Keco le spécial

147Report
Keco le spécial

Prologue
Je m'appelle Keco. Techniquement, c'est mon "nom humain". Mon vrai nom est geltrone6went. Je viens d'une planète appelée Glutinous milliards de galaxies lointaines, et en raison de certaines circonstances, je me suis retrouvé sur une planète étrange appelée Terre. D'où je viens, tout le monde a la capacité de se transformer en différents objets et animaux. Mais j'étais un peu différent si vous l'appelez ainsi. Je suis né avec tous les super pouvoirs auxquels vous pouvez penser. Je pense que c'est pour ça que mes parents m'ont renvoyé. Pour me protéger de tous les jaloux de notre planète. Mes parents m'ont téléporté sur cette planète appelée Terre et m'ont laissé dans un panier et ont essentiellement joué au ding-dong-ditch et se sont rendus invisibles au lieu de s'enfuir comme le font habituellement les enfants fous. Bien sûr, j'ai été transformée en une magnifique petite fille. J'avais la peau couleur caramel, avec des taches de rousseur sur l'arête de mon nez puis deux fossettes sur mes joues. J'avais aussi les plus beaux longs cheveux roux qui s'arrêtaient entre mes omoplates. Si je le disais moi-même, j'étais une très jolie petite fille. Ma vraie mère a attaché une note à mon pied avec mes informations de base comme mon "nom" et ma date de naissance. J'avais alors 7 mois. Ma "mère" s'appelait Phara et mon "père" s'appelait Luke et nous étions les Burns. Ils m'ont accueilli comme si j'étais l'un des leurs et m'ont montré de la gentillesse.

Chapitre 1 : Le petit-ami

16 ans et 4 mois plus tard

« Hé Keco ! Attends ! Je me retourne juste à temps pour voir mon meilleur ami Marcus me courir après avec un sac de livres jeté négligemment sur son épaule. Il a 16 ans presque 17, un garçon très intelligent avec un avenir promis, et très beau. Toutes les filles veulent sortir avec lui et les gars l'envient. Aussi intelligent qu'il soit, il n'a aucune idée quand il s'agit de voir cela.
"Oh hé mon pote! Je pensais que tu restais après l'école aujourd'hui pour étudier?", lui dis-je alors qu'il me rattrape enfin.
« Non ! Je voulais voir si ça allait si je venais chez toi ! Tu sais si ça va avec Mme et M. Burns ? Il jette son bras autour de mon épaule et tend son autre main pour saisir mes livres entre mes mains.
« Hmmm... Ils ne devraient pas s'en soucier. En plus, ils m'ont posé des questions sur toi l'autre jour, donc je suis presque sûr qu'ils ne s'en soucieraient pas de te recevoir pendant un petit moment. Je lui souris et il me pique le front et je ne peux m'empêcher de rire.

Plus tard cette nuit -

"Marcus !! C'est agréable de t'avoir là!" Ma mère crie et enroule ses bras autour de son dos et sourit d'une oreille à l'autre tandis que mon père se tient juste à côté d'elle et sourit à Marcus.
"Maman ! Ne fais pas peur à Marcus quand nous venons juste d'arriver !" J'attrape son bras et le tire en arrière, puis nous commençons tous à rire. « Nous allons dans la tanière pour faire nos devoirs ! » J'ai ensuite lâché son bras pour ensuite seulement saisir sa main et courir vers la tanière.
"D'accord ma chérie, je vais t'apporter à toi et Marcus quelque chose à manger pendant que vous travaillez dans un petit moment!" Ma mère fait un signe de la main.

Nous entrons tous les deux dans la tanière et Marcus laisse tomber son sac de livres et met mes livres sur la table et au lieu de s'asseoir sur le canapé, il s'assoit par terre et tapote le sol à côté de lui. Je secoue la tête en essayant de ne pas rire et m'assois juste à côté de lui. « Ok, soyons honnêtes, avez-vous quelque chose à étudier ou vouliez-vous juste venir ? » Il sourit et lève les mains en l'air comme s'il avait été pris et nous commençons tous les deux à rire fort.
"Je ne suis pas à la hauteur de mon meilleur ami surnaturel !" Il sourit et me met dans une serrure et m'ébouriffe les cheveux. Je pince son côté en riant tout le temps et il me laisse enfin partir. « Je te jure ton garçon fou ! Alors, quel 'truc' veux-tu que je fasse aujourd'hui ? Je lui fais face et je peux dire qu'il réfléchit attentivement.
"D'accord, je veux que tu reprennes ta forme normale aujourd'hui !" Il le dit avec tellement d'émotion que je ne peux m'empêcher de sourire.
"Amende!" Je tourne mes yeux, puis je les ferme pendant une seconde et quand ils se rouvrent, ils brillent d'un bleu rosé pâle. C'est alors que je baisse ma garde humaine et que je commence à penser à mon autre monde. Je cligne à nouveau des yeux et mon corps est enveloppé d'une lumière blanche brillante, puis la lumière s'éloigne, révélant ma forme naturelle. Mes cheveux sont maintenant bleus avec les pointes de mes cheveux rouge sang et c'est en feu. J'ai aussi maintenant un long chat comme une queue, des oreilles de chat et des moustaches. Mes yeux gardent toujours une lueur bleu rosé et pour couronner le tout, je porte une tenue en cuir rose et noir. "Es-tu satisfait?" Marcus ne dit pas un mot mais regarde ma silhouette et me pointe du doigt. Je ris puis j'entends une voix faible dans le couloir. "Chérie, j'ai fait des cookies !!" J'ai le souffle coupé et les yeux de Marcus s'ouvrent et regardent vers la porte et heureusement elle est fermée donc cela devrait nous faire gagner un peu de temps. J'ai rapidement fermé les yeux et j'ai repris ma forme humaine juste avant que ma mère n'entre. « T-t-merci maman ! » J'ai attrapé le plateau et Marcus se lève et attrape les verres de lait du plateau pour qu'il ne se renverse pas et les pose sur la table.
Ma mère sourit et nous regarde tous les deux avant de se retourner et de refermer la porte. Marcus retombe sur le sol et prend une profonde inspiration. « Dieu qui m'a fait peur ! » Je ris à sa réponse et attrape un cookie et prend une bouchée. Je n'avais pas réalisé que Marcus surveillait chacun de mes mouvements. Tout d'un coup, il se redresse et me pose une question à l'improviste. « Keco. Avez-vous déjà eu un petit-ami avant ? » Mes yeux s'écarquillent et je le regarde et je hoche la tête non.
"Oh, je me demandais juste. Tu es si belle que je me demandais juste."
Je commence à rougir, "Peu importe ! Tu sais à quoi je ressemble vraiment."
Il sourit et se penche plus près de moi, "Je suis très sérieux, Keco. As-tu déjà été embrassé avant ?" Je secoue frénétiquement la tête d'avant en arrière. "Bien sûr que non!" Il sourit et pose sa main derrière ma tête et avant que je ne le remarque, ses lèvres sont directement sur les miennes. Je frissonne à la sensation sensationnelle et mes yeux s'écarquillent pendant une courte seconde puis se ferment complètement. Je ne peux pas le croire ! Mon meilleur ami depuis Pre-K m'embrasse ! Tout ce que je peux penser à faire est d'enrouler un peu mes bras autour de son dos et puis je sens quelque chose de doux et humide toucher mes lèvres puis il glisse rapidement dans ma bouche. C'était sa langue ! Je le repousse un peu puis le regarde complètement abasourdi. « Qu'est-ce que c'était que ça ?! Il sourit simplement, incline légèrement la tête et se déplace pour un autre. Cette fois, ses lèvres s'écrasent sur les miennes et il enfonce sa langue dans ma bouche. J'ai failli le mordre parce que je suis tellement choqué. Je gémis dans sa bouche en le sentant frotter sa langue contre la mienne alors que notre salive se mélange. Il gémit dans ma bouche et je le sens glisser ses mains sous ma chemise. Je commence à avoir une mini crise cardiaque à l'intérieur alors que Marcus fait un mouvement rapide et je me retrouve sur le dos avec lui au-dessus de moi. Ses mains rencontrent enfin sa cible et serrent ma poitrine. Je commence à respirer fort et je cambre un peu le dos. Oh mon Dieu! Oh mon Dieu! S'il vous plaît, dites-moi qu'il ne va pas essayer de faire ÇA !? ICI?! À PRÉSENT?! CERTAINEMENT PAS! « Marcus st.. » Il dépose un autre baiser sur moi et je commence à me sentir un peu étrange. « Marcus arrête ! » Je lui donne une légère poussée et il s'arrête et me regarde avec des yeux humides.
"Keco... Je t'aime tellement que je ne peux pas m'arrêter" Je le regarde complètement choqué. Marcus m'aime ? Pourquoi moi?! Je rougis et baisse les yeux.
"Marcus, je t'aime pour..." je marmonne. Marcus rayonne en entendant cela et m'embrasse à nouveau. J'essaie de l'embrasser en retour mais il est évident que je ne suis pas habitué à embrasser. Il se stabilise sur son bras gauche puis prend son bras droit et le glisse le long de mon ventre et à l'intérieur de ma jupe. Il frotte un point très sensible sur ma culotte et me rend folle.
"Ohhh... Ça fait... S-trop bien !" J'expire en attrapant son bras. "Ce sera encore mieux si je déplace ta culotte" sourit-il et la tire de côté et me touche à nouveau. Je commence à gémir en essayant de garder ma voix basse. Il commence alors à déplacer son doigt dans un mouvement circulaire et fixe mon visage. Je commence à haleter et cette étrange sensation revient. J'ai l'impression que ça vibre à travers moi. Une étrange sensation d'engourdissement doux. Je pouvais à peine le supporter alors je lui ai dit. « M-mar-cus ! Quelque chose ne va pas ! » Marcus sourit et me donne un baiser fougueux, puis murmure à voix basse près de mon oreille et dit : « sentez-le bébé... Tout va bien. Ça fait du bien, n'est-ce pas ? » J'ai roulé mes yeux dans ma tête et me suis mordu la lèvre durement alors qu'un tremblement de terre s'abattait sur mon corps et je gémis bruyamment. Mon corps se convulse et je ne peux pas arrêter de trembler. Marcus m'embrasse pour m'empêcher de crier. Quand je me suis calmé, j'ai réalisé que je sentais quelque chose d'humide entre mes jambes. "Marcus c'était quoi ça ?!" Il rit et je commence à me sentir gêné. "Bébé je pense que tu viens d'avoir ton premier orgasme" Il me frotte un peu là-bas et je sursaute encore un peu en sentant les légers picotements. « Mais pourquoi suis-je mouillé ? » Il sourit quand je lui demande ça. "Parce que quand tu as un orgasme tu jouis." Il glisse vers le bas et enlève ma jupe et ma culotte puis me lèche. Pourquoi ferait-il ça?! Mes parents sont à la maison ! On ne devrait pas faire ça mais ça fait tellement du bien ! Marcus me lèche à nouveau là-bas et je cède. "Marcus qu'est-ce que tu fais ?!" Il me regarde de là-bas et dit simplement : "Je te nettoie." Puis il va en ville sur moi et je ne peux m'empêcher de gémir.

Pendant ce temps... Luke se dirige vers la tanière mais s'arrête dès qu'il atteint la porte et écoute. Il se murmure ce que diable alors qu'il entend sa fille gémir. C'était bien son gémissement. Il baisse les yeux et voit l'espace entre le sol et la porte et tombe instantanément à genoux et regarde à travers et voit sa fille sur le dos avec sa meilleure amie la mangeant. Luke était indigné. Comment ose-t-il laisser ce petit connard dans sa maison pendant des siècles et il fait ça ?! Il a également été indigné par Keco pour l'avoir trahi ainsi que sa femme. Pour l'amour de Dieu, c'est nous qui l'avons accueillie ! Il parie que la petite garce l'a baisé dès qu'elle en a l'occasion ! Il s'est juste assis là et a regardé sa propre fille se faner sur le sol. Sans qu'il s'en rende compte, il a trouvé sa main sur sa bite raide et avant qu'il ne puisse s'arrêter, il l'a sortie et a commencé à se branler. Il savait que ce n'était pas bien parce que c'était essentiellement sa petite fille mais il s'en fichait. Il se regarda et se branla aussi fort qu'il le put.
Il entendit sa petite fille gémir puis dire à Marcus : "Bébé s'il te plait arrête avant qu'on se fasse prendre ! Mm... Oh je pense que je me prépare à... jouir encore." Marcus a souri, personne n'allait nous attraper mais il s'est arrêté. Luke se surprit à souhaiter qu'ils continuent et il pouvait évidemment voir le froncement de sourcils sur le visage de Keco alors qu'elle était coupée de son orgasme. Marcus se leva et se mit à genoux alors qu'il commençait à déboucler sa ceinture et son pantalon et a baissé son pantalon laissant son boxer relevé et il les a enlevés et a pêché à l'intérieur de son boxer pour sa bite. Luke s'arrêta et réalisa ce qui se passait. Attendez, était-il vraiment sur le point de baiser sa petite fille ?! Luke regarda tranquillement la scène se dérouler et était sur le point de se lever et de les arrêter tous les deux jusqu'à ce qu'il entende sa fille parler. « Non Marcus ! Je ne suis pas encore prêt pour ça ! Je suis désolé mais nous ne pouvons pas encore le faire ! Nous venons juste de commencer à sortir aujourd'hui ! Luke était surpris qu'elle soit vierge et qu'ils aient commencé à sortir ensemble mais il resta immobile et attendit la réponse de Marcus.
"Keco..." Marcus savait qu'il devait jouir et s'il ne le faisait pas rapidement, il allait avoir des couilles bleues à coup sûr. Il a ensuite eu une idée rapide et a donné à sa bite une autre secousse rapide et a remis sa bite dans son boxer et l'a tiré jusqu'à ce qu'elle fasse face au plafond. Keco l'a simplement regardé et a souri quand elle l'a vu sourire et s'abaisser sur elle, elle ne savait pas que Marcus avait quelque chose d'un peu différent en tête. Il a mis ses bras sous le dos de Keco et l'a attirée vers lui et a poussé sa bite sur sa chatte. Keco a inspiré son souffle et a regardé dans les yeux de Marcus et a gémi quand Marcus a commencé à la bosser ! Marcus a commencé à frotter ses hanches dans sa chatte et a commencé à les pomper plus rapidement. Elle était perdue dans son plaisir sans fin et se mit à haleter. Marcus frappait Keco si fort comme si sa vie en dépendait. Keco était à bout de souffle et s'accrochait à Marcus n'osant pas le laisser partir de peur qu'elle perde cette sensation fantastique entre ses jambes. Luke pouvait clairement voir que peu importe ce qui se passait, il leur serait difficile de s'arrêter, alors il se leva la bite dans la main et ouvrit la porte de la tanière. Les deux adolescents allaient si fort qu'ils semblaient ne pas voir ou entendre le troisième nouveau membre en train de faire l'amour intense. Luke se dirigea rapidement et silencieusement vers le canapé et regarda les deux adolescents se bosser à sec. Les jambes de Keco étaient écartées à la vue du monde. Sa chatte était chauve et avait l'air assez douce pour grignoter pendant des heures. Luke pouvait voir sa culotte sur le sol, alors il ramassa la culotte et la renifla et ses yeux se révulsèrent dans sa tête. Il était ivre de ses propres désirs sexuels et il a commencé à se branler dans la culotte. Il était au paradis. Il n'a même pas pensé une seule fois à Phara alors qu'il se branlait dans la culotte. Phara était à l'épicerie et retrouvait ses amis du club de lecture. Il écoutait les gémissements, les gémissements et les halètements des deux amants. Puis tout d'un coup, les mouvements de Marcus s'accélèrent rapidement et Keco adorait chaque seconde, " oh bébé ! Oui ! Oui juste là ! Ohhh ! Putain ! Voilà !!! Je jouis !! Elle resserre sa prise autour sa taille avec ses jambes et lâchée. Marcus grognait et est clairement devenu un homme fou et lui déchirait la chatte. "Bébé! Je suis en train de jouir ! Je jouis sur ta chatte!" Ils ont tous les deux éclaté l'un sur l'autre et s'embrassaient pour ne pas crier. Quand ils se sont éloignés et ont commencé à souffler et à souffler, Luke en avait assez de se branler et avant qu'il ne s'en rende compte, il avait s'est levé et est venu sur le visage de Keco. Les yeux de Keco se sont ouverts à la vue de son père et elle s'est figée. Luke a simplement remis sa bite dans son pantalon et est sorti par la porte. Elle était trop abasourdie pour bouger. Son père les a vus baiser ET IL EST VENU SUR SON VISAGE ! Marcus ne l'a pas vu parce que ses yeux étaient fermés et qu'il dormait profondément. Elle a mis ses vêtements et a descendu les escaliers pour trouver son père.

Articles similaires

Filles à la plage à trois

Cela a commencé tôt dimanche matin le week-end du Memorial Day lorsque je me suis levé pour prendre un verre d'eau dans la cuisine. Nous louions une maison de plage dans les Outer Banks et j'avais vraiment soif de la pizza végétarienne que nous avions pour le dîner. Je me glissai hors du lit et me dirigeai vers la cuisine. J'ai entendu la télévision du salon allumée et j'ai supposé que les deux filles étaient rentrées tard de leur rencontre avec les garçons qu'elles avaient taquinés plus tôt à la plage, avaient regardé la télévision et l'avaient laissée allumée. J'ai aperçu...

217 Des vues

Likes 0

Le Barfly - ch. 2, réécrire

Prologue Je tiens à remercier ceux qui ont lu mes histoires en les commentant. Ceci est une réécriture complète du deuxième chapitre de mon histoire The Barfly initialement publiée dans le forum. Je voudrais demander à ceux d'entre vous qui m'honorent avec des votes négatifs en groupes de laisser des commentaires afin que je puisse savoir ce que les lecteurs n'aiment pas dans mes histoires. Je voudrais également demander à ceux d'entre vous qui aiment mes histoires de me lancer un mot pour les garder dans une position accessible. Prendre plaisir J. Bailey Le Barfly, ch. 2, réécrire Il s'est réveillé...

218 Des vues

Likes 0

Trio de fête de Noël

Je n'avais que 20 ans et j'avais toujours aimé Bev (32 ans) depuis que j'avais commencé à travailler quelques années auparavant. Elle avait de longs cheveux bruns vaguement permanentés, une silhouette sinueuse avec de merveilleuses hanches larges, de gros seins et de longues jambes. Bev portait souvent des hauts échancrés qui servaient à accentuer ses gros seins fermes. Je me surprenais à rêver et à regarder sa belle silhouette. À plus d'une occasion, j'ai été surpris par Bev qui me souriait simplement timidement avec un regard entendu avant que je ne retourne timidement à mon travail, tout le temps mon esprit...

245 Des vues

Likes 0

JOURNAL D'UNE MÈRE AU FOYER : PARTIE 1

3 septembre Cher journal, Je m'appelle Tilly Crawford et au cours des dix dernières années, j'ai été la mère au foyer de la Delta House Fraternité ici à State U. Une autre année d'école a commencé hier et les garçons se préparent pour la ruée vers les promesses de fraternité. semaine en organisant des soirées et bien sûr des portes ouvertes pour permettre aux nouveaux étudiants de se faire une idée s'ils souhaitent rejoindre Omega House. Ce fut un long été pour mon journal intime, être avec les garçons me manque vraiment et bien sûr ma chatte a manqué l'attention qu'elle...

351 Des vues

Likes 0

Give Me Some Sugar Part 1 - L'essai de Rochelle

​ La vie est vraiment drôle, c'est comme ça qu'elle se déroule. Je n'ai jamais été un homme religieux, je ne le suis toujours pas, mais j'ai écouté le gars Joel Olsteen quand les temps étaient mauvais. Il était tellement positif, cela a aidé, mais il a également parlé de la façon dont Dieu pourrait compenser des décennies de merde, en quelques années seulement grâce à une augmentation super naturelle. Comme je l'ai dit, je ne suis pas chrétien et je suis agnostique quant à l'existence d'une divinité, mais je dois admettre que pour le moins, la vie peut très vite...

249 Des vues

Likes 0

L'Internet

Il y a quelques années, lorsque j'habitais à Amsterdam, j'ai discuté sur Internet avec une femme du sud de l'Angleterre. Nous nous entendions très bien et souvent nos conversations tournaient au sexe. Parfois, nous partagions nos fantasmes. Après environ 6 mois de discussion, elle a commencé à me raconter ses fantasmes les plus profonds. Une nuit, elle m'a dit qu'elle fantasme souvent d'être regardée pendant qu'elle fait l'amour. Elle a dit qu'elle aimerait avoir des relations sexuelles en direct sur Internet ou sortir avec des chiens. Naturellement, ce qu'elle venait de dire a immédiatement durci ma bite. J'ai décidé de prendre...

179 Des vues

Likes 0

La camionnette - Baiser ma femme

Un soir, ma femme et moi dînions, le sujet d'un de nos fantasmes est venu. On l'appelait la camionnette. C'était un fantasme récurrent pour nous de ramasser plusieurs mecs et de les faire baiser ma femme à l'arrière d'une camionnette. Cette fois, nous avons décidé de le faire, nous avons donc attendu le week-end. Nous avons loué une camionnette blanche pour la nuit et sommes allés au centre-ville à la recherche de quelques beaux mecs en bonne santé. Elle portait une mini-robe noire décolletée et avait un lit fait dans le dos. Nous avons roulé un peu et sommes tombés sur...

163 Des vues

Likes 0

Violée par Bigfoot

C'est ma première fois du point de vue d'une femme. Dites moi ce que vous en pensez et si cela doit continuer... Violée par bigfoot C'est un accident bizarre qui m'a amené à cette situation. J'avais un peu froid, complètement nu, j'avais un violent mal de tête, une cheville douloureuse et j'étais coincé dans une grotte à mi-hauteur d'une montagne. Je ne me souviens pas avoir été amené ici, mais la créature qui a dû me sauver la vie devait vivre ici. Je ne l'ai pas beaucoup vu, puisqu'il a quitté la grotte vers l'aube. Tout ce dont je me souviens...

137 Des vues

Likes 0

Meilleure soeur du monde !!! Partie 2

Meilleure soeur du monde !!! Partie 2 Je me suis réveillé le lendemain matin plus reposé que je ne l'avais ressenti depuis longtemps. Les événements de la nuit précédente se bousculaient dans mon esprit alors que je commençais à me préparer pour l'école. Sydney et moi nous aimions beaucoup, à la manière d'une fratrie. Je n'avais jamais pensé à elle sexuellement, mais quand je l'ai vue se masturber jusqu'à l'orgasme alors qu'elle pensait à moi... j'ai commencé à la voir sous un nouveau jour. Je la voyais maintenant non seulement comme ma sœur aînée, mais comme une femme belle et sexy...

195 Des vues

Likes 0

Frère et soeur seuls à la maison

C'est une histoire fictive Bonjour chers lecteurs, je m'appelle Young, et je souhaite partager un secret que j'ai caché à mes parents depuis un an maintenant. J'ai 22 ans et ma soeur a 19 ans. Nous vivons tous les deux avec nos parents, ce qui aide beaucoup dans cette économie. L'histoire suivante est ce qui s'est passé en décembre 2010, alors que ma sœur et moi étions seuls à la maison pendant deux semaines avant Noël. Nos parents dirigent une entreprise à l'étranger et ils sont à peine à la maison. Juste pour commencer, je veux dire, j'ai toujours aimé ma...

162 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.