Keco le spécial

657Report
Keco le spécial

Prologue
Je m'appelle Keco. Techniquement, c'est mon "nom humain". Mon vrai nom est geltrone6went. Je viens d'une planète appelée Glutinous milliards de galaxies lointaines, et en raison de certaines circonstances, je me suis retrouvé sur une planète étrange appelée Terre. D'où je viens, tout le monde a la capacité de se transformer en différents objets et animaux. Mais j'étais un peu différent si vous l'appelez ainsi. Je suis né avec tous les super pouvoirs auxquels vous pouvez penser. Je pense que c'est pour ça que mes parents m'ont renvoyé. Pour me protéger de tous les jaloux de notre planète. Mes parents m'ont téléporté sur cette planète appelée Terre et m'ont laissé dans un panier et ont essentiellement joué au ding-dong-ditch et se sont rendus invisibles au lieu de s'enfuir comme le font habituellement les enfants fous. Bien sûr, j'ai été transformée en une magnifique petite fille. J'avais la peau couleur caramel, avec des taches de rousseur sur l'arête de mon nez puis deux fossettes sur mes joues. J'avais aussi les plus beaux longs cheveux roux qui s'arrêtaient entre mes omoplates. Si je le disais moi-même, j'étais une très jolie petite fille. Ma vraie mère a attaché une note à mon pied avec mes informations de base comme mon "nom" et ma date de naissance. J'avais alors 7 mois. Ma "mère" s'appelait Phara et mon "père" s'appelait Luke et nous étions les Burns. Ils m'ont accueilli comme si j'étais l'un des leurs et m'ont montré de la gentillesse.

Chapitre 1 : Le petit-ami

16 ans et 4 mois plus tard

« Hé Keco ! Attends ! Je me retourne juste à temps pour voir mon meilleur ami Marcus me courir après avec un sac de livres jeté négligemment sur son épaule. Il a 16 ans presque 17, un garçon très intelligent avec un avenir promis, et très beau. Toutes les filles veulent sortir avec lui et les gars l'envient. Aussi intelligent qu'il soit, il n'a aucune idée quand il s'agit de voir cela.
"Oh hé mon pote! Je pensais que tu restais après l'école aujourd'hui pour étudier?", lui dis-je alors qu'il me rattrape enfin.
« Non ! Je voulais voir si ça allait si je venais chez toi ! Tu sais si ça va avec Mme et M. Burns ? Il jette son bras autour de mon épaule et tend son autre main pour saisir mes livres entre mes mains.
« Hmmm... Ils ne devraient pas s'en soucier. En plus, ils m'ont posé des questions sur toi l'autre jour, donc je suis presque sûr qu'ils ne s'en soucieraient pas de te recevoir pendant un petit moment. Je lui souris et il me pique le front et je ne peux m'empêcher de rire.

Plus tard cette nuit -

"Marcus !! C'est agréable de t'avoir là!" Ma mère crie et enroule ses bras autour de son dos et sourit d'une oreille à l'autre tandis que mon père se tient juste à côté d'elle et sourit à Marcus.
"Maman ! Ne fais pas peur à Marcus quand nous venons juste d'arriver !" J'attrape son bras et le tire en arrière, puis nous commençons tous à rire. « Nous allons dans la tanière pour faire nos devoirs ! » J'ai ensuite lâché son bras pour ensuite seulement saisir sa main et courir vers la tanière.
"D'accord ma chérie, je vais t'apporter à toi et Marcus quelque chose à manger pendant que vous travaillez dans un petit moment!" Ma mère fait un signe de la main.

Nous entrons tous les deux dans la tanière et Marcus laisse tomber son sac de livres et met mes livres sur la table et au lieu de s'asseoir sur le canapé, il s'assoit par terre et tapote le sol à côté de lui. Je secoue la tête en essayant de ne pas rire et m'assois juste à côté de lui. « Ok, soyons honnêtes, avez-vous quelque chose à étudier ou vouliez-vous juste venir ? » Il sourit et lève les mains en l'air comme s'il avait été pris et nous commençons tous les deux à rire fort.
"Je ne suis pas à la hauteur de mon meilleur ami surnaturel !" Il sourit et me met dans une serrure et m'ébouriffe les cheveux. Je pince son côté en riant tout le temps et il me laisse enfin partir. « Je te jure ton garçon fou ! Alors, quel 'truc' veux-tu que je fasse aujourd'hui ? Je lui fais face et je peux dire qu'il réfléchit attentivement.
"D'accord, je veux que tu reprennes ta forme normale aujourd'hui !" Il le dit avec tellement d'émotion que je ne peux m'empêcher de sourire.
"Amende!" Je tourne mes yeux, puis je les ferme pendant une seconde et quand ils se rouvrent, ils brillent d'un bleu rosé pâle. C'est alors que je baisse ma garde humaine et que je commence à penser à mon autre monde. Je cligne à nouveau des yeux et mon corps est enveloppé d'une lumière blanche brillante, puis la lumière s'éloigne, révélant ma forme naturelle. Mes cheveux sont maintenant bleus avec les pointes de mes cheveux rouge sang et c'est en feu. J'ai aussi maintenant un long chat comme une queue, des oreilles de chat et des moustaches. Mes yeux gardent toujours une lueur bleu rosé et pour couronner le tout, je porte une tenue en cuir rose et noir. "Es-tu satisfait?" Marcus ne dit pas un mot mais regarde ma silhouette et me pointe du doigt. Je ris puis j'entends une voix faible dans le couloir. "Chérie, j'ai fait des cookies !!" J'ai le souffle coupé et les yeux de Marcus s'ouvrent et regardent vers la porte et heureusement elle est fermée donc cela devrait nous faire gagner un peu de temps. J'ai rapidement fermé les yeux et j'ai repris ma forme humaine juste avant que ma mère n'entre. « T-t-merci maman ! » J'ai attrapé le plateau et Marcus se lève et attrape les verres de lait du plateau pour qu'il ne se renverse pas et les pose sur la table.
Ma mère sourit et nous regarde tous les deux avant de se retourner et de refermer la porte. Marcus retombe sur le sol et prend une profonde inspiration. « Dieu qui m'a fait peur ! » Je ris à sa réponse et attrape un cookie et prend une bouchée. Je n'avais pas réalisé que Marcus surveillait chacun de mes mouvements. Tout d'un coup, il se redresse et me pose une question à l'improviste. « Keco. Avez-vous déjà eu un petit-ami avant ? » Mes yeux s'écarquillent et je le regarde et je hoche la tête non.
"Oh, je me demandais juste. Tu es si belle que je me demandais juste."
Je commence à rougir, "Peu importe ! Tu sais à quoi je ressemble vraiment."
Il sourit et se penche plus près de moi, "Je suis très sérieux, Keco. As-tu déjà été embrassé avant ?" Je secoue frénétiquement la tête d'avant en arrière. "Bien sûr que non!" Il sourit et pose sa main derrière ma tête et avant que je ne le remarque, ses lèvres sont directement sur les miennes. Je frissonne à la sensation sensationnelle et mes yeux s'écarquillent pendant une courte seconde puis se ferment complètement. Je ne peux pas le croire ! Mon meilleur ami depuis Pre-K m'embrasse ! Tout ce que je peux penser à faire est d'enrouler un peu mes bras autour de son dos et puis je sens quelque chose de doux et humide toucher mes lèvres puis il glisse rapidement dans ma bouche. C'était sa langue ! Je le repousse un peu puis le regarde complètement abasourdi. « Qu'est-ce que c'était que ça ?! Il sourit simplement, incline légèrement la tête et se déplace pour un autre. Cette fois, ses lèvres s'écrasent sur les miennes et il enfonce sa langue dans ma bouche. J'ai failli le mordre parce que je suis tellement choqué. Je gémis dans sa bouche en le sentant frotter sa langue contre la mienne alors que notre salive se mélange. Il gémit dans ma bouche et je le sens glisser ses mains sous ma chemise. Je commence à avoir une mini crise cardiaque à l'intérieur alors que Marcus fait un mouvement rapide et je me retrouve sur le dos avec lui au-dessus de moi. Ses mains rencontrent enfin sa cible et serrent ma poitrine. Je commence à respirer fort et je cambre un peu le dos. Oh mon Dieu! Oh mon Dieu! S'il vous plaît, dites-moi qu'il ne va pas essayer de faire ÇA !? ICI?! À PRÉSENT?! CERTAINEMENT PAS! « Marcus st.. » Il dépose un autre baiser sur moi et je commence à me sentir un peu étrange. « Marcus arrête ! » Je lui donne une légère poussée et il s'arrête et me regarde avec des yeux humides.
"Keco... Je t'aime tellement que je ne peux pas m'arrêter" Je le regarde complètement choqué. Marcus m'aime ? Pourquoi moi?! Je rougis et baisse les yeux.
"Marcus, je t'aime pour..." je marmonne. Marcus rayonne en entendant cela et m'embrasse à nouveau. J'essaie de l'embrasser en retour mais il est évident que je ne suis pas habitué à embrasser. Il se stabilise sur son bras gauche puis prend son bras droit et le glisse le long de mon ventre et à l'intérieur de ma jupe. Il frotte un point très sensible sur ma culotte et me rend folle.
"Ohhh... Ça fait... S-trop bien !" J'expire en attrapant son bras. "Ce sera encore mieux si je déplace ta culotte" sourit-il et la tire de côté et me touche à nouveau. Je commence à gémir en essayant de garder ma voix basse. Il commence alors à déplacer son doigt dans un mouvement circulaire et fixe mon visage. Je commence à haleter et cette étrange sensation revient. J'ai l'impression que ça vibre à travers moi. Une étrange sensation d'engourdissement doux. Je pouvais à peine le supporter alors je lui ai dit. « M-mar-cus ! Quelque chose ne va pas ! » Marcus sourit et me donne un baiser fougueux, puis murmure à voix basse près de mon oreille et dit : « sentez-le bébé... Tout va bien. Ça fait du bien, n'est-ce pas ? » J'ai roulé mes yeux dans ma tête et me suis mordu la lèvre durement alors qu'un tremblement de terre s'abattait sur mon corps et je gémis bruyamment. Mon corps se convulse et je ne peux pas arrêter de trembler. Marcus m'embrasse pour m'empêcher de crier. Quand je me suis calmé, j'ai réalisé que je sentais quelque chose d'humide entre mes jambes. "Marcus c'était quoi ça ?!" Il rit et je commence à me sentir gêné. "Bébé je pense que tu viens d'avoir ton premier orgasme" Il me frotte un peu là-bas et je sursaute encore un peu en sentant les légers picotements. « Mais pourquoi suis-je mouillé ? » Il sourit quand je lui demande ça. "Parce que quand tu as un orgasme tu jouis." Il glisse vers le bas et enlève ma jupe et ma culotte puis me lèche. Pourquoi ferait-il ça?! Mes parents sont à la maison ! On ne devrait pas faire ça mais ça fait tellement du bien ! Marcus me lèche à nouveau là-bas et je cède. "Marcus qu'est-ce que tu fais ?!" Il me regarde de là-bas et dit simplement : "Je te nettoie." Puis il va en ville sur moi et je ne peux m'empêcher de gémir.

Pendant ce temps... Luke se dirige vers la tanière mais s'arrête dès qu'il atteint la porte et écoute. Il se murmure ce que diable alors qu'il entend sa fille gémir. C'était bien son gémissement. Il baisse les yeux et voit l'espace entre le sol et la porte et tombe instantanément à genoux et regarde à travers et voit sa fille sur le dos avec sa meilleure amie la mangeant. Luke était indigné. Comment ose-t-il laisser ce petit connard dans sa maison pendant des siècles et il fait ça ?! Il a également été indigné par Keco pour l'avoir trahi ainsi que sa femme. Pour l'amour de Dieu, c'est nous qui l'avons accueillie ! Il parie que la petite garce l'a baisé dès qu'elle en a l'occasion ! Il s'est juste assis là et a regardé sa propre fille se faner sur le sol. Sans qu'il s'en rende compte, il a trouvé sa main sur sa bite raide et avant qu'il ne puisse s'arrêter, il l'a sortie et a commencé à se branler. Il savait que ce n'était pas bien parce que c'était essentiellement sa petite fille mais il s'en fichait. Il se regarda et se branla aussi fort qu'il le put.
Il entendit sa petite fille gémir puis dire à Marcus : "Bébé s'il te plait arrête avant qu'on se fasse prendre ! Mm... Oh je pense que je me prépare à... jouir encore." Marcus a souri, personne n'allait nous attraper mais il s'est arrêté. Luke se surprit à souhaiter qu'ils continuent et il pouvait évidemment voir le froncement de sourcils sur le visage de Keco alors qu'elle était coupée de son orgasme. Marcus se leva et se mit à genoux alors qu'il commençait à déboucler sa ceinture et son pantalon et a baissé son pantalon laissant son boxer relevé et il les a enlevés et a pêché à l'intérieur de son boxer pour sa bite. Luke s'arrêta et réalisa ce qui se passait. Attendez, était-il vraiment sur le point de baiser sa petite fille ?! Luke regarda tranquillement la scène se dérouler et était sur le point de se lever et de les arrêter tous les deux jusqu'à ce qu'il entende sa fille parler. « Non Marcus ! Je ne suis pas encore prêt pour ça ! Je suis désolé mais nous ne pouvons pas encore le faire ! Nous venons juste de commencer à sortir aujourd'hui ! Luke était surpris qu'elle soit vierge et qu'ils aient commencé à sortir ensemble mais il resta immobile et attendit la réponse de Marcus.
"Keco..." Marcus savait qu'il devait jouir et s'il ne le faisait pas rapidement, il allait avoir des couilles bleues à coup sûr. Il a ensuite eu une idée rapide et a donné à sa bite une autre secousse rapide et a remis sa bite dans son boxer et l'a tiré jusqu'à ce qu'elle fasse face au plafond. Keco l'a simplement regardé et a souri quand elle l'a vu sourire et s'abaisser sur elle, elle ne savait pas que Marcus avait quelque chose d'un peu différent en tête. Il a mis ses bras sous le dos de Keco et l'a attirée vers lui et a poussé sa bite sur sa chatte. Keco a inspiré son souffle et a regardé dans les yeux de Marcus et a gémi quand Marcus a commencé à la bosser ! Marcus a commencé à frotter ses hanches dans sa chatte et a commencé à les pomper plus rapidement. Elle était perdue dans son plaisir sans fin et se mit à haleter. Marcus frappait Keco si fort comme si sa vie en dépendait. Keco était à bout de souffle et s'accrochait à Marcus n'osant pas le laisser partir de peur qu'elle perde cette sensation fantastique entre ses jambes. Luke pouvait clairement voir que peu importe ce qui se passait, il leur serait difficile de s'arrêter, alors il se leva la bite dans la main et ouvrit la porte de la tanière. Les deux adolescents allaient si fort qu'ils semblaient ne pas voir ou entendre le troisième nouveau membre en train de faire l'amour intense. Luke se dirigea rapidement et silencieusement vers le canapé et regarda les deux adolescents se bosser à sec. Les jambes de Keco étaient écartées à la vue du monde. Sa chatte était chauve et avait l'air assez douce pour grignoter pendant des heures. Luke pouvait voir sa culotte sur le sol, alors il ramassa la culotte et la renifla et ses yeux se révulsèrent dans sa tête. Il était ivre de ses propres désirs sexuels et il a commencé à se branler dans la culotte. Il était au paradis. Il n'a même pas pensé une seule fois à Phara alors qu'il se branlait dans la culotte. Phara était à l'épicerie et retrouvait ses amis du club de lecture. Il écoutait les gémissements, les gémissements et les halètements des deux amants. Puis tout d'un coup, les mouvements de Marcus s'accélèrent rapidement et Keco adorait chaque seconde, " oh bébé ! Oui ! Oui juste là ! Ohhh ! Putain ! Voilà !!! Je jouis !! Elle resserre sa prise autour sa taille avec ses jambes et lâchée. Marcus grognait et est clairement devenu un homme fou et lui déchirait la chatte. "Bébé! Je suis en train de jouir ! Je jouis sur ta chatte!" Ils ont tous les deux éclaté l'un sur l'autre et s'embrassaient pour ne pas crier. Quand ils se sont éloignés et ont commencé à souffler et à souffler, Luke en avait assez de se branler et avant qu'il ne s'en rende compte, il avait s'est levé et est venu sur le visage de Keco. Les yeux de Keco se sont ouverts à la vue de son père et elle s'est figée. Luke a simplement remis sa bite dans son pantalon et est sorti par la porte. Elle était trop abasourdie pour bouger. Son père les a vus baiser ET IL EST VENU SUR SON VISAGE ! Marcus ne l'a pas vu parce que ses yeux étaient fermés et qu'il dormait profondément. Elle a mis ses vêtements et a descendu les escaliers pour trouver son père.

Articles similaires

TCA#11 - Jour des hivers froids

C'était une froide nuit d'hiver, à la fin de l'automne. Le brouillard s'était installé ; juste avant minuit et peu à peu envahi les rues. L'air était plein de brume et la visibilité devenait difficile, alors que je marchais dans les rues de la ville. Mon souteneur forcé de travailler dans la rue ce soir. J'espérais une nuit profitable ; pour le garder, lui et ses hommes de main, loin de moi et de ma famille. Je m'appelle Louise et je suis une mère célibataire de 21 ans et aussi une prostituée. J'ai une fille de trois ans, Misty (Melissa). Elle...

392 Des vues

Likes 0

Ma première interdiction de gang

Cette histoire est celle d'un grand changement. Je suis passée d'une fille de 6 pieds aux cheveux roux foncé de 18 ans à une salope de sperme avec un besoin de sexe hardcore que l'on ne voit que dans le porno. Si vous avez lu mon histoire d'anniversaire, c'est l'histoire de pourquoi je suis comme ça. Je marchais sur une route au milieu de la ville dans mes vêtements de bien-être parce que ce matin j'avais trouvé mon point G avec un vibromasseur. C'était un peu gênant car il s'est bloqué et je ne pouvais pas l'éteindre. J'ai fini par devoir...

314 Des vues

Likes 0

Une nouvelle vierge anale est cambriolée, ( 6 )

Hier s'était bien passé, avec 4 gars nous nous sommes bien amusés tous les deux, et tout s'est bien passé, le reste de la semaine devrait être aussi bien aussi. Mardi matin, j'ai baisé rapidement Pauline, puis je l'ai emmenée sous la douche pour une séance pipi, je lui ai pissé dessus, puis elle m'a pissé dessus avant que nous nous douchions tous les deux. J'ai dit aux gars hier, à tout moment après le déjeuner, s'ils étaient dans la région, de passer, j'ai également eu quelques réponses du site et j'ai organisé de les rencontrer ce matin. Je les ai...

741 Des vues

Likes 0

Le gars des bretzels

Après-midi d'été frais quand j'entre dans le magasin de bretzels. La porte était ouverte, j'ai donc retiré le bouchon et tiré doucement sur la porte pour la fermer. Il apparaît de dos avec une caisse de bretzels dans les mains. Il me regarde et me dit bonjour. Je défais les boutons de mon trench-coat en cuir noir et pose mes mains sur mes hanches pour montrer ma culotte en dentelle noire avec un ruban rose fluo et un soutien-gorge assorti. J'ai eu mes talons baise-moi accompagnés de mes bas transparents et j'ai attendu trop longtemps. J'ai été une mauvaise fille et...

257 Des vues

Likes 0

Programme Alpha-Oméga 7

Épisode 7 : Déboguer le code Zack dévalait la rue sur son nouveau scooter. Il était sorti et était sur le point de s'amuser dessus pendant la dernière heure. Finalement, il a décidé de se diriger vers la maison de Brian, pour lui montrer son nouveau jouet. Il fit un zoom au coin suivant et se dirigea vers cette partie de la ville. Zack remarqua immédiatement que la camionnette de Brian n'était plus là, donc Brian n'était presque certainement pas à la maison. Eh bien, pensa-t-il. Je vais le montrer à Wendy, alors. Zack frappa à la porte, puis entra en criant...

560 Des vues

Likes 0

New Jock Tales Chapter 3 Sophomore Year-13

New Jock Tales --- Deuxième année—CH 3—13 et une Ducati Vers 10h30, on frappa à la porte. C'est quoi ce bordel C'était Mark Mattox, et il a dit qu'il avait un nouveau contrat pour moi, si j'étais intéressé. J'ai dit bien sûr, mais cet accord n'avait rien à voir avec le sexe. Il a dit que je ramènerais de la dope d'Austin à Tyler, tous les week-ends. Cela coûterait 150 $ le voyage, et ce serait un kilo de dope. Personne ne regarderait une jeep pour transporter de l'herbe, et cela devrait être un jeu d'enfant. Je réfléchis quelques minutes, puis...

963 Des vues

Likes 0

Perdre ma virginité(8)

Je l'ai rencontrée sur un site de chat sur Internet. Nous vivions à 800 km l'un de l'autre donc je n'avais aucun problème à flirter comme une folle. Elle m'a dit qu'elle mesure 1,5 m, de longs cheveux blonds et des yeux bleus avec un corps sexy. Bien évidemment, je l'ai taquinée et j'ai dit que si elle ne m'envoyait pas de photo, je ne la croirai pas, elle a demandé si les photos d'elle seraient pour mes seuls yeux et étant le gars que je suis, je lui ai donné ma parole, attendant une photo très coquine. Ce que j'ai...

319 Des vues

Likes 0

Fille à papa Casey

Mon nom de fille est Casey comme mon nom de garçon, je mesure cinq pieds et 6 pouces, 125 cheveux trempés, bruns, un garçon de seize ans et c'est une histoire de pure fantaisie pour un ami spécial à moi, que je voudrais l'amour à un jour rencontré et bien vous savez et soyez sa fille ! « Qu'est-ce qui ne va pas, Casey ? » Papa m'a demandé, quand il est entré dans le salon et m'a vu pleurer. «Ce sont les autres garçons à l'école; ils s'en prennent toujours à moi, m'insultent, me bousculent, m'appellent girlie boy, font parfois des vœux si...

512 Des vues

Likes 0

Filles à la plage à trois

Cela a commencé tôt dimanche matin le week-end du Memorial Day lorsque je me suis levé pour prendre un verre d'eau dans la cuisine. Nous louions une maison de plage dans les Outer Banks et j'avais vraiment soif de la pizza végétarienne que nous avions pour le dîner. Je me glissai hors du lit et me dirigeai vers la cuisine. J'ai entendu la télévision du salon allumée et j'ai supposé que les deux filles étaient rentrées tard de leur rencontre avec les garçons qu'elles avaient taquinés plus tôt à la plage, avaient regardé la télévision et l'avaient laissée allumée. J'ai aperçu...

513 Des vues

Likes 0

L'Internet

Il y a quelques années, lorsque j'habitais à Amsterdam, j'ai discuté sur Internet avec une femme du sud de l'Angleterre. Nous nous entendions très bien et souvent nos conversations tournaient au sexe. Parfois, nous partagions nos fantasmes. Après environ 6 mois de discussion, elle a commencé à me raconter ses fantasmes les plus profonds. Une nuit, elle m'a dit qu'elle fantasme souvent d'être regardée pendant qu'elle fait l'amour. Elle a dit qu'elle aimerait avoir des relations sexuelles en direct sur Internet ou sortir avec des chiens. Naturellement, ce qu'elle venait de dire a immédiatement durci ma bite. J'ai décidé de prendre...

457 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.