Le gars des bretzels

638Report
Le gars des bretzels

Après-midi d'été frais quand j'entre dans le magasin de bretzels. La porte était ouverte, j'ai donc retiré le bouchon et tiré doucement sur la porte pour la fermer. Il apparaît de dos avec une caisse de bretzels dans les mains. Il me regarde et me dit bonjour. Je défais les boutons de mon trench-coat en cuir noir et pose mes mains sur mes hanches pour montrer ma culotte en dentelle noire avec un ruban rose fluo et un soutien-gorge assorti. J'ai eu mes talons "baise-moi" accompagnés de mes bas transparents et j'ai attendu trop longtemps.
"J'ai été une mauvaise fille et j'ai vraiment besoin d'être punie" Je souris.
Il sourit et me regarde avec ses yeux bleus puis pose la boîte pour attraper un jeu de clés. Il passe devant moi pour aller verrouiller la porte puis il se retourne et se retrouve derrière moi. Il se penche et me chuchote à l'oreille : "Alors bébé a été méchante ? Laisse papa arranger les choses." Il recule d'un pas et me retire mon manteau, alors qu'il passe devant moi pour me prendre la main, il s'arrête et me regarde. Je fais un tour rapide autour, "Aimez-vous ce que vous voyez?" dis-je en inclinant la tête sur le côté.
"Je n'aime pas ça, j'adore ça" murmure-t-il en se rapprochant et en me frappant le cul. Il continue d'avancer et me guide derrière le comptoir.

Mon corps saute d'excitation car je suis à quelques secondes de l'attaquer. Il me conduit à une table près du four qui brûle de chaleur à cause de la fabrication de bretzels toute la journée. Il se recule alors que je pousse tout sur la table puis se penche dessus alors que je regarde en arrière, "Je suis prêt à être puni." dis-je tandis que mon sourire passe d'une oreille à l'autre. Je l'entends alors qu'il s'avance vers moi puis pose ma veste à côté de moi. Je sens ses longs doigts remonter le long de mon cul puis saisir ma taille pour me rapprocher et pousser en moi. Je peux sentir à quel point il est dur alors je frotte mon cul contre sa bite mais avec un mouvement rapide il a sa main dans mes cheveux châtain foncé.
"Quel est mon nom?" Il demande. Je réponds "Denis"
Son autre main passe de ma hanche à mon cul et il commence à me frotter. "Quel est mon nom?" Il répète
"Denis" dis-je
Sa main arrête de frotter et il me frappe le cul. J'ai alors laissé échapper un mi-cri mi-gémissement.
« Dis-le encore » exige-t-il.
Je dis son nom et sa main descend fort et je laisse échapper un gémissement. "Tu aimes ça?" Il a demandé (SMACK !) "S'il vous plaît, n'arrêtez pas", ai-je répondu. (SMACK!) "Je veux l'entendre." Il demande "Comment s'appelle papa?"
Je crie "DENIS !"

Il arrête de me demander de dire son nom mais je continue à le dire pendant qu'il me fessée. Je peux sentir ma chatte devenir toute humide et mon corps commence à avoir des picotements, une partie de moi se demande à quel point ce serait bien s'il était au fond de moi. Je reviens à la réalité quand il me tape si fort sur le cul que je dis papa au lieu de son nom. Je sens à nouveau sa bite dure contre mon cul alors je claque mon cul vers son bassin. "Une telle salope impatiente" dit-il en la frottant contre mon cul "Je suis ta chienne!" Je gémis. Il a continué à me frapper le cul plus fort quand j'ai commencé à haleter fort.

Il attrape mes cheveux et me tire en arrière puis me retourne pour que je sois face à lui. Je penche la tête et souris. "Quel est le problème?" Il dit confus. "Pourquoi me regardes-tu comme ça?"
"Vos yeux sont vraiment merveilleux" je réponds "Est-ce que ma punition est terminée ?"
Il penche la tête en arrière et me fait un demi-sourire. "Petite fille, ça ne fait que commencer"
Il me pousse contre la table puis me laisse dessus. Nous croisons les yeux alors qu'il arrache ma culotte, puis nous regardons tous les deux alors qu'il touche le sol. "C'est l'heure de ta punition." Il grogne. "S'il vous plaît, faites en sorte que je puisse marcher d'orge quand vous en aurez fini avec moi", je demande.
"Je fais ce que je juge bon pour votre punition. Je ne prends pas de demande" Il claque. « Je n'ai pas envie de te regarder en ce moment. Baisse ton cul et penche-toi en avant.
Je fais ce qu'on me dit. Il a défait mon soutien-gorge et mes mamelons deviennent instantanément durs à cause de mon excitation. Il tripote son pantalon et ils touchent le sol. Il se déplace ensuite et glisse sa bite en moi, je halète à quel point il est épais. Il glisse une de ses mains dans mes cheveux et tire ma tête en arrière " Je m'appelle Denis, ne l'oublie pas salope " Dit-il en commençant à entrer et sortir de moi.

Rien ne m'excite plus que de me faire baiser par derrière tout en me faisant tirer les cheveux et d'être traitée de chienne ou de petite salope de papa. J'imagine comment il a lu dans mes pensées. Je commence à gémir et il semble qu'il s'enfonce de plus en plus en moi. Je serre le bout de la table en essayant de tenir parce que la bite est juste si bonne en ce moment. Il me claque le cul puis me tire les cheveux, "Comment je m'appelle salope?" Il grogne alors qu'il martèle mes entrailles.
"Denis" je crie. « DENIS !
Je sens que son autre avait glissé jusqu'à mon mamelon et commencé à pincer. Il me fonce dessus comme un mannequin de collision que les automobilistes utilisent pour tester les voitures. Il m'a essentiellement sur la pointe des pieds alors que nous basculons cette table d'avant en arrière. Il tire sur mes cheveux et mon mamelon en même temps pendant que ses caresses passent du claquement au lapin, j'essaie de ne pas être si bruyant pour que les gens ne pensent pas que quelqu'un est en train d'être assassiné dans le magasin.
« DENIS ! » Je crie. " S'IL VOUS PLAÎT DENIS N'ARRÊTEZ PAS !"
Je jouis mais j'espère qu'il ne l'a pas remarqué. Ma prise sur la table se resserre et j'ai l'impression de glisser mais je ne veux pas. Je me fatigue.
Son mouvement commence à ralentir et je pense qu'il pourrait être fait mais j'avais tort.

Il se dégage de moi puis attrape mes cheveux et me tire hors de la table. Il me retourne pour que je sois face à lui puis me soulève et me remet sur la table. « Ouvre ces jolies jambes » dit-il avec un sourire. "Montre à papa ces jolies lèvres."
J'écarte les jambes aussi loin que je peux. Il attrape mes cuisses et me tire vers le bas pour que mes fesses soient sur le bord de la table. Nous établissons un contact visuel alors qu'il met sa grosse bite en moi et je peux sentir chaque centimètre que j'halète. Je suis si près de tapoter, mais j'essaie de ne pas simplement lui montrer que je peux supporter la punition. Il commence son mouvement en pompant lentement, mais seulement pendant quelques minutes, puis commence à prendre de la vitesse. Il me sourit puis place ses mains au bout de la table près de ma tête. Il utilise la table pour s'enfoncer plus profondément en moi et claquer dans ma chatte humide. Je gémis fort, si fort que je suis sûr que quelqu'un pourrait m'entendre mais en ce moment je m'en fiche. « PRENEZ-LA SALOPE » crie-t-il. J'ai l'impression qu'il a touché mon âme avec sa bite.

Je peux sentir son corps commencer à ralentir alors je le pousse hors de moi et je me mets à genoux pour qu'il puisse jouir dans ma bouche. Je verrouille les yeux avec lui. Le sperme jaillit de la tête de sa bite et dans ma bouche puis j'avale. Tout autour commence à devenir blanc et la musique commence. Je suis confus mais je n'ai pas sorti sa bite de ma bouche. Il sourit, "Bonne fille" dit-il en me frottant la tête. La pièce devient plus lumineuse au point que je commence à cligner des yeux et petit à petit il commence à s'estomper. Au dernier clin d'œil, je me réveille avec la musique assourdissante de mon réveil. Venez découvrir que ce n'était qu'un rêve. Un sacré bon rêve en plus.

Articles similaires

Pris en flagrant délit_(9)

Je m'appelle Carla et je suis une étudiante de 19 ans. Je vis avec ma meilleure amie Sarah dans un appartement que ses parents payent pour elle. Le père de Sarah a fondé une entreprise qui s'est très bien débrouillée et a maintenant l'argent à dépenser pour Sarah quand elle le souhaite. Plus sur moi, je mesure environ 5'4 avec de longs cheveux bruns foncés, avec une silhouette élancée. Voici l'histoire de la façon dont j'ai appris un peu plus sur moi-même et sur Sarah. Sarah était magnifique, c'était le genre de fille qui, quand vous marchiez dans le couloir, regardait...

1.2K Des vues

Likes 0

New Jock Tales Chapter 3 Sophomore Year-13

New Jock Tales --- Deuxième année—CH 3—13 et une Ducati Vers 10h30, on frappa à la porte. C'est quoi ce bordel C'était Mark Mattox, et il a dit qu'il avait un nouveau contrat pour moi, si j'étais intéressé. J'ai dit bien sûr, mais cet accord n'avait rien à voir avec le sexe. Il a dit que je ramènerais de la dope d'Austin à Tyler, tous les week-ends. Cela coûterait 150 $ le voyage, et ce serait un kilo de dope. Personne ne regarderait une jeep pour transporter de l'herbe, et cela devrait être un jeu d'enfant. Je réfléchis quelques minutes, puis...

1.3K Des vues

Likes 0

Brooke_(1)

Brooke Ceci est ma première histoire, et en tant que telle, soyez prudent dans vos critiques ; critique constructive seulement s'il vous plaît. Si vous n'aimez pas cette histoire, il y en a plein d'autres à lire. Les noms ont été changés pour protéger mes copains de baise, et en retour mon cul. Tout au long de mon adolescence, j'ai été assez active sexuellement. Être un adolescent et aller dans un lycée catholique pour garçons n'a fait qu'améliorer ma libido. Pour commencer, je ne suis pas un petit gars. À cette époque, j'avais environ 6'3, 200 livres et j'étais un athlète...

806 Des vues

Likes 0

L'homme plus petit

Je regardais les jambes de Jerry, alors qu'il se tenait sur le tabouret devant moi. Il avait des cuisses très fortes, et j'ai admiré sa forme pendant qu'il mettait la nouvelle ampoule dans le plafonnier. Cette chose est difficile à atteindre, a déclaré Jerry. Puis, pendant qu'il se débattait avec l'ampoule, mes yeux ont suivi ses jambes musclées jusqu'à l'endroit où elles se sont rencontrées, et j'ai dû réprimer un regard fixe - il y avait une bosse sur le côté, une petite bosse, mais une bosse bien définie était là. Laissez-moi vous expliquer celui-là. Nous avions parlé de notre récent...

720 Des vues

Likes 0

TCA#11 - Jour des hivers froids

C'était une froide nuit d'hiver, à la fin de l'automne. Le brouillard s'était installé ; juste avant minuit et peu à peu envahi les rues. L'air était plein de brume et la visibilité devenait difficile, alors que je marchais dans les rues de la ville. Mon souteneur forcé de travailler dans la rue ce soir. J'espérais une nuit profitable ; pour le garder, lui et ses hommes de main, loin de moi et de ma famille. Je m'appelle Louise et je suis une mère célibataire de 21 ans et aussi une prostituée. J'ai une fille de trois ans, Misty (Melissa). Elle...

727 Des vues

Likes 0

Pourquoi les choses m'arrivent-elles toujours

Pourquoi les choses m'arrivent-elles toujours Avant de commencer, je me rends compte qu'il n'y a pas beaucoup d'hommes qui courent avec une bite de 12''. Et j'ai donc qualifié cela de fantasme et de farce. Assez dit maintenant à l'histoire. Je m'appelle Samuel Longfellow, je suis propriétaire de l'une des plus grandes sociétés de sécurité de l'État. C'est ainsi que je gagne mon argent (sept chiffres par an). Ma passion est la recherche sur la faune et j'ai une bourse au collège local. Je fais mes recherches sur ma ferme de 680 acres. Maintenant, ma chute est que j'ai été maudit...

719 Des vues

Likes 0

Ce qu'il y a en dessous 2

Jennifer s'est rendue au travail un peu plus vite que d'habitude ce matin-là, craignant d'être en retard. Elle avait désespérément besoin de ce travail pour sa famille. En tant que mère célibataire de deux enfants et sans homme, c'était le seul travail qu'elle pouvait obtenir. S'il vous plaît, ne me laissez pas être en retard. pensa-t-elle en appuyant un peu plus sur l'accélérateur, ignorant le scintillement du volant. Elle est passée devant un panneau d'affichage et a vu une voiture de police se garer derrière elle dans le rétroviseur, ouvrant le toit. Son cœur se serra dans sa poitrine et elle...

694 Des vues

Likes 0

Apple EST le professeur...

Apple a garé sa voiture à environ un pâté de maisons de la plage et s'est dirigée vers l'endroit où ses amis avaient annoncé que la fête aurait lieu. Rebecca l'avait invitée plus tôt dans la semaine et avait dit qu'elle avait des amis qu'elle voulait vraiment qu'elle rencontre, quoi que cela veuille dire. Apple cherchait juste à sortir de la maison après une longue semaine, donc n'importe quelle excuse fonctionnait. La fête était à la maison de plage des amis de Rebecca et se déroulait plutôt bien au moment où Apple s'est présenté. Elle était montée sur la plage à...

631 Des vues

Likes 0

Visiter un ami spécial

J'ai frappé à la grille métallique. C'était un assez grand bungalow entouré de murs de briques recouverts de fil de fer barbelé. Mon cœur battait. Tout ce que je ressentais, c'était la peur d'être rejeté ou quelque chose comme ça. Heureusement, son frère aîné, Suleman, a ouvert la porte. C'était un gars au tempérament cool et plutôt musclé, alors il a gardé sa position. Il m'a regardé d'un air jugeant pendant un moment, a souri et m'a donné une poignée de main. Ei, qu'est-ce que tu fais ici? Je suis ici pour rendre visite à ta sœur... Je me suis tu...

106 Des vues

Likes 0

Programme Alpha-Oméga 7

Épisode 7 : Déboguer le code Zack dévalait la rue sur son nouveau scooter. Il était sorti et était sur le point de s'amuser dessus pendant la dernière heure. Finalement, il a décidé de se diriger vers la maison de Brian, pour lui montrer son nouveau jouet. Il fit un zoom au coin suivant et se dirigea vers cette partie de la ville. Zack remarqua immédiatement que la camionnette de Brian n'était plus là, donc Brian n'était presque certainement pas à la maison. Eh bien, pensa-t-il. Je vais le montrer à Wendy, alors. Zack frappa à la porte, puis entra en criant...

893 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.