L'histoire de Sally, partie 1 - Nouveau en ville

442Report
L'histoire de Sally, partie 1 - Nouveau en ville

Sally vient d'avoir dix-huit ans et elle était dans sa chambre en train d'emballer ses affaires. Elle avait promis à ses parents qu’elle resterait jusque-là, mais après cela, ils n’ont plus pu la retenir. Elle avait été scolarisée à la maison toute sa vie et vivait en dehors d'une ville dont personne n'avait jamais entendu parler et elle en voulait plus. Elle a saisi les bases mais c’est tout ce qu’elle avait de toute façon. Sa famille était minimaliste et lui avait acheté des vêtements. Ils étaient tous simples, pour la plupart des jeans et des t-shirts. Puis elle attrapa quelques affaires dans la salle de bain et elle était prête.


Sally s'est regardée dans le miroir. Elle n’allait pas s’adapter au look d’une grande ville. Elle avait l’air simple. Elle avait des cheveux ondulés châtain clair qui descendaient jusqu'à ses fesses ; parfois elle s'asseyait même dessus. Elle n’était pas pâle mais elle n’était pas vraiment bronzée non plus. Travailler à la ferme lui permettait de rester tonique, mais personne ne pouvait vraiment le dire car ses parents la laissaient porter des vêtements serrés. Elle portait un soutien-gorge C32 et avait une taille assez fine et des fesses fermes de taille moyenne.


Sally n’avait pas vraiment d’expérience professionnelle, mais elle avait économisé l’argent de son anniversaire et acheté des poules quand elle avait onze ans et vendait leurs œufs depuis. Il y a quelques jours, elle a vendu toutes ses poules et avait assez d'argent pour acheter un aller simple hors de la ville et de quoi, espérons-le, se localiser. Cela devrait suffire pour quelques jours de motel puis le premier et le dernier mois de loyer. Et j'espère qu'elle aura assez à manger. Alors elle ferait mieux d'avoir un chèque de paie.


Elle avait déjà dit au revoir à sa famille, alors elle est sortie et est montée dans le bus. Sa famille ne voulait pas qu'elle parte, mais savait qu'ils ne pouvaient pas l'arrêter, alors ils lui ont donné un téléphone portable avant son départ et lui ont fait promettre qu'elle lui enverrait un SMS et l'appellerait pour savoir qu'elle allait bien. être un énorme acte de foi que tout irait bien. Elle avait un curriculum vitae avec elle, mais élever des poules et vendre des œufs n’était pas vraiment une expérience professionnelle pertinente pour tout ce qu’elle allait faire en ville. Cela allait être un acte de foi que tout s'arrangerait, mais pour Sally, cela en valait la peine.


Sally a laissé son esprit vagabonder pendant le trajet en bus et a fini par s'évanouir pour se réveiller une fois arrivée à destination. Elle était enfin là. Elle a attrapé son sac et est descendue du bus et a décidé qu'elle se promènerait et essaierait de trouver un travail et que si elle voyait un motel où séjourner, elle verrait combien c'était.


Toute la journée, elle s'arrêtait dans les magasins et chaque fois qu'ils n'embauchaient pas ou qu'en constatant son manque d'expérience, ils la licenciaient. Le jour passait et il commençait à faire noir dehors. Elle a abandonné et a commencé à se diriger vers l'endroit où elle pensait qu'un motel pourrait se trouver lorsqu'elle est passée devant un bar avec un panneau de recherche d'aide sur la fenêtre. Elle prit une profonde inspiration et se prépara mentalement à un autre rejet avant de pousser la porte. Elle pourrait aussi bien s'arrêter et voir. Sally ouvrit la porte et vit une belle femme aux cheveux blonds bouclés debout derrière le bar.

Elle s'est dirigée vers elle et a été accueillie par un sourire chaleureux : "Bienvenue au Jackson's Bar and Grill, voudriez-vous une table ou simplement vous asseoir ici au bar ?"
«Euh… en fait, j'ai vu votre panneau de demande d'aide. Je suis nouveau en ville et je cherche un emploi.
«Suivez-moi, je vous emmène rencontrer Jackson. C’est un gars vraiment sympa, tu vas l’adorer.
Sally lui sourit et commença à marcher derrière elle.
«Au fait, je m'appelle Janette. S'il vous plaît, ne m'appelez pas Jan. Je déteste ça.
"Oh, je ne le ferai pas. Je m'appelle Sally.
«Enchanté de vous rencontrer Sally. Tu as l'air vraiment sympa, j'espère que Jackson t'embauchera.
"Merci," sourit Sally.
Janette s'est arrêtée devant une porte et a frappé. Quelques minutes plus tard, la porte s'ouvrit et un homme un peu plus grand que Janette en sortit. Il avait cette belle chose robuste avec des yeux perçants et des cheveux noirs.
"Oui Janette?" lui demanda-t-il d'une voix grave.
"Jackson, cette jeune femme est nouvelle en ville et cherche un emploi."
"Oh je vois. Jeune femme, quel est votre nom ? il tourna son attention vers Sally.
« Enchanté de te rencontrer Jackson. Je m'appelle Sally Johnson.
"Eh bien, Sally, j'ai un peu de temps maintenant, pourquoi ne viens-tu pas dans mon bureau pour un entretien ?"

Sally lui fit un signe de tête et le suivit dans son bureau et il lui fit signe de s'asseoir.
« Qu'est-ce qui vous amène en ville ? » » demanda Jackson en s'asseyant sur sa chaise.
« J’ai grandi au milieu de nulle part et je suis parti découvrir la vie. Je ne pouvais pas rester là.
« Oh oui, je comprends ça. Je viens moi-même d'une petite ville », sourit-il. « Alors, quelle est votre expérience professionnelle antérieure ?
Sally bougea sur sa chaise : « Monsieur, je ne vais pas vous mentir. Je n’ai jamais eu de vrai travail auparavant, mais j’ai grandi dans une ferme et je sais ce que signifie travailler. J’ai élevé des poulets et je pense que si je peux m’occuper des poulets, je peux faire face à tout ce que vous me lancez.
Jackson se frotta la mâchoire.
"S'il vous plaît monsieur, donnez-moi une chance et je vous promets que vous ne serez pas déçu."
"Bien. Je vais vous faire un essai d’une semaine pour voir comment vous vous en sortez.
Sally a souri, "Merci beaucoup!"
« Remerciez-moi lorsque vous passerez la semaine. Maintenant, tu dis que tu es nouveau en ville. Où logerez-vous ? Avez-vous un numéro auquel je peux vous joindre ?
Sally lui a donné son numéro puis a ajouté: "J'allais juste trouver un motel où rester jusqu'à ce que je trouve un endroit."
«Tu devrais rester avec Janette. Je suis propriétaire du complexe au-dessus du bar. Si vous êtes embauché, vous pouvez louer votre propre appartement, mais pour l'instant, je suis sûr que cela ne dérangera pas Janette.
« Wow, tu es sûr que ça irait ? Je ne veux pas être un fardeau.

Jackson hocha la tête et sortit du bureau. Sally ne savait pas quoi faire alors elle le suivit. Il se dirigea vers Janette et lui parla pendant que Sally se tenait près du bar.

Janette a fait un signe de tête à Jackson et s'est dirigée vers Sally et a souri : « Félicitations pour avoir obtenu un essai ici. Vous êtes bien sûr invités à rester avec moi. Je vais vous montrer maintenant et vous pourrez passer une bonne nuit de sommeil avant de travailler demain. Je suis sûr que tous ces voyages fatigueraient n’importe qui.
Sally a souri et a hoché la tête, "Oui, merci beaucoup."

Janette commença à marcher vers l'arrière et Sally la suivit. Ils montèrent à l'appartement 101 et entrèrent.
"D'accord, tu peux rester sur le refuge pour le moment. J'espère que ce sera assez confortable pour vous.
"Oh, c'est parfait, j'en suis sûr, merci beaucoup."

Janette a fait visiter Sally et lui a sorti de la literie avant de redescendre travailler. L'appartement était une garçonnière qui était petite et avait un de ces séparateurs en accordéon pour séparer le lit du reste de l'espace et juste une petite salle de bain passait par une porte sur le côté du salon. Sally a enfilé son pyjama et s'est évanouie presque immédiatement. Janette avait raison, les voyages la fatiguaient vraiment.




Janette venait juste de finir de fermer le bar quand Jackson est arrivé : " Que penses-tu de Sally ? "
"Elle est innocente."
Jackson a souri, "Tu étais innocent autrefois."
Janette s'est approchée de lui, "Eh bien, tu as réparé ça, n'est-ce pas."

Jackson attrapa une poignée de boucles blondes et la poussa en la penchant sur la table de billard. Sa jupe le taquinait et il glissa une main sur sa cuisse, soulevant la jupe tout en lui caressant les fesses. Il glissa sa main vers le bas en caressant sa chatte chauve. Elle gémit en poussant ses fesses vers lui.

Il glissa un doigt en elle, "Bonne fille, gentille et mouillée pour moi."

Il a continué à lui travailler la chatte en lâchant ses cheveux et en glissant sa main le long de son corps. Quand il arriva à son cul, il lui donna une claque en le regardant trembler légèrement alors qu'elle gémissait de plaisir. Il lui retira ses doigts et utilisa son jus pour lui lubrifier le cul.

Caressant son bouton de rose, la taquinant jusqu'à ce qu'elle gémisse, "S'il te plaît…"
Il inséra lentement un doigt dans son petit trou rose et elle haleta bruyamment. Puis il glissa un autre doigt dans sa chatte serrée. Il fit lentement entrer et sortir sa main d'elle.
Il a utilisé une main pour lui frapper les fesses une fois de plus, "Rappelez-vous, vous êtes à moi."
Elle gémit à ses mots : « Oui, monsieur. Je suis à vous."

Il a ouvert son pantalon avec sa main libre et a repêché son membre engorgé et s'est positionné à son entrée alors qu'il retirait son doigt, il s'est poussé en elle d'un seul coup. Elle a crié en agrippant la table alors qu'elle tremblait avec son premier orgasme.

Il agrippa fermement ses hanches, glissant en elle et hors d'elle, augmentant lentement le plaisir. Elle gémissait à chaque poussée, sentant le plaisir couler dans ses veines. Il la tira avec son bras autour de ses épaules et de son cou. Son corps pressé contre le sien. Il a utilisé sa main libre pour baisser sa chemise, faisant déborder ses seins de sa chemise. Il caressa chacun d'eux puis lui tira les tétons, provoquant un gémissement très fort de Janette.

Il la repoussa et la tint fermement par les épaules. Puis il a commencé à la claquer fort et vite, elle a crié en gémissant fort. Il lui a donné du bien alors que son plaisir augmentait, il sentit à nouveau son orgasme. Sa chatte se contractant sur sa queue l'a aidé à le pousser.

Jackson se retira et retourna Janette en la poussant à genoux. Il n’était pas nécessaire de lui dire qu’elle l’avait immédiatement pris dans sa bouche. Il lui a attrapé la tête à deux mains et a commencé à lui baiser le visage. La sentir s'étouffer sur sa bite alors qu'elle descendait dans sa gorge. Il regarda sa queue glisser dans et hors de sa bouche. Elle gémit sur sa queue en lui envoyant des vibrations.

Il la serra très fort et la frappa une fois de plus tandis que son sperme glissait dans sa gorge et qu'elle en prenait chaque goutte.
Il lui sourit, "Bonne fille."

Articles similaires

Give Me Some Sugar Part 1 - L'essai de Rochelle

​ La vie est vraiment drôle, c'est comme ça qu'elle se déroule. Je n'ai jamais été un homme religieux, je ne le suis toujours pas, mais j'ai écouté le gars Joel Olsteen quand les temps étaient mauvais. Il était tellement positif, cela a aidé, mais il a également parlé de la façon dont Dieu pourrait compenser des décennies de merde, en quelques années seulement grâce à une augmentation super naturelle. Comme je l'ai dit, je ne suis pas chrétien et je suis agnostique quant à l'existence d'une divinité, mais je dois admettre que pour le moins, la vie peut très vite...

2.3K Des vues

Likes 1

Amour de nerd

Alors que les jeunes corps chauds se tordaient autour, Jimmy caressait sa bite dure de 17 ans, 6 pouces et demi aussi vite qu'il le pouvait. Alors qu'il entrait dans sa chaussette, Jimmy pensa que ce serait génial d'être l'homme dans le porno qu'il regardait, avoir une fille qui le baiserait réellement est son rêve. Jimmy n'a pas beaucoup de compétences sociales, vous voyez, il va à l'école en ligne, ce qui signifie qu'il ne peut pas rencontrer de nouvelles filles et même s'il le faisait, ils ne le considéreraient probablement même pas à cause de sa maigreur excessive et de...

2.5K Des vues

Likes 0

Ce qu'il y a en dessous 2

Jennifer s'est rendue au travail un peu plus vite que d'habitude ce matin-là, craignant d'être en retard. Elle avait désespérément besoin de ce travail pour sa famille. En tant que mère célibataire de deux enfants et sans homme, c'était le seul travail qu'elle pouvait obtenir. S'il vous plaît, ne me laissez pas être en retard. pensa-t-elle en appuyant un peu plus sur l'accélérateur, ignorant le scintillement du volant. Elle est passée devant un panneau d'affichage et a vu une voiture de police se garer derrière elle dans le rétroviseur, ouvrant le toit. Son cœur se serra dans sa poitrine et elle...

2.2K Des vues

Likes 0

La prairie - PARTIE I - L'étang

L'automne est passé. L'horloge à côté d'elle la fixait, les chiffres rouges brillant sur son visage. Il était 3h33. C'était la troisième nuit que cela arrivait. Toujours à la même heure. Son cœur s'emballa et elle but une gorgée de son verre. Elle soupira, calmée par le silence de sa chambre. Elle prit une autre profonde inspiration et regarda l'horloge. Toujours 3h33. Sa main se posa sur sa poitrine, montant et descendant doucement alors que son cœur ralentissait. La minute a changé. Se levant, Autumn se dirigea vers la fenêtre, la faisant légèrement craquer. L'air doux et vif de la campagne...

2K Des vues

Likes 0

Escapade de week-end d'une fille Pt. 2

Deux autres heures s'étaient écoulées et Savannah avait fini par s'endormir. J'ai remonté l'allée de gravier et je me suis arrêté devant notre chalet familial. Savannah, je lui ai secoué l'épaule, nous sommes là. Les yeux de Savannah s'ouvrirent groggy et elle cligna des yeux plusieurs fois alors qu'elle revenait à elle et s'orientait. Pendant que Savannah se réveillait de sa sieste, je suis sorti de la voiture et j'ai fait le tour du hayon du camion pour récupérer nos sacs. Je ne pouvais pas m'empêcher de penser à plus tôt, comment ma propre fille avait pris le contrôle et m'avait...

1.7K Des vues

Likes 1

HOBO Chapitres 12 et 13

CHAPITRE DOUZE Je me suis réveillé tôt le lendemain matin et j'ai pu sortir du lit sans réveiller Michelle. Je suis allé à la cuisine, j'ai commencé une cafetière. J'ai ensuite cuisiné des œufs brouillés, du bacon et des saucisses et je finissais juste quand Michelle est entrée dans la cuisine en se frottant les yeux. « Qu'est-ce que tu fais ? », demanda-t-elle en bâillant. Nous faire le petit déjeuner. S'il vous plaît, asseyez-vous sur le tabouret. , elle m'a souri et a fait le tour du bar et s'est assise. Je lui ai préparé une assiette et l'ai posée...

1.3K Des vues

Likes 1

Reine Yavara: Chapitre 37

Chapitre trente-sept BROCHE S'il vous plaît! L'éclaireur elfe hurla. « Je ne comprends pas pourquoi vous vous plaignez », dis-je en le chargeant dans le trébuchet, « je vous renvoie à votre armée. Tiens-toi bien à ça, Impérial, et ne le lâche pas trop tôt. Trenok grogna, attachant les sangles du parachute aux poignets de l'homme terrifié. « Ça ne marchera pas ! » Il pleure. Je m'agenouillai à son niveau et posai une main compatissante sur son épaule. « Le progrès se fait en faisant taire les sceptiques, petit impérial. Tous les grands scientifiques de notre époque étaient autrefois traités de fous pour...

1.4K Des vues

Likes 0

Devenir Zoé

Ma future épouse, Annie, avait pris un emploi à l'extérieur de la ville et je ne la voyais que toutes les deux semaines environ. Elle me manquait tellement. Elle et moi étions devenus amants à distance. Elle devait prendre un vol de retour vendredi soir. J'allais chercher son fils Zakk à son dortoir et nous allions tous les deux la chercher à l'aéroport et profiter du week-end ensemble. Zakk est dans sa première année d'université, il étudie pour devenir maquilleur pour la scène et l'écran. Lui et moi n'avons pas vraiment appris à nous connaître et ce devait être le week-end...

1.2K Des vues

Likes 0

Être Dakota Chapitre Un

Je l'ai qualifié de Fiction, mais la plupart de mes écrits sont semi-biographiques. Non pas que j'embellis, mais plutôt que j'atténue la réalité. J'étais seul à la maison quand j'ai reçu l'appel disant que mon oncle George était mort. Je suis allé à l'enterrement et j'ai rencontré des parents que je ne savais pas que j'avais. George était le frère aîné de mon père. Je devais voler seul, ma mère et mon beau-père ne voulaient pas venir. Mon père est mort quand j'avais deux ans, donc je ne l'ai jamais connu. Ma mère s'est remariée un an plus tard avec un...

1.1K Des vues

Likes 1

RÉFLÉCHIR pt2

Pour ceux qui découvrent cette histoire, laissez-moi vous rattraper. J'avais perdu ma femme, Tina il y a plus d'un an, au volant d'un âne ivre, j'avais acheté un nouveau vélo et pris la route, ma façon de faire face je pense, j'ai croisé Jenny au bord de l'autoroute avec son petit ami violent et elle est montée parti avec moi et nous avons commencé une merveilleuse vie d'aventures. Alors que nous tournions le coin de la maison de son ex petit ami, je pouvais la sentir se tendre et me serrer tellement plus fort, ce qui ne me dérangeait pas vraiment...

963 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.