau de lapin. Je l'ai étalé et j'ai commencé à dessiner le campement alors que les elfes se rapprochaient pour regarder et écouter. Quand j'eus fini, des hommes entraient dans la minuscule clairière. Les elfes se déversèrent pour les guider alors que Trevor chuchotait au commandant des Rangers pendant qu'ils marchaient. Je jetai un coup d'œil à la bonne que j'avais réclamée et soupirai en la tirant sur le côté.

Après le passage des rangers, une double colonne de ravitaillement commença. Après cela, c'était le train de ravitaillement des éclaireurs et je suis entré pour marcher à côté de mon cheval, je l'ai tapoté et j'ai regardé la femme de chambre, "la nôtre".

Elle hésita puis hocha la tête. Trevor avait raison, les rangers étaient plus que suffisants. Ils n'étaient pas à temps pour empêcher les elfes noirs de tuer les esclaves ou leurs femmes et leurs enfants. Nous installons le camp un peu à l'écart du combat. Les rangers ont enterré les morts puis ont commencé à célébrer. Les éclaireurs avaient notre propre camp et j'ai installé ma tente avant de retourner au camp des elfes noirs.

J'ai trouvé plusieurs des couteaux étoiles argentés comme le mien. J'ai aussi trouvé des fourrures pour dormir et les couvertures vert clair que les elfes utilisaient toujours. Quand je suis revenu à ma tente, d'autres éclaireurs étaient de retour. Ils regardèrent fixement la bonne alors que je lui tendais les fourrures et les couvertures et que je faisais un signe de tête à la tente. J'ai installé mon tour et commencé sur quelques arbres quand elle est sortie et s'est agenouillée derrière moi.

Je l'ai fait monter pour regarder ce que je faisais et elle semblait vraiment intéressée. J'ai tourné quelques arbres avant de retirer des têtes et des plumes. J'ai regardé la fille curieuse et elle était totalement concentrée sur ce que je faisais. Quand j'ai fini, j'ai tout rangé et je l'ai relevée. J'ai utilisé des ceintures que j'avais trouvées pour positionner deux couteaux sur elle. Elle tremblait quand j'ai mis les couteaux et je savais que c'était parce qu'elle n'avait jamais été autorisée à porter des armes.

Je l'ai tirée vers le cuisinier qui a regardé de moi à la fille avant de sourire. Il m'a donné deux assiettes, une remplie de nourriture supplémentaire. Je le lui tendis et m'écartai avant de m'accroupir et de manger. La fille m'a regardé alors que je touchais son assiette, "mange".

Elle regarda autour d'elle à moitié effrayée avant de faire lentement ce que je lui disais. Une minute plus tard, elle engloutissait la nourriture. Elle a même léché l'assiette en bois après que toute la nourriture ait disparu. J'ai pris son assiette et me suis levé pour les rendre au cuisinier qui a regardé la fille, "Faites-moi savoir si elle a besoin de quelque chose."

J'ai hoché la tête et l'ai emmenée à l'endroit où nous avions installé la tranchée pour les jakes. Après être allé aux toilettes, je l'ai ramenée à la tente. J'ai regardé à l'intérieur de la tente le grand lit confortable. Je fronçai les sourcils mais je savais qu'il ne fallait pas dire quoi que ce soit. J'ai hoché la tête vers le lit et j'ai poussé la fille, "Repose-toi."

Elle hésita avant de se déshabiller et de grimper dans la tente et le lit. Je me suis déshabillé avant de m'étirer et de commencer mes exercices du soir. Au moment où j'ai eu fini, Trevor attendait. Il sourit alors que j'utilisais le chiffon qu'il me lançait. Il faisait nuit quand il m'a dit où il voulait que je fasse une reconnaissance le lendemain et jusqu'où aller. Je me suis glissée dans la tente et la fourrure endormie quand il a eu fini.

Je savais que la fille était éveillée en écoutant sa respiration. Je me détends en écoutant les sons de la nuit et en fermant les yeux. Je me suis réveillé lorsque la fille s'est rapprochée et a posé sa tête sur mon épaule. Elle s'est lentement détendue pendant que j'attendais et s'est finalement détendue lorsque sa respiration a changé et qu'elle s'est endormie. J'ai été réveillé par des bruits de pas à l'extérieur et j'ai jeté un coup d'œil à la fille qui était éveillée et tremblante. J'ai décalé, "il est temps de se lever".

Je sortis de la tente et regardai autour de moi dans la fausse lumière de l'aube. J'ai regardé la fille, "faites la literie pendant que je récupère mon cheval."

Elle hocha la tête et se retourna vers la tente. J'ai jeté un coup d'œil à l'un des autres en m'arrêtant à côté de mon cheval. Il a hoché la tête vers ma tente, "elle dort?"

J'ai haussé les épaules : « Un peu. Il lui faudra un certain temps pour apprendre qu'elle est une personne.

Il m'a tapoté l'épaule, "tu n'as pas aussi froid que tu voudrais que tout le monde le pense."

Je l'ai regardé conduire son cheval vers sa tente avant d'enfiler la selle légère. J'ai ramené mon cheval et j'ai commencé à charger les sacs. J'ai soigneusement montré à la fille comment démonter la tente et la ranger avant de la ranger sur le cheval. Je l'ai conduite aux jakes puis à se laver avant d'aller chez le cuisinier. Comme avant, il a rempli son assiette avant de mettre de la nourriture dans la mienne. Je l'ai prise à part et j'ai touché son assiette, "manger".

Elle hocha la tête et regarda autour d'elle alors qu'elle engloutissait sa nourriture. Je mangeai et attendis qu'elle lèche son assiette et soupire. J'ai souri, "Comment t'appelles-tu ?"

Elle m'a regardé puis a baissé les yeux, "Holly, maître."

J'ai touché sa main, "Je veux que tu conduises notre cheval et que tu suives le cuisinier."

Elle m'a regardé avec de grands yeux. J'ai souri : « Tout ce que nous avons est sur le cheval. Pendant que vous marchez, cherchez des branches sèches droites comme vous m'avez vu utiliser pour faire des flèches.
Holly hocha la tête et je me levai après avoir pris son assiette. Je l'ai conduite au cuisinier et lui ai donné les assiettes vides : « C'est Holly. Elle conduira mon cheval et te suivra.

Il a souri, "Tu as besoin de n'importe quoi jeune fille, dis-le-moi."

Elle baissa les yeux et hocha la tête. Je suis allé chercher mon arc et je l'ai laissée avec le cheval avant de partir. Je me suis glissé à travers les bois avec précaution mais mon esprit était sur Holly. Il a fallu quelques heures avant que j'hésite, j'ai vu six Orcs accroupis à côté d'un cerf mort. Je pouvais voir des signes indiquant que le cerf avait été traîné ici et j'ai regardé autour de moi. Au-delà d'eux, il y avait une large ouverture et il y avait une odeur de pourriture.

Je reculai prudemment et m'éclipsai avant de me diriger rapidement vers la colonne de rangers. J'ai failli tomber sur les quatre orcs et je n'ai réussi qu'à lâcher mon arc. J'ai attrapé une main griffue et je me suis tordu et tourné pour jeter l'orc dans les autres. Cela m'a donné le temps de sortir mes couteaux et de me trancher la gorge alors qu'il se précipitait vers moi. Je glissai sur le côté et poignardai un évanoui avant de me retourner et de prendre la main d'un autre.

Je reculai et me tournai pour poignarder une main tendue. J'ai tordu et tourné mon poignet alors que je me glissais pour lui trancher la gorge. Je me suis retourné et j'ai poussé l'orc mort dans celui qui se relevait avant d'avancer à nouveau pour tuer l'orc tenant son bras et hurlant. Il est mort alors que je lui enfonçais un couteau dans l'œil et me dirigeais vers le dernier qui se débattait sous l'orc mort. Je l'ai poignardé à travers la gorge et j'ai arraché mon couteau avant de reculer et de regarder autour de moi.

Je me suis agenouillé pour nettoyer mes couteaux avant de saisir mon arc et de repartir vers les rangers. J'ai rencontré Trevor et un autre éclaireur quelques minutes plus tard et j'ai ralenti pour marcher, "nous avons un petit nid d'Orc."

Trevor sourit et se tourna pour attendre que les rangers nous rattrapent, "nous avons une compagnie d'hommes du duc Merral et une autre d'elfes qui nous ont rejoints."

C'est un peu plus tard que je me suis agenouillé avec les trois commandants de compagnie et leur ai dit où se trouvait le nid. J'ai repris le chemin du retour et je me suis arrêté net alors que les rangers se déployaient et avançaient, suivis par des elfes. J'ai continué et j'ai utilisé mon arc avec Trevor et l'autre éclaireur pour tuer les orcs qui gardaient l'entrée du nid. Les hommes du duc se précipitèrent alors que les torches s'enflammaient.

Trevor m'a jeté un coup d'œil, "dirigez-vous vers l'ouest. Il devrait y avoir un ruisseau plus large, attendez-nous là-bas.

J'ai jeté un coup d'œil autour de moi avant d'acquiescer et de m'éloigner alors que les soldats se dirigeaient vers le trou dans le sol. Je savais qu'il y aurait des problèmes quand j'ai vu l'eau. Je pouvais sentir le troll qui ne devrait pas être là. J'ai regardé attentivement autour de moi et j'ai tendu la main pour accrocher mon arc à une branche. Je retirai mon carquois et le laissai retomber avant de suivre l'odeur.

J'avais à peine parcouru une douzaine de pieds avant qu'il ne rugisse et ne charge. J'ai glissé en avant et derrière un arbre et l'énorme troll l'a percuté. J'ai tourné autour de l'arbre en tirant mes couteaux et j'ai sauté et poignardé. Le troll a beuglé alors qu'ils allaient tous les deux dans ses yeux et je les ai arrachés et je suis tombé en arrière. J'ai atterri sur mes pieds et j'ai contourné la bête chancelante.

Je me suis agenouillé quand j'étais derrière lui et j'ai tranché rapidement pour ischio-jambier sa jambe droite. Mon couteau n'était pas en acier ou je n'aurais pas eu de chance. Il a à peine coupé la bête mais il est allé assez profondément et il a beuglé et est tombé pendant que je roulais. J'ai avancé à nouveau alors qu'il roulait sur le sol et j'ai attendu ma chance. J'ai bougé rapidement quand il est venu et j'ai poignardé dans le trou de l'oreille pour enterrer mon couteau.

Je reculai et le regardai se convulser et mourir. J'ai finalement avancé et j'ai sorti mon couteau. Je les ai nettoyés avant de retourner chercher mon arc et mon carquois. J'étais accroupi au bord du large ruisseau quand Trevor et les rangers sont arrivés. Il se tourna alors qu'un autre éclaireur arrivait, l'air abasourdi, "quoi ?"
L'éclaireur m'a regardé, "il y a un troll mort."

Trevor m'a regardé avant de retourner d'où venait l'éclaireur. Je me levai et me dirigeai vers les colonnes sortant de la forêt. J'ai trouvé nos gens et je suis tombé à côté de Holly alors qu'elle marchait. Elle m'a regardé avec du sang sur moi et a baissé les yeux. Les éclaireurs se dirigèrent vers le nord et installèrent leur camp au bord du ruisseau. J'ai aidé Holly à monter la tente avant de se déshabiller et d'aller se laver dans le ruisseau.

Quand j'étais propre, je m'habillais avec des vêtements propres avant de regarder Holly. J'ai jeté un coup d'œil autour de moi avant de lui prendre la main et de la conduire hors du camp et de remonter le ruisseau. J'ai trouvé un virage abrité et lui ai tendu un savon parfumé, "laver".

Elle baissa les yeux mais hocha la tête. Je montais la garde pendant qu'elle se déshabillait et pataugeait dans l'eau. Elle avait presque fini quand un elfe sortit de derrière un arbre. Il sourit en marchant vers moi et regarda autour de lui avant de me tendre une longue chemise. J'ai souri, "merci".

He glanced at Holly, “we collected a few things and the Rangers and the Duke’s soldiers pitched in. I had them leave it at your tent.”

He hesitated, “Silver told us you had killed trolls before but... thank you.”

He turned to walk away and I gestured to Holly. She had been squatting in the stream to hide herself and walked out. I gave her the rag I had brought and she dried off. I handed her the soft green elven shirt and she slipped it on. Back in camp there was a huge pile of things by our tent. I gestured to it as I moved to unpack my lathe, “that is for you. See if you can make a skirt or pants.”

She moved to the pile and before a minute was up was lost in the discovery of new things. I glanced back and smiled before stopping the lathe, “come here and bring the brush.”

She looked down and did as I told her. I turned her and had her sit as I began to brush and untangle her long hair. A few minutes later she sighed and I looked at her before continuing, “we try to wash as often as we can. I will show you how to braid your hair to kept it out of your way.”

She nodded and I touched her cheek, “I want you to start exercising with me too. You need to learn how to fight.”

She looked at me quickly as I went back to brushing her hair, “I will make you a lighter bow so you can learn that too.”

When the cook sounded the dinner bell I was back to working on my lathe. Holly’s hair was braided and she stood, “I will bring.”

I looked at her before nodding, “thank you.”

Trevor followed her back and waited as she knelt and handed me a plate. I smiled and reached out to exchange mine for hers since it held less. I glanced at Trevor as he squatted down, “where do I scout tomorrow?”

He grinned. “You earned a bonus for the troll. We cross the stream and head due west to another stream. I was told there used to be an old tower, we will link up there.”

I nodded and he glanced at Holly, “the cook wanted to know if she would like to help him.”

I glanced at Holly as she wolfed down the food, “Not yet.”

He nodded and stood before walking to another scout. After eating I let her take the plates back and cleaned up. I had several new arrows and added them to my quiver. Holly walked back and I stripped to my breaches. I had her keep her shirt as I began to show her how to stretch. I ignored the elves and the few scouts that suddenly joined us, including Trevor.

Holly was nervous but followed and did what I did. After stretching I began my exercises only slower then normal. I smiled when Holly relaxed and seemed to slip into the smooth flow echoing my movements. Slowly my dance quickened but she continued to follow and echo what I did. What I stopped and began stretching she grinned almost to herself.

It was dark when I grabbed a rag and led her to the river. I stripped and pulled her shirt off as she trembled. I pulled her into the cool water and started washing the sweat off, a moment later she copied me. She slept soundly beside me but had an angel’s smile on her face. I woke to the tap against my tent and nudged Holly, “time to wake.”

She shifted and sat up as I slipped out and dressed. After she was dressed I helped her pack up the tent and all her new belongings. After we saddled the horse I led her to the cook. It was still dark as we ate and I quietly told her what to do. I slipped across the stream in the dark with several other scouts. As they drifted into the darkness I headed west.

There were a lot of signs of others moving through the area so I moved slower. When I reached the other stream there were dark elves all around. I silently moved through them to the tower and the war camp around it. There was easily a hundred elves here, I slipped back and away. I moved swiftly back towards the column and stopped when I was about halfway.

I glanced around and nocked an arrow at the slight sounds moving towards me. The three dark elves were trotting when I saw them. I took one through the chest and nocked a second arrow. I released the string as the other two rushed me and killed another before tossing my bow into a bush. I pulled my knives and slid to the side at the last moment.

The rushing elf tried to slash me but I was on the wrong side of his body. He spun as I moved in and slashed with one knife and pulled it back as he reacted. I stabbed at his blocking knife and took it behind the wrist before twisting my hand down with the blade up. He screamed and tried to strike with a second knife as I sild in. I reached over his arm and cut his throat before slipping back.

As he went to his knees I moved back and glanced around. I waited and then stripped him of his bow and knives before doing the same to the other two. I started moving when I finished and at noon I found the column. I nodded to one of the other scouts before telling Trevor what I had found. He gestured to bring up the three commanders and I knelt to draw a map of the tower and the elves camped there.

The elves spread out and moved forward as we started moving again. I gave Holly the bows and knives to put on the horse before slipping ahead to keep scouting and waited when I came to the dark elf camp. I slipped into camp silently and made my way to the tower. I entered the old deserted tower and climbed the stone stairs. I came out on top and knelt before glancing between crenels. I knew our small army was close when two elves ran into camp and straight to the leaders tent.

I had to give the army time to spread out and attack. I lifted my bow and took one of the two elves when they slowed to a walk. As the camp froze I killed the other one and then I began shooting into the elves as they yelled and rushed the tower. I heard them when they entered the tower but continued to shoot until the last second. I set my bow aside and pulled my knifes as I moved to the stairs.

The timing was perfect, the whole camp was attacking me in the tower when the rangers and the duke’s army attacked with elves raining arrows ahead of them. The ones in the tower stopped before spinning and rushing back down the stairs. I went back to using my bow until I ran out. I slipped it over my shoulder and walked down the stairs and out into the fight that was mostly over.

I went straight to the dark elven leader’s tent and the two horses. I saddled them and started collecting clothing and other items he had. I went to retrieve the heads from the arrows I had used and scattered through the camp was several more bows. I collected them as well as any of the silvery knives, I even found several elven swords.

I had two full packs on the horses when I found Holly with the cook. She glanced at the new horses and smiled, “we heard the fighting. Cook said not to worry because you were the best.”

I glanced at the cook and he grinned. I nodded and turned, “these are ours now, put them with the others.”

She nodded and led the horses back along the line of pack horses. I glanced at the cook, “where are we setting up camp?”

He nodded upstream, “Trevor said to find a place away from the battlefield.”

I started leading him and the pack train around the celebrating men. We set up camp between the stream and another smaller one that came out of the forest to the north. Holly had collected a lot of straight branches and set up my lathe as soon as the tent was up. Trevor walked towards me with a huge grin, “nice work Hunter.”

I nodded and he squatted down across from me, “we had word from the other columns on each side of us. They have been running into a lot more Orcs and goblins.”

I glanced at him, “these dark ones came from the west.”

He nodded, “I saw the trail they left. I want you to scout their trail tomorrow. There is a spring to the west with white boulders ringing it. The whole army plans to meet there before splitting up again.”

I nodded again, “I will drop marker stones and kill any watchers.”

He grinned, “save a few for us?”

I smiled and turned back to putting more arrows together. A little later I went through all the bows and pulled out one with a lighter pull. I measured Holly’s pull and cut a few arrows and had her start practicing. Our exercise that evening was with several of the scouts and rangers. I had to take Holly away from the camp to let her wash before calling it a night.

She snuggled against me and caressed my chest as I lay back, “thank you Hunter.”

I glanced at her, “for what?”

She shifted and seemed to smile, “for being you.”

I caressed her shoulder, “sleep, tomorrow might be a long day.”

I woke to the touch on my tent and shook Holly before moving out of the tent. An elf squatted and grinned, “a large party of orcs come this way.”

I nodded, “how long?”

He tilted his head, “maybe a half mark.”

I nodded and turned to pull out my clothes. I dressed and looked at Holly as she dressed, “remember the exercises. Go to the horses and stay with them.”

She nodded and walked across towards the picket line as men began to gather. I left my bow and quiver as I walked into the night. The orcs yelled and screamed as they attacked from the northwest. I was beyond the camp and moved into them as they rushed the camp and elves and other scouts suddenly appeared to attack with me.

It was chaos as I slipped into them and sliced throats or ripped across stomachs. The huge semi armored troll that suddenly appeared had the others falling back. I did not and slid under a swinging club and around behind it. I leaped and grabbed a shoulder as I stabbed the blade in my other hand straight through the ear and into its brain.

I dropped and rolled before pulling my other knife and cutting an orc’s throat. The troll was down convulsing as I moved towards it and yanked my knife out of his head. The orcs were suddenly running away so I walked calmly towards camp. Two elves appeared and Silver grinned, “you still have the touch Hunter.”

I shrugged as I continued to walk, “I did not see the dark elf that was directing them.”

He grinned, “we did.”

I smiled and glanced back, “see you tomorrow.”

I found Holly by the picket line with the cook and a dozen dead orcs. The cook grinned, “our girl sure learns quickly.”

I smiled and pulled her away and to the deeper stream. I undressed and she hesitated before doing the same. I walked into the water and started washing and she joined me. After we walked out she smiled, “I was very afraid Hunter.”

I nodded, “but you did not run or freeze up.”

I carried our clothes to the tent and she sighed as I pulled out a rag and handed it to her, “you did very good.”

She smiled, “Cook said I am a demon.”

I laughed and dried myself before relaxing beside the tent, “tomorrow I want you to practice with the bow while you walk.”

She nodded and leaned against me, “when will you take me?”

I glanced at her, “You must be the one to ask and take me.”

Holly looked at me before smiling as she turned to crawl into the tent, “Come into the tent?”

When I helped Holly pack up she had a soft smile on her face. I slipped across the stream as the sun began to rise. I moved carefully as I read the many signs of passing foul ones. Every few minutes I dropped a marker stone so Trevor could follow easily. It was a few hours before I hesitated and tilted my head to listen. I silently moved into some tall brush and a minute later two dark elves appeared.

They glanced around before starting to walk again. My first arrow took the leader in the chest and the second took the other as he turned and ran. I moved to them and made sure they were dead before pulling their bodies into the bushes. I took their bows and knives before moving on. Barely a half hour later I paused behind a tree. I waited for several minutes before the elf appeared and stalked towards me.

When he moved around the tree I was above him. He glanced around and then up just as I dropped. My knife went into his throat and I ripped it out as I rolled away. I stripped him and pulled his twitching body into some bushes before continuing. Five times I killed dark elves before I reached the spring. The ring of white stones had been moved and a large domed building stood beside it.

Around the spring was a huge camp of dark elves. I quietly moved away and headed back down my trail. It was a couple of hours before I met up with the elves leading the rangers. The other parts of the army had joined us so the columns were wide. I squatted with Trevor and the other commanders and drew a map of the spring and the dark elven camp.

Several of the other scouts listened as Holly slipped up to take the bows and knives I had collected. We spread out with the scouts leading and moved towards the spring. It was a couple of hours before sunset when the army charged into the camp. The scouts headed straight for the dome building, the rest of the army swept through the camp. I used my bow as I slipped past dark elves and slowed only to kill or dodge.

I was the first through the wide door and hesitated at the angry roar of trolls. They were in a tall enclosure but still held clubs and I tossed my bow and quiver against the dome wall. I shook my head and gestured the others to each side before running towards a thick tree trunk that was one of the posts. I climbed the post and the trolls were still roaring.

Some were following along the sides of the enclosure as men fought with the few dark elves. I pulled both knives and leaped onto the back and shoulders of one troll. I brought a knife around through its ear before yanking it out and dropping. I rolled away from a club before coming to my feet and leaping. I stepped on a trolls arm as it swept its club sideways and stabbed through its eye.

I flipped backward as I yanked the knife free. I landed in a crouch and dove aside as a troll lumbered towards me and turned to take a couple of steps to slice across its ankle and cut the tendon. I rolled backwards and came to my feet to leap in and up to the chest of a troll as I brought a knife stabbing through its eye. I dropped and spun as it fell back.

I took a couple of running steps before leaping onto a troll’s back that was reaching through the enclosure fence. I stabbed through its ear and dropped as it stiffened. I killed twelve trolls before I walked towards the enclosure fence and climbed out. The few scouts still in the building grinned as I climbed out. I glanced back towards the center where a troll lay on a thick wooden door in the ground.

I dropped down outside and picked up my bow and quiver. I walked out and glanced around realizing my fight had not really taken that long. A full battle still rage and I glanced through men and elves to see a small group of dark elves. One was shouting orders and waving a silver sword and the others were protecting him. I fitted an arrow and pulled the string back to aim before releasing just as the elf’s eyes locked with mine.

My arrow slammed into his throat and he fell back as I pulled another arrow. One right after another I killed the dark elves. When I was completely out of arrow I headed towards where the leader had fallen. The dark elven army was trying to run but men and elves pressed them. When I reached the elf I glanced around and knelt. I looked at him carefully as I remembered certain tales.

I took a fancy ring from his right hand, a ruby pendant from his neck, twin bracers with thin blood daggers, diamond studded silver fighting knives and the silver gem encrusted sword. I moved around and collected knives and bows from his guards. I shook my head at the dead slaves when I went into the tent that was like mine but much larger.

I stripped it and dropped the tent before folding it up. The army had turned from fighting and let the dark elves run. I went to the rope corral and caught the twelve horses. I saddled them and began putting everything on the horses. I started towards where our supply trains were supposed to be and along the way picked up a few bows and knives.

I found the cook with Holly beside him and handed her the lead rope, “these are ours.”

She nodded as I turned to look before heading towards Trevor who was speaking to several scouts. I touched his shoulder, “you need to come with me and we will need several men.”

He looked at me and then around the huge camp, “now?”

I nodded, “I need help moving a dead troll.”

He grinned, “that was something the army will talk about for years.”

I glanced at the other scouts, “there was a door in the ground.”

They grinned as we turned to walk towards the dome. We cut the leather holding the cross pieces on the enclosure before walking into the stinking pen. I grabbed the troll’s foot as Trevor took the other. We pulled and the others came to help pull the huge beast back and off the door. There was a thick metal ring in the door and I gestured to one of the scouts, “use a cross piece and do not stand to close.”

It was a good thing I warned them. The men slid the pole through the ring and squatted before lifting and throwing the door back. There was hissing as several vipers slithered out and men backed away. I moved carefully and used another pole to pin a head before bending and slicing it off. The others laughed and began a game to see who killed the most.

Inside the hole the door had covered was a large chest. After all the vipers were killed we used two poles to pry it up and then lift it. It took four men to lift it completely out of the hole. Trevor moved around it carefully before opening it. We stared at the chest filled with gold coins before looking at each other. Trevor grinned and closed the lid, “right, get this back to our area and we will do a company split tonight.”

I helped carry the chest and called to an elf walking from the supply trains, “tell Silver, Hunter Silvan needs words!”

The elf glanced at me as he walked passed and smiled as he nodded. We set the heavy chest down by the supply wagon. The men glanced at each other but I headed towards Holly, “I will watch it if you bring something back for Holly.”

They laughed and spun to walk back towards the destroyed camp. Holly had our tent up with all the horses on a picket line behind the tent. She even had the lathe set up in front with everything from the horses lined up on the other side. She stopped me with a frown and started stripping me and setting my weapons aside. She finally pointed to the lathe, “sit.”

I smiled and did as she told me. She grabbed my collapsible bucket and walked towards small creek that was not far. When she returned she knelt and picked up a rag and began to wash me, “no river or stream here.”

I nodded and let her clean the thick troll blood off me. I glanced up as Silver strode towards me and turned to the things I had been carrying. I gestured in front of me as he grinned at Holly. He knelt, “you wished to speak to me?”

I set the twin bracers on the ground between us with the hilts of the blood daggers towards him. Next I set the two diamond studded silver fighting knives beside the bracers, with the hilts also towards him. The silver gem encrusted sword went between the bracers. The ruby pendant went on the sword scabbard and the ring I set on the hilt.

Silver sucked in a breath and finally looked into my face before bending to pick up everything I had put between us. He stood and walked away without speaking. Holly was quiet as she washed me and finally sat back. She pulled out a soft white shirt and a pair of pants with some soft moccasins. She must have altered them from some of the clothing found in the last dark elven camp.

After dressing and putting my weapons on I sat and we started going through everything I had brought back. I kept an eye on the chest by the supply wagon until Trevor returned with some of the men. He had them help move it before setting up his tent. The men dropped blankets and clothing off for Holly who smiled at them. One of the things I found in a pack was another lathe much like mine.

There had also been bear skins lining the larger tent’s floor. I found a small red pouch with six large blood rubies inside as well as two heavy leather purses filled with silver. In a long silken case was also a long bow made of blonde iron wood. Holly was carefully putting the larger tent up to air it out and clean it when I looked towards the destroyed camp where men were pulling all the bodies into a huge pile.

All the elves were together and coming towards us. I straightened as I saw the elf leading them and stood, “Holly.”

She looked at me and then at the elves walking towards us. She started to tremble but I smiled, “it is not bad. In my large pack is a small pocket against the pack frame. In the pocket is a small flask. Please find it and bring it to me.”

She nodded and ducked into our tent. Trevor and the other scouts stood to see what was happening as the elegant and young looking elf stopped in front of me, “Hunter Silvan. You have become a legend to many of my people.”

I smiled, “hardly a legend your highness.”

He bowed his head, “you know me.”

I glanced at Silver beside him, “I listen to the descriptions people give.”

He grinned, “well, yours has become some what taller.”

I laughed and turned as Holly came out. She hesitated and then held out the flask. I took it and looked at the elven price, “this is Holly.”

He bowed, “lovely maiden.”

Holly opened her mouth before looking down. I turned and opened the flask before taking a sip and holding it out. The prince smiled as several elves stirred and took the flask. He took a sip and looked at the flask when he was done, “unexpected but very nice.”

I took the flask and gave it to Holly, “take a sip.”

She looked at me quickly and then at the elves before slowly taking a sip. She blinked and smiled almost shyly as I turned back to the prince, “how may I be of service?”

He turned and gestured to the items I had given Silver, “did you kill the elf that carried these?”

I looked into his eyes, “I put an arrow through your cousin’s throat.”

He nodded and sighed before kneeling and pulling one of the dark emerald hilted fighting knives at his waist. He looked at me as he put it on his palm and held it out. I glanced at all the elves as they waited and finally pulled the fighting knife on my chest. I looked at the prince as I slowly unwrapped the leather hiding the dark blue sapphire hilt and then knelt.

I put the knife on my palm and held my hand beside the princes. He smiled, “your family still carries the sky knives my father gave them.”

I nodded and he reached to take the knife off my palm as I took the one on his. I flipped it around my hand and spun it before smiling and sliding it into the sheath on my chest. He grinned and copied what I had done before nodding, “they could be twins.”

I stood and glanced at the case with the blonde iron wood bow, “they say you are very good with a bow. Care for a challenge?”

He grinned and gestured to himself, “I am lacking my bow.”

I bent and picked up the case with the blond iron wood bow, “you could use your cousin’s, he has no need of it anymore.”

He laughed and took the case as I turned to pick up my bow and a few arrows. He turned and gestured to the distant dome as his people made a wide lane, “see the beam on the right side of the entrance?”

I nodded, “the knot half way up?”

He grinned, “perfect.”

I handed him three of my slim arrows and he looked and felt them, “A shame, you crafted them beautifully.”

I waited as he put them point down in the earth and pulled out the bow and unwound the string before bending the bow and fitting the string. He smiled as

Articles similaires

HOBO Chapitres 12 et 13

CHAPITRE DOUZE Je me suis réveillé tôt le lendemain matin et j'ai pu sortir du lit sans réveiller Michelle. Je suis allé à la cuisine, j'ai commencé une cafetière. J'ai ensuite cuisiné des œufs brouillés, du bacon et des saucisses et je finissais juste quand Michelle est entrée dans la cuisine en se frottant les yeux. « Qu'est-ce que tu fais ? », demanda-t-elle en bâillant. Nous faire le petit déjeuner. S'il vous plaît, asseyez-vous sur le tabouret. , elle m'a souri et a fait le tour du bar et s'est assise. Je lui ai préparé une assiette et l'ai posée...

265 Des vues

Likes 0

L'homme plus petit

Je regardais les jambes de Jerry, alors qu'il se tenait sur le tabouret devant moi. Il avait des cuisses très fortes, et j'ai admiré sa forme pendant qu'il mettait la nouvelle ampoule dans le plafonnier. Cette chose est difficile à atteindre, a déclaré Jerry. Puis, pendant qu'il se débattait avec l'ampoule, mes yeux ont suivi ses jambes musclées jusqu'à l'endroit où elles se sont rencontrées, et j'ai dû réprimer un regard fixe - il y avait une bosse sur le côté, une petite bosse, mais une bosse bien définie était là. Laissez-moi vous expliquer celui-là. Nous avions parlé de notre récent...

898 Des vues

Likes 0

Beaucoup de pisse et de merde..

J'avais juste besoin de raconter cette histoire. Ce genre de m'excite. faire savoir au monde ce que j'ai fait. j'espère que ça vous plaira et que vous apprécierez. laissez des remarques. Salut, je suis Sonia, une indienne, une femme. C'est une expérience vraiment cool que j'ai vécue, et s'il vous plaît, ce n'est pas une œuvre de fiction... c'est la vraie vie... alors attachez vos ceintures... Je suis dans un pensionnat... en Inde même, et j'ai un joli corps... pas très développé, mais c'est quand même agréable à regarder et je suis blonde... J'ai les cheveux longs, ce que j'aime bien...

989 Des vues

Likes 0

Chapitre 3 de ma série; Rachel arrive devant

En lisant ceci, j'ai découvert qu'une partie du dialecte de ma région s'était glissée, alors pour enregistrer tous les commentaires sur l'orthographe et la grammaire, je vais l'expliquer. Nous utilisons « moi » à la place de « mon » dans certains cas et notre mère est « maman », alors quand Rachel dit « Je suis tombée de mon vélo » et « C'est moi, maman », c'est correct pour elle. Désolé pour les fautes d'orthographe, qui sont passées. J'avais environ 24 ans et Susan 20 ans quand nous nous sommes mariés, en moins d'un an, j'ai été nommé gardien en chef, en raison de la retraite de Sid, cela...

811 Des vues

Likes 0

Le Harem de l'Empereur - Partie 2

2. Je me suis réveillé le lendemain matin avec mon impératrice drapée sur moi par derrière. Son bras souple serrait ma poitrine et je sentais ses mamelons contre mon dos. J'avais épousé Rayne pour des raisons politiques, la croissance de mon royaume nécessitait l'annexion d'un voisin, pratiquement de la même taille que Marad. Bien que mes généraux m'aient assuré que la capitale pouvait être capturée et la terre ajoutée à la mienne, les coûts en sang étaient trop élevés pour moi. Un mariage a été arrangé pour unir nos deux empires, mais en fait, Corlan a simplement été amené pacifiquement sous...

755 Des vues

Likes 0

Brooke_(1)

Brooke Ceci est ma première histoire, et en tant que telle, soyez prudent dans vos critiques ; critique constructive seulement s'il vous plaît. Si vous n'aimez pas cette histoire, il y en a plein d'autres à lire. Les noms ont été changés pour protéger mes copains de baise, et en retour mon cul. Tout au long de mon adolescence, j'ai été assez active sexuellement. Être un adolescent et aller dans un lycée catholique pour garçons n'a fait qu'améliorer ma libido. Pour commencer, je ne suis pas un petit gars. À cette époque, j'avais environ 6'3, 200 livres et j'étais un athlète...

999 Des vues

Likes 0

Violée par Bigfoot

C'est ma première fois du point de vue d'une femme. Dites moi ce que vous en pensez et si cela doit continuer... Violée par bigfoot C'est un accident bizarre qui m'a amené à cette situation. J'avais un peu froid, complètement nu, j'avais un violent mal de tête, une cheville douloureuse et j'étais coincé dans une grotte à mi-hauteur d'une montagne. Je ne me souviens pas avoir été amené ici, mais la créature qui a dû me sauver la vie devait vivre ici. Je ne l'ai pas beaucoup vu, puisqu'il a quitté la grotte vers l'aube. Tout ce dont je me souviens...

993 Des vues

Likes 0

Filles californiennes 3

Filles californiennes 3 Oh merde, il est 7h du matin s'écria Kate. Wow, nous sommes allés toute la nuit, sourit Hannah, nous sommes des salopes chaudes et excitées, a-t-elle ri. « Non, sérieusement, c'est mauvais, ma sœur va être à la maison dans une demi-heure. » Kate a dit en se levant, Euh merde mes jambes gémit-elle en se frottant les genoux, agh et mon bassin a l'impression que quelqu'un l'a battu avec un marteau. Wow la nuit dernière était amusante sourit encore plus Hannah, je devrais m'acheter un chien! . « Inquiétez-vous pour ça plus tard, aidez-moi à nettoyer une partie de...

862 Des vues

Likes 0

Perdre ma virginité(8)

Je l'ai rencontrée sur un site de chat sur Internet. Nous vivions à 800 km l'un de l'autre donc je n'avais aucun problème à flirter comme une folle. Elle m'a dit qu'elle mesure 1,5 m, de longs cheveux blonds et des yeux bleus avec un corps sexy. Bien évidemment, je l'ai taquinée et j'ai dit que si elle ne m'envoyait pas de photo, je ne la croirai pas, elle a demandé si les photos d'elle seraient pour mes seuls yeux et étant le gars que je suis, je lui ai donné ma parole, attendant une photo très coquine. Ce que j'ai...

827 Des vues

Likes 0

Une fin de soirée à l'université

Eh bien, je viens chez toi pour le week-end et tu dois aller un peu à l'université pour prendre quelque chose. c'est assez tard il n'y a pas beaucoup de monde. Vous entrez dans une pièce vide parce que vous y avez laissé quelque chose plus tôt dans la journée. Alors que je te suis, je prends ta main, te retourne en t'embrassant passionnément, je te repousse bientôt vers le mur le plus proche, tu te cognes contre le mur. dick appuyant contre votre chatte à travers sont des vêtements ! je commence à travailler sur ton cou en t'embrassant pour...

286 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.