Les voyages d'Alyssa

110Report
Les voyages d'Alyssa

Alors qu'elle était assise seule dans son état d'esprit ivre, Alyssa se demanda quelle était la réaction de John au message qu'il venait de recevoir. Il avait une petite amie et elle le savait mais ce n'était pas comme s'il ne la trompait pas avec d'autres filles.

Oh mon dieu Lyssa, tu agis comme une vraie pute ! Pensa-t-elle. Soudain, elle a regretté d'avoir jamais envoyé un message texte aussi racé et aléatoire. Et s'il se trouvait avec sa petite amie maintenant ? Et si elle le voyait ?
Elle voulait garder cela secret, que cela se produise ou non. « Oh, j'aurais dû y réfléchir ! » Se dit-elle à haute voix.
Son téléphone a vibré une fois. Lui faire connaître la réponse à toutes ses questions. Elle ouvrit son téléphone "Je veux que tu me baises." fut le premier texto qu'elle vit. C'était d'elle. Elle était si nerveuse de lire sa réponse que son estomac se retournait.
« Sérieusement ? On peut arranger ça. » fut la réponse.
Bien sûr, il allait l'accepter. C'était une fraîche 18 ans, naturellement maigre, guillerette 36B, de longs cheveux bruns ondulés qui tombaient juste sous ses seins, une peau bronzée, des traits de visage doux, de longues jambes lisses qui s'arrêtaient à son petit cul serré. N'importe quel homme serait fou de dire non.
"Lorsque?" elle a répondu.
C'était une excellente question. Lorsque? Ils ont tous les deux toujours eu du monde      . John était en couple et avait un autre copain qu'Alyssa connaissait. Alyssa baisait quelques autres jeunes garçons mais seulement de temps en temps. John et Alyssa s'étaient fait une sacrée réputation, mais c'était une petite ville et c'était facile à faire.
Son téléphone vibra à nouveau, signalant à John la réponse "Il y a une fête sur le terrain demain soir, peut-être pourrions-nous partir en douce ?"
C'était une bonne idée, à laquelle elle n'aurait pas pensé. "D'accord, nous allons le découvrir alors." fut sa réponse. Le terrain était l'endroit où ils avaient toutes leurs fêtes. Elle savait qu'il y aurait au moins une centaine de personnes là-bas demain soir pour que John et elle puissent s'éclipser sans se faire remarquer. C'était parfait. Son téléphone a sonné à nouveau, John a de nouveau "J'attendais pour te baiser, je ne savais tout simplement pas comment m'y prendre." Avant qu'elle ne puisse répondre, son corps a cédé à tout l'alcool qu'elle avait consommé cette nuit-là. et elle s'est évanouie.





Toute la journée du lendemain, Alyssa était si anxieuse. Elle se demandait quelle était sa taille. Est-ce que ça allait être bon ? Et si c'était du sexe horrible ? Les questions semblaient interminables, jusqu'à ce qu'il soit finalement temps pour elle de s'habiller pour la fête. Elle a pris une longue douche, s'est rasé les jambes et s'est assurée que son monticule était complètement lisse. (Elle a appris très tôt que les garçons aimaient ça) quand elle est sortie, elle a laissé son corps sécher à l'air pendant qu'elle se séchait les cheveux. Elle a pris son temps pour s'habiller, faisant en sorte que tout soit parfait. Elle avait choisi son jean le plus moulant et son haut le plus révélateur. Alors qu'elle se regardait avant de partir, elle s'est dit que j'allais me baiser.
Quand elle est arrivée à la fête, il n'y avait que quelques personnes là-bas mais elle était toujours en avance donc ce n'était rien de nouveau pour elle, en plus le terrain résidait dans l'arrière-cour de l'un de ses amants. Elle avait des souvenirs incroyables sur le terrain, y compris baiser sous un camion pendant les heures de grande écoute d'une fête. C'était incroyable que personne ne l'ait attrapée, elle et Jay, cette nuit-là. Le camion était celui qui était reculé avec son hayon face au feu et c'était celui qui jouait de la musique donc les gens étaient tout autour. Jay était en dessous en train de fixer un fil aux haut-parleurs quand l'envie l'a frappée. Elle grimpa sous le camion et commença à baisser son pantalon. Elle a commencé à sucer sa bite flasque jusqu'à ce qu'elle soit au garde-à-vous. A cette époque, elle détestait vraiment le sexe oral. Pour une raison quelconque, c'était une chose dégoûtante à faire et elle ne pouvait pas supporter de faire plus que de le rendre assez dur pour mettre sa bite en elle. Elle a grimpé sur sa poitrine jusqu'à ce que leurs bouches entrent en contact et il l'a embrassée profondément et fort, dès qu'elle l'a embrassé en retour, il a commencé à la frotter partout où ses mains pouvaient aller aussi, Jay n'avait que 16 ans et avait toujours l'excitation d'un jeune garçon mais pour elle, c'était bien parce que c'était tout ce qu'elle savait. Il faisait froid dehors, bien en dessous de 60 degrés et si vous venez de Floride, il fait assez froid pour les vestes, les jeans et les pulls, ils étaient donc tous les deux habillés à pleine capacité.
Jay grimpa sur elle et posa ses mains froides sur le devant de son jean, le froid était si bon sur sa chatte chaude, humide et rasée qu'elle voulait qu'il continue à jouer avec ses lèvres visqueuses. Mais à la place, il a retiré sa main et a commencé à la sortir de son jean. Elle était habituée aux jeunes garçons et à leurs façons de baiser sans tact et même si elle aspirait à une meilleure baise, l'excitation d'être prise à tout moment l'excitait toujours. Une fois que son jean était autour de ses chevilles, il força ses 7 pouces à l'intérieur de sa chatte serrée. Elle haleta de douleur agréable alors qu'il retirait sa queue et la repoussait à fond fort et vite. Pendant environ 5 minutes, il l'a baisée très fort et très vite, c'était difficile de se taire, elle gémissait et haletait alors qu'il la baisait sans relâche puis il a fini sur tout son ventre.

Elle espérait que John irait bien mieux que les autres garçons avec qui elle avait couché. Avant que les gens ne commencent à arriver à la fête, Jay lui avait fait des commentaires sournois et elle avait envisagé de coucher avec son partenaire habituel, mais avait décidé de ne pas le faire compte tenu de la gravité de leur vie sexuelle jusqu'à présent. Alors, quand il lui a demandé si elle voulait de la "bonne vieille bite de Jay", elle lui a dit qu'elle avait ses règles. Elle le regarda bouder et prit une autre gorgée de sa bière, scrutant la foule comme elle le faisait. Quand ses yeux se posèrent sur John, elle se sentit devenir chaude et humide. Il avait l'air si sexy debout là. Il ressemblait à quoi elle pensait qu'un homme devait ressembler. Il avait 22 ans et s'est toujours comporté avec beaucoup de confiance. À ce moment-là, elle sut que le baiser allait être bon. Elle se dirigea vers l'endroit où il se tenait avec un groupe d'amis qui étaient aussi ses amis. Elle le surprit en train de la regarder de haut en bas alors qu'elle s'approchait et ne put s'empêcher de remarquer que le renflement de son jean s'agrandissait un peu. « Une sacrée partie de poker hier soir, hein ? dit-elle. À partir de là, il s'est lancé avec animation dans l'histoire de la façon dont elle a battu tout le monde au poker hier soir 9 fois de suite et c'était la première fois qu'elle jouait. "Comment diable a-t-elle fait, je ne sais pas, mais elle a dû tricher d'une manière ou d'une autre." Après avoir dit cela, il l'a attrapée légèrement par le cou dans une fausse prise de tête et l'a tirée très près de lui. Il sentait si bon. Il sentait comme un homme devrait, comme un homme qui prend soin de lui devrait.
Au bout d'un moment, le groupe de personnes autour d'eux s'est évaporé et ils ont élaboré leur plan. John vivait seul et sa maison n'était pas loin du champ donc elle annoncerait qu'elle partait et irait directement chez lui où elle devait se retirer et l'attendre. Environ 15 minutes après, il se dirigeait vers sa maison derrière elle. Le trajet était éprouvant pour les nerfs. Elle était si nerveuse et un million de choses lui traversaient l'esprit. En attendant que John rentre à la maison, elle a dû changer d'avis un million de fois et les quinze minutes qu'elle a passées là lui ont semblé des heures. Il l'a appelée et lui a dit de le rencontrer à la porte d'entrée puisqu'il y était presque. Son cœur battait déjà la chamade et quand elle posa les yeux sur lui, il ne fit que battre plus vite. Ils se rencontrèrent à la porte et ses lèvres rencontrèrent les siennes dans un profond baiser, leurs langues s'exploraient alors qu'il prenait son petit cul en coupe et la soulevait jusqu'à la porte. Elle enroula ses longs membres autour de sa taille. Elle pouvait sentir sa grosse bite remuer contre elle. Elle gémit alors que sa chatte devenait de plus en plus humide. Il s'est détaché de ses lèvres et a commencé à l'embrasser dans le cou, il s'est frayé un chemin jusqu'au lobe de son oreille, "Je vais vraiment bien te baiser."
Sur ce, il la fit asseoir pour pouvoir déverrouiller la porte. Une fois à l'intérieur, ils ne ralentirent pas d'un poil, ses vêtements étaient enfilés partout. Elle était très timide au début et il l'a remarqué, ici elle était entièrement nue, avec toutes les lumières allumées. Ses petits seins étaient si parfaits, ses mamelons étaient durs et dressés, ils étaient à peu près de la taille d'un nickel et rouge foncé, son monticule rasé et lisse brillait de sa propre humidité mais on pouvait dire qu'elle était très nerveuse à propos de tout cela. John était toujours entièrement habillé mais son érection piquait son jean. Elle pouvait sûrement le voir, sûrement elle savait qu'elle en était la cause. Il s'approcha d'elle et l'embrassa longuement et doucement, "Tu as un corps parfait, tu es incroyablement sexy."
"Vraiment?" gémit-elle à moitié.
"Je ne mentirais pas à ce sujet. J'ai hâte de te foutre la cervelle."

Sur ce, il l'a emmenée sur le canapé, enlevant son pantalon et sa chemise tout en l'embrassant tout le temps. Sa main se glissa entre eux et il commença à frotter son clitoris. Elle était tellement mouillée. « Oh, c'est vraiment super ! » elle gémissait
Il glissa lentement un doigt à l'intérieur d'elle « OH » souffla-t-elle.
Alors qu'il touchait sa chatte serrée, elle a commencé à se détendre davantage et sa respiration s'est accélérée. Elle gémissait et se débattait à propos de "S'il vous plaît, mettez votre bite en moi! J'en ai besoin !!" pleurnicha-t-elle.
Il a obligé et s'est aligné avec son trou et a commencé à entrer dans sa cavité d'amour. Elle était si serrée qu'il ne pouvait entrer qu'un centimètre en elle à la fois et à chaque fois qu'il revenait en elle, elle gémissait "Oh mon Dieu!" finalement, il avait tous les 8 pouces à l'intérieur d'elle et il le garda immobile et baissa la tête vers ses petits mamelons parfaits. Il lécha le premier et aspira le tout dans sa bouche. Elle haleta et commença à se tortiller et à se tortiller sous lui. "Oh John, s'il te plait fuuuuuucccckkkk meeeeee!" cria-t-elle.
Sur ce, il s'est assis et a jeté ses jambes sur ses épaules et a commencé à pousser dans sa chatte serrée aussi fort qu'il le pouvait. Elle gémit et grogna à chaque poussée. Après quelques minutes de ses poussées puissantes, elle pouvait sentir son orgasme monter, et John le remarqua aussi. Elle commença à rougir sur sa poitrine et sa respiration s'accéléra considérablement. Ses gémissements sont devenus plus forts et plus longs "Dis mon nom Lys, dis-moi qui va faire jouir cette chatte." demanda-t-il.
« Oh John, John John John ! JOHNNNN !! Oh OUI ! cria-t-elle et il sentit son jus gicler sur sa bite. Il a arrêté de pomper, "Roll Over.", a-t-il exigé.
Elle n'avait jamais été dirigée comme ça et elle en aimait chaque minute. Elle a roulé sur ses mains et ses genoux et a arqué son dos, il a claqué son petit cul et a laissé une empreinte de main rouge "Oh" dit-elle.
Il est entré dans sa levrette et a commencé à pomper en elle, fort. Il allait éjaculer sur son petit cul. Il a continué à pousser aussi fort qu'il le pouvait, ses couilles claquaient bruyamment contre sa chatte et elle grognait sous lui.
Il a senti une sensation de picotement dans ses noix et savait qu'il allait jouir, quand sa semence a commencé à se répandre, il s'est rapidement retiré d'elle et a soufflé sa charge sur tout son cul. Quand il eut fini, il attrapa une serviette et essuya ses joues. Elle se retourna et il s'écrasa sur le lit à côté d'elle alors qu'ils étaient tous les deux allongés là, respirant fort.
C'est elle qui a parlé la première "C'était incroyable !"
"Ouais ça l'était, s'il te plait dis moi que ça va être un truc normal ?" demanda-t-il, à moitié suppliant.
« Mmhmm. C'était trop beau pour ne pas l'être !
Ils restèrent tous les deux allongés là pendant une minute, Alyssa se sentait à l'aise avec lui, trop à l'aise. Elle n'aimait pas ça. "Je dois y aller. "
Elle sauta sur ses pieds et commença à rassembler rapidement ses vêtements. John la fixa un peu et s'apprêtait à lui demander pourquoi si vite mais elle l'étouffa dans un long et profond baiser et sortit avant qu'il ne puisse dire un mot.

Articles similaires

HOBO Chapitres 12 et 13

CHAPITRE DOUZE Je me suis réveillé tôt le lendemain matin et j'ai pu sortir du lit sans réveiller Michelle. Je suis allé à la cuisine, j'ai commencé une cafetière. J'ai ensuite cuisiné des œufs brouillés, du bacon et des saucisses et je finissais juste quand Michelle est entrée dans la cuisine en se frottant les yeux. « Qu'est-ce que tu fais ? », demanda-t-elle en bâillant. Nous faire le petit déjeuner. S'il vous plaît, asseyez-vous sur le tabouret. , elle m'a souri et a fait le tour du bar et s'est assise. Je lui ai préparé une assiette et l'ai posée...

265 Des vues

Likes 0

L'homme plus petit

Je regardais les jambes de Jerry, alors qu'il se tenait sur le tabouret devant moi. Il avait des cuisses très fortes, et j'ai admiré sa forme pendant qu'il mettait la nouvelle ampoule dans le plafonnier. Cette chose est difficile à atteindre, a déclaré Jerry. Puis, pendant qu'il se débattait avec l'ampoule, mes yeux ont suivi ses jambes musclées jusqu'à l'endroit où elles se sont rencontrées, et j'ai dû réprimer un regard fixe - il y avait une bosse sur le côté, une petite bosse, mais une bosse bien définie était là. Laissez-moi vous expliquer celui-là. Nous avions parlé de notre récent...

898 Des vues

Likes 0

Beaucoup de pisse et de merde..

J'avais juste besoin de raconter cette histoire. Ce genre de m'excite. faire savoir au monde ce que j'ai fait. j'espère que ça vous plaira et que vous apprécierez. laissez des remarques. Salut, je suis Sonia, une indienne, une femme. C'est une expérience vraiment cool que j'ai vécue, et s'il vous plaît, ce n'est pas une œuvre de fiction... c'est la vraie vie... alors attachez vos ceintures... Je suis dans un pensionnat... en Inde même, et j'ai un joli corps... pas très développé, mais c'est quand même agréable à regarder et je suis blonde... J'ai les cheveux longs, ce que j'aime bien...

989 Des vues

Likes 0

Chapitre 3 de ma série; Rachel arrive devant

En lisant ceci, j'ai découvert qu'une partie du dialecte de ma région s'était glissée, alors pour enregistrer tous les commentaires sur l'orthographe et la grammaire, je vais l'expliquer. Nous utilisons « moi » à la place de « mon » dans certains cas et notre mère est « maman », alors quand Rachel dit « Je suis tombée de mon vélo » et « C'est moi, maman », c'est correct pour elle. Désolé pour les fautes d'orthographe, qui sont passées. J'avais environ 24 ans et Susan 20 ans quand nous nous sommes mariés, en moins d'un an, j'ai été nommé gardien en chef, en raison de la retraite de Sid, cela...

811 Des vues

Likes 0

Le Harem de l'Empereur - Partie 2

2. Je me suis réveillé le lendemain matin avec mon impératrice drapée sur moi par derrière. Son bras souple serrait ma poitrine et je sentais ses mamelons contre mon dos. J'avais épousé Rayne pour des raisons politiques, la croissance de mon royaume nécessitait l'annexion d'un voisin, pratiquement de la même taille que Marad. Bien que mes généraux m'aient assuré que la capitale pouvait être capturée et la terre ajoutée à la mienne, les coûts en sang étaient trop élevés pour moi. Un mariage a été arrangé pour unir nos deux empires, mais en fait, Corlan a simplement été amené pacifiquement sous...

755 Des vues

Likes 0

Brooke_(1)

Brooke Ceci est ma première histoire, et en tant que telle, soyez prudent dans vos critiques ; critique constructive seulement s'il vous plaît. Si vous n'aimez pas cette histoire, il y en a plein d'autres à lire. Les noms ont été changés pour protéger mes copains de baise, et en retour mon cul. Tout au long de mon adolescence, j'ai été assez active sexuellement. Être un adolescent et aller dans un lycée catholique pour garçons n'a fait qu'améliorer ma libido. Pour commencer, je ne suis pas un petit gars. À cette époque, j'avais environ 6'3, 200 livres et j'étais un athlète...

999 Des vues

Likes 0

Violée par Bigfoot

C'est ma première fois du point de vue d'une femme. Dites moi ce que vous en pensez et si cela doit continuer... Violée par bigfoot C'est un accident bizarre qui m'a amené à cette situation. J'avais un peu froid, complètement nu, j'avais un violent mal de tête, une cheville douloureuse et j'étais coincé dans une grotte à mi-hauteur d'une montagne. Je ne me souviens pas avoir été amené ici, mais la créature qui a dû me sauver la vie devait vivre ici. Je ne l'ai pas beaucoup vu, puisqu'il a quitté la grotte vers l'aube. Tout ce dont je me souviens...

993 Des vues

Likes 0

Filles californiennes 3

Filles californiennes 3 Oh merde, il est 7h du matin s'écria Kate. Wow, nous sommes allés toute la nuit, sourit Hannah, nous sommes des salopes chaudes et excitées, a-t-elle ri. « Non, sérieusement, c'est mauvais, ma sœur va être à la maison dans une demi-heure. » Kate a dit en se levant, Euh merde mes jambes gémit-elle en se frottant les genoux, agh et mon bassin a l'impression que quelqu'un l'a battu avec un marteau. Wow la nuit dernière était amusante sourit encore plus Hannah, je devrais m'acheter un chien! . « Inquiétez-vous pour ça plus tard, aidez-moi à nettoyer une partie de...

862 Des vues

Likes 0

Perdre ma virginité(8)

Je l'ai rencontrée sur un site de chat sur Internet. Nous vivions à 800 km l'un de l'autre donc je n'avais aucun problème à flirter comme une folle. Elle m'a dit qu'elle mesure 1,5 m, de longs cheveux blonds et des yeux bleus avec un corps sexy. Bien évidemment, je l'ai taquinée et j'ai dit que si elle ne m'envoyait pas de photo, je ne la croirai pas, elle a demandé si les photos d'elle seraient pour mes seuls yeux et étant le gars que je suis, je lui ai donné ma parole, attendant une photo très coquine. Ce que j'ai...

827 Des vues

Likes 0

Une fin de soirée à l'université

Eh bien, je viens chez toi pour le week-end et tu dois aller un peu à l'université pour prendre quelque chose. c'est assez tard il n'y a pas beaucoup de monde. Vous entrez dans une pièce vide parce que vous y avez laissé quelque chose plus tôt dans la journée. Alors que je te suis, je prends ta main, te retourne en t'embrassant passionnément, je te repousse bientôt vers le mur le plus proche, tu te cognes contre le mur. dick appuyant contre votre chatte à travers sont des vêtements ! je commence à travailler sur ton cou en t'embrassant pour...

286 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.