Siara, mon premier._(0)

302Report
Siara, mon premier._(0)

Ceci est basé sur une histoire vraie, les noms et les lieux ont été changés, c'est ma première histoire, j'espère qu'elle vous plaira.

Une petite information sur moi, je mesure 5 pieds 11, pèse environ 170 livres, j'ai les cheveux brun foncé et les yeux verts.
Je venais de commencer l'université, je venais de rompre avec ma copine du lycée et je cherchais à marquer des filles à l'université, mais comme la chance aurait tourné, ça allait être l'inverse.

C'était mon premier jour à l'université et je me tenais devant ma classe en attendant que le conférencier vienne, je cherchais quelqu'un que je pourrais connaître du lycée ou n'importe qui avec qui passer le temps. J'ai vu deux filles venir de l'autre côté du couloir, toutes deux très belles et semblant déjà se connaître même si c'était le premier jour de fac et que tout le monde était nouveau.

Eh bien, les conférences ont commencé et à la fin de la journée, j'ai découvert que l'une des plus jolies s'appelait Saira. À première vue, elle était dans la mauvaise voie alors que je faisais des études de commerce et qu'elle aurait dû être dans la mode ou quelque chose comme ça. À la fin de la semaine, j'ai découvert qu'elle sortait avec un senior du collège et qu'elle avait choisi le collège uniquement pour cette raison. D'une manière ou d'une autre, il y avait quelque chose d'intrigant chez elle que je n'arrivais pas à me débarrasser d'elle. Les semaines passaient et, étant camarades de classe, nous nous saluions dans les couloirs et à la cafétéria si je passais à côté d'elle.

Il était temps pour la mi-session d'essayer d'obtenir le matériel pertinent de mes camarades de classe et il y avait ce sujet en économie sur lequel personne n'avait de notes, on m'a dit que Saira avait des notes sur le sujet et de la contacter. C'était un peu étrange parce qu'elle ne ressemblait pas à quelqu'un qui étudierait beaucoup. Quoi qu'il en soit, j'ai eu mon ouverture pour aller lui parler. Je lui ai demandé les notes après un cours et elle m'a dit qu'elle m'enverrait les notes par e-mail et m'a dit de lui envoyer mon adresse e-mail par SMS, ce que j'ai fait rapidement.

Deux jours plus tard, en parcourant les notes, j'ai eu un petit doute, alors je l'ai appelée et nous avons commencé à parler et c'était comme si quelque chose avait cliqué, nous nous sommes immédiatement entendus, c'était la première fois que je lui parlais et nous avons parlé pendant 4 heures d'affilée. Au cours de ces 4 heures, j'avais découvert que ses parents étaient médecins et très respectés dans leurs domaines respectifs et qu'elle voulait faire quelque chose pour elle-même afin de pouvoir répondre à leurs attentes. Je lui avais tout dit sur moi-même que mon père avait une petite entreprise en pleine croissance et que je voulais obtenir un diplôme en commerce et rejoindre mon père.

Je ne lui ai pas parlé pendant deux jours; Je l'ai rencontrée au collège et lui ai parlé pendant cinq minutes après le cours. Cette semaine-là était notre premier interne, alors je l'ai appelée ce soir-là pour discuter des sujets importants qui pourraient venir à l'examen, et ainsi de suite cette semaine-là, je l'ai appelée tous les jours avant l'examen pour discuter de l'avancement de ses études et quelles sont les choses importantes sur lesquelles je devrais me concentrer davantage. Après notre dernier examen, j'ai ressenti le besoin de lui parler mais je ne savais pas de quoi parler car je n'avais pas de sujet à aborder et comme elle sortait déjà avec quelqu'un d'autre je ne pouvais même pas lui demander de sortir. Pendant que je pensais à elle, mon téléphone a sonné et c'était elle, elle m'a appelé pour vérifier comment s'était passé mon examen et ce que j'allais faire pendant les vacances et tout.

Deux jours plus tard, j'ai reçu un SMS d'elle "tu me manques", même si elle me manquait beaucoup aussi mais je ne savais pas quoi répondre car je savais qu'elle sortait avec quelqu'un d'autre donc je n'ai pas répondu à son SMS, je Je savais que je tombais amoureux de cette fille et je savais que je serais celui qui me blesserait à la fin. Alors je me suis tenu aussi loin d'elle que possible, une semaine s'est écoulée, elle avait appelé trois fois, je n'ai pas décroché le téléphone et je lui ai envoyé un texto plus tard qui n'a pas vu votre appel et vous appellerait plus tard. Un jour, alors que je rentrais chez moi après le collège, alors que je m'approchais de ma voiture, je l'ai vue debout près de ma voiture en train de m'attendre,

J'ai dit avec désinvolture "hé, c'était sup", elle m'a répondu "comme si tu ne savais pas ce qui se passait"

J'ai dit "Je ne sais vraiment pas de quoi tu parles"

Elle a dit "Alors pourquoi tu m'ignores",

J'ai répondu "je ne sais pas de quoi tu parles" mais elle a persisté "n'essaie pas d'être mignonne avec moi, tu n'as pas répondu à mes appels ou répondu à mes SMS"

J'ai finalement dit "Saira, pour être honnête, je t'aime bien mais je ne veux pas me mettre entre toi et ton petit ami"

Elle a commencé à rire et a dit "J'ai rompu avec Vic il y a plus d'un mois, je pensais que tu le savais déjà"

Je ne savais pas quoi dire alors j'ai juste continué à la regarder, elle a finalement brisé la glace en "donc tu m'aimes bien… hein" avec un sourire sur son visage. J'étais abasourdi et je ne savais pas comment réagir alors j'ai saisi l'occasion et j'ai dit "alors maintenant que tu sais déjà que je t'aime, voudrais-tu sortir avec moi samedi soir".

Elle a dit "eh bien j'espérais que tu dirais ça, oui j'aimerais sortir avec toi"

Nous avons fait des plans pour sortir samedi; Je ne pouvais pas attendre que la semaine passe car j'attendais que samedi arrive. Enfin samedi, j'avais prévu un rendez-vous parfait pour elle, nous sommes allés voir un film de filles le soir, comme je l'avais toujours entendue blablater sur combien elle aimait la cuisine chinoise, je l'ai emmenée dans un bon restaurant chinois et finalement nous sommes allés dans un bar et j'ai bu quelques verres. Épuisés, nous sommes rentrés chez nous et juste avant de quitter la voiture, elle m'a donné un rapide bisou sur les lèvres.

Je suis arrivé à la maison et il y avait un texto d'elle qui "texte-moi quand tu arrives à la maison", alors je l'ai fait et dès que je lui ai envoyé un texto, elle m'a appelé et m'a dit à quel point elle avait apprécié le rendez-vous. Cela a duré quelques semaines, nous nous rencontrions tous les jours à l'université et parlions au téléphone quand nous étions à la maison, un soir, alors que nous parlions du sujet, je lui ai dit que je n'avais jamais touché le sein d'une fille et que je ne le ferais pas. pour savoir ce que ça fait de les toucher, je lui ai dit que je ne te toucherais pas tant que tu ne le voudrais pas, car elle venait de sortir d'une relation sérieuse. Elle m'a remercié d'avoir compris et d'avoir été patient.

Le lendemain après la fin du collège; Je devais la déposer chez elle qui n'était pas très loin du collège car elle ne pouvait pas amener sa voiture ce jour-là. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés pour prendre une glace. Nous étions assis dans ma voiture et mangions la glace, une fois que nous avions fini, j'ai démarré la voiture pour partir mais

elle a dit: "Je ne veux pas rentrer à la maison maintenant, pouvons-nous simplement nous asseoir et parler pendant un moment"

J'ai dit "ça ne me dérange pas"

Au bout de quinze vingt minutes, elle a posé sa tête sur mon épaule tout en me parlant dos à moi, j'ai eu une soudaine envie de l'embrasser alors je lui ai fait un petit bisou sur les lèvres. Elle a utilisé sa main et a attiré mon visage vers elle et nos lèvres se sont rencontrées, elle a ouvert la bouche et c'était le signal que j'attendais, nos langues se sont rencontrées. Nous avons continué à nous embrasser et c'était incroyable qu'elle sache vraiment comment embrasser et c'était incroyable de l'embrasser.

30 secondes plus tard, elle a pris ma main et l'a placée sur sa poitrine, elle s'est souvenue de notre conversation, c'était la première fois que je touchais les seins d'une fille. J'étais déjà sorti avec des filles mais je ne pouvais jamais dépasser la première base.

J'ai légèrement serré ses seins et elle a gémi "ahhhhh" dans ma bouche, c'était paradisiaque, je n'avais aucune idée avant de ce à quoi ressemblait un sein de fille et c'était bien mieux que ce que j'avais imaginé. J'étais venu jusqu'ici alors j'ai osé mettre ma main à l'intérieur de son haut dans son soutien-gorge et j'ai trouvé son mamelon. Je l'ai frotté un peu et elle a gémi à nouveau, je l'ai frotté à nouveau et elle a gémi à nouveau "ahhhhhh" et j'ai eu l'impression d'avoir trouvé un bouton pour la faire gémir. C'était vraiment hors du monde pour moi, nous devenions vraiment chauds et lourds et à ce moment-là, je ne savais même pas à qui appartenait la langue.

Tout cela était vraiment nouveau pour moi, vous savez, tous les gars regardent du porno à l'adolescence, moi aussi, mais j'ai toujours pensé que les bruits que font les femmes sont faux. Mais la façon dont elle gémissait me rendait fou, c'était au-delà de mon imagination, j'avais besoin de me revivre à ce stade mais j'étais un peu paranoïaque que si j'allais plus loin, elle pourrait objecter et cela pourrait tout gâcher.

À contrecœur, j'ai rompu le baiser et je me suis assis, je l'ai regardée dans les yeux et j'ai vu quelque chose que je n'avais jamais vu dans les yeux de personne auparavant, c'était un besoin pour moi que je ne peux tout simplement pas oublier. Je lui ai donné un rapide baiser et lui ai dit que j'étais en retard et que je devais aller au gymnase dans une heure. Je l'ai déposée chez elle et je suis rentrée chez moi.

Le soir même, nous parlions au téléphone et j'ai abordé le sujet du sexe, et nous avons discuté de ce qui s'est passé aujourd'hui. C'était un peu gênant au début, mais ce jour-là, notre petite séance de maquillage avait apporté un nouveau sentiment de confort entre nous.

Je lui ai demandé "tu t'es déjà touchée"

Elle n'a pas répondu pendant un moment puis a rapidement dit "oui et toi?"

J'ai répondu par un "oui"

Je lui ai demandé "as-tu déjà eu des relations sexuelles par téléphone"

Elle a dit "non mais je veux essayer ça"

J'ai dit "tu veux l'essayer, maintenant"

Elle a répondu après une minute "ouais peut-être"

Étant moi-même inexpérimenté dans le sexe par téléphone, j'ai commencé par "qu'est-ce que tu portes en ce moment"

« haut et short »

"enlève ton haut"

"d'accord"

"ferme les yeux et touche tes seins comme si j'étais en train de les toucher"

Ce qui s'est passé ensuite n'était pas quelque chose que j'avais imaginé; elle a laissé un faible gémissement guttural s'échapper de ses lèvres, j'ai arrêté de dire n'importe quoi

Elle a dit "bébé continue" c'est là que j'ai réalisé que je n'avais pas parlé pendant une minute, j'étais tellement hypnotisée que j'avais oublié de parler, alors j'ai dit "bébé frotte tes mamelons pour moi" un autre gémissement sortit de ses lèvres.

J'ai dit "bébé ouvre ton short" une minute plus tard j'ai entendu un petit "hmmm" d'elle,

"Bébé touche-toi là-bas"

Elle a laissé échapper un "Hmmmmmmmm" à peine audible

Elle m'a fait sursauter en disant "bébé tu te touches aussi", eh bien je n'avais pas besoin d'invitation car je me touchais déjà.

J'ai dit "ouais bébé, mets un doigt en toi comme si j'entrais en toi"

"ouais ok bébé ...... ahhh"

J'ai dit "bébé doigte-toi comme si je te faisais l'amour"

"Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, oui bébé"

J'étais déjà très refoulé depuis la séance de l'après-midi et ce qu'elle a dit ensuite m'a poussé à bout, elle a dit "bébé veux-tu venir en moi s'il te plaît, je veux vraiment te sentir venir en moi" qui l'a fait pour moi
.
Je lui ai dit "Je jouis, je jouis"

elle n'arrêtait pas de dire "yeeesss yeeesss, viens en moi"

Après une minute, nous nous sommes tous les deux installés, je ne savais pas si elle venait ou non mais je lui ai demandé, "ma chérie, tu as aimé ça" elle a rapidement dit "ouais je ne savais pas que ce serait si incroyable"

J'ai dit "si je pouvais venir chez toi tu n'aurais pas besoin de te toucher"
"Tu n'aurais pas à le faire non plus" répondit-elle.

Nous avons flirté un peu ou un moment et elle m'a dit que notre première conférence était dans 6 heures et que nous avions besoin d'aller dormir, nous nous sommes souhaité bonne nuit. Juste avant de raccrocher elle m'a dit "je t'aime", j'ai vite dit "je t'aime aussi"

Je n'ai pas pu dormir cette nuit-là, je n'arrêtais pas de penser au "je t'aime", je l'avais dit par réflexe mais j'étais en fait tombé amoureux d'elle. Mon plan n'était pas de tomber amoureux de la première fille avec qui je sortais, mais cela se produisait, je n'avais aucun regret et j'étais vraiment heureux.

Je pensais que je pourrais avoir un avenir avec cette fille, mais la vie ne fonctionne pas comme nous l'avons planifiée… n'est-ce pas ?
Plus à venir si je reçois un retour positif.

Articles similaires

JOURNAL D'UNE MÈRE AU FOYER : PARTIE 1

3 septembre Cher journal, Je m'appelle Tilly Crawford et au cours des dix dernières années, j'ai été la mère au foyer de la Delta House Fraternité ici à State U. Une autre année d'école a commencé hier et les garçons se préparent pour la ruée vers les promesses de fraternité. semaine en organisant des soirées et bien sûr des portes ouvertes pour permettre aux nouveaux étudiants de se faire une idée s'ils souhaitent rejoindre Omega House. Ce fut un long été pour mon journal intime, être avec les garçons me manque vraiment et bien sûr ma chatte a manqué l'attention qu'elle...

634 Des vues

Likes 0

Le Barfly - ch. 2, réécrire

Prologue Je tiens à remercier ceux qui ont lu mes histoires en les commentant. Ceci est une réécriture complète du deuxième chapitre de mon histoire The Barfly initialement publiée dans le forum. Je voudrais demander à ceux d'entre vous qui m'honorent avec des votes négatifs en groupes de laisser des commentaires afin que je puisse savoir ce que les lecteurs n'aiment pas dans mes histoires. Je voudrais également demander à ceux d'entre vous qui aiment mes histoires de me lancer un mot pour les garder dans une position accessible. Prendre plaisir J. Bailey Le Barfly, ch. 2, réécrire Il s'est réveillé...

519 Des vues

Likes 0

New Jock Tales Chapter 3 Sophomore Year-13

New Jock Tales --- Deuxième année—CH 3—13 et une Ducati Vers 10h30, on frappa à la porte. C'est quoi ce bordel C'était Mark Mattox, et il a dit qu'il avait un nouveau contrat pour moi, si j'étais intéressé. J'ai dit bien sûr, mais cet accord n'avait rien à voir avec le sexe. Il a dit que je ramènerais de la dope d'Austin à Tyler, tous les week-ends. Cela coûterait 150 $ le voyage, et ce serait un kilo de dope. Personne ne regarderait une jeep pour transporter de l'herbe, et cela devrait être un jeu d'enfant. Je réfléchis quelques minutes, puis...

964 Des vues

Likes 0

Au milieu du milieu de septembre

Pour aucune raison particulièrement fascinante, je me suis retrouvé à rester avec ma tante Renée. Au cours du mois à venir, soit je retournerais dans l'Est, soit j'emménagerais dans l'appartement en copropriété que ma mère était en train d'acheter, juste au cas où j'aurais besoin d'un peu de temps libre. « Je savais déjà que j'avais besoin de temps tampon. J'avais aussi besoin de temps tampon pour lui expliquer pleinement la situation. J'avais, à un moment donné, compris qui j'étais censé être et plus tôt je pourrais y arriver et arrêter d'être qui j'étais actuellement, mieux ce serait pour moi et pour...

570 Des vues

Likes 0

Brooke_(1)

Brooke Ceci est ma première histoire, et en tant que telle, soyez prudent dans vos critiques ; critique constructive seulement s'il vous plaît. Si vous n'aimez pas cette histoire, il y en a plein d'autres à lire. Les noms ont été changés pour protéger mes copains de baise, et en retour mon cul. Tout au long de mon adolescence, j'ai été assez active sexuellement. Être un adolescent et aller dans un lycée catholique pour garçons n'a fait qu'améliorer ma libido. Pour commencer, je ne suis pas un petit gars. À cette époque, j'avais environ 6'3, 200 livres et j'étais un athlète...

464 Des vues

Likes 0

La camionnette - Baiser ma femme

Un soir, ma femme et moi dînions, le sujet d'un de nos fantasmes est venu. On l'appelait la camionnette. C'était un fantasme récurrent pour nous de ramasser plusieurs mecs et de les faire baiser ma femme à l'arrière d'une camionnette. Cette fois, nous avons décidé de le faire, nous avons donc attendu le week-end. Nous avons loué une camionnette blanche pour la nuit et sommes allés au centre-ville à la recherche de quelques beaux mecs en bonne santé. Elle portait une mini-robe noire décolletée et avait un lit fait dans le dos. Nous avons roulé un peu et sommes tombés sur...

451 Des vues

Likes 0

Frère et soeur seuls à la maison

C'est une histoire fictive Bonjour chers lecteurs, je m'appelle Young, et je souhaite partager un secret que j'ai caché à mes parents depuis un an maintenant. J'ai 22 ans et ma soeur a 19 ans. Nous vivons tous les deux avec nos parents, ce qui aide beaucoup dans cette économie. L'histoire suivante est ce qui s'est passé en décembre 2010, alors que ma sœur et moi étions seuls à la maison pendant deux semaines avant Noël. Nos parents dirigent une entreprise à l'étranger et ils sont à peine à la maison. Juste pour commencer, je veux dire, j'ai toujours aimé ma...

601 Des vues

Likes 0

Violée par Bigfoot

C'est ma première fois du point de vue d'une femme. Dites moi ce que vous en pensez et si cela doit continuer... Violée par bigfoot C'est un accident bizarre qui m'a amené à cette situation. J'avais un peu froid, complètement nu, j'avais un violent mal de tête, une cheville douloureuse et j'étais coincé dans une grotte à mi-hauteur d'une montagne. Je ne me souviens pas avoir été amené ici, mais la créature qui a dû me sauver la vie devait vivre ici. Je ne l'ai pas beaucoup vu, puisqu'il a quitté la grotte vers l'aube. Tout ce dont je me souviens...

441 Des vues

Likes 0

TCA#11 - Jour des hivers froids

C'était une froide nuit d'hiver, à la fin de l'automne. Le brouillard s'était installé ; juste avant minuit et peu à peu envahi les rues. L'air était plein de brume et la visibilité devenait difficile, alors que je marchais dans les rues de la ville. Mon souteneur forcé de travailler dans la rue ce soir. J'espérais une nuit profitable ; pour le garder, lui et ses hommes de main, loin de moi et de ma famille. Je m'appelle Louise et je suis une mère célibataire de 21 ans et aussi une prostituée. J'ai une fille de trois ans, Misty (Melissa). Elle...

394 Des vues

Likes 0

Beaucoup de pisse et de merde..

J'avais juste besoin de raconter cette histoire. Ce genre de m'excite. faire savoir au monde ce que j'ai fait. j'espère que ça vous plaira et que vous apprécierez. laissez des remarques. Salut, je suis Sonia, une indienne, une femme. C'est une expérience vraiment cool que j'ai vécue, et s'il vous plaît, ce n'est pas une œuvre de fiction... c'est la vraie vie... alors attachez vos ceintures... Je suis dans un pensionnat... en Inde même, et j'ai un joli corps... pas très développé, mais c'est quand même agréable à regarder et je suis blonde... J'ai les cheveux longs, ce que j'aime bien...

400 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.