Meilleure soeur du monde !!! Partie 2

218Report
Meilleure soeur du monde !!! Partie 2

Meilleure soeur du monde !!! Partie 2

Je me suis réveillé le lendemain matin plus reposé que je ne l'avais ressenti depuis longtemps.

Les événements de la nuit précédente se bousculaient dans mon esprit alors que je commençais à me préparer pour l'école. Sydney et moi nous aimions beaucoup, à la manière d'une fratrie. Je n'avais jamais pensé à elle sexuellement, mais quand je l'ai vue se masturber jusqu'à l'orgasme alors qu'elle pensait à moi... j'ai commencé à la voir sous un nouveau jour. Je la voyais maintenant non seulement comme ma sœur aînée, mais comme une femme belle et sexy.

Je suis descendu, l'esprit toujours embrouillé par le sommeil, et j'ai rapidement mangé un bol de céréales avant de me diriger vers l'école.

Cette journée d'école a été sans aucun doute l'une des plus lentes que j'aie jamais vécues. Je ne pouvais pas rester concentré sur quoi que ce soit ! Je ne pensais qu'à ce que je voulais faire à ma sœur. Je savais que je voulais la baiser. Tout cela a été réglé lorsque j'ai commencé à penser à elle en tant que femme ainsi qu'à ma sœur. Mais je ne savais pas si elle ressentait la même chose envers moi ou si elle était juste prise dans l'instant...

Enfin, la dernière cloche sonna et je me précipitai vers la porte. J'avais vraiment besoin de rentrer à la maison et d'être seul pendant un moment.

Je suis entré dans ma maison et je suis monté dans ma chambre pour commencer mes devoirs. Ma sœur est arrivée peu de temps après mon retour à la maison parce que le radiateur du gymnase était en panne et qu'il neigeait encore sur les champs.

Je l'ai entendue entrer dans sa chambre et je suppose qu'elle a commencé ses devoirs pour la journée.

Je me suis rapidement immergé dans mon école et j'ai légèrement sursauté lorsque l'on a frappé doucement à ma porte.

« Jason, je peux te parler une seconde ?

« Bien sûr sœurette, entrez ! »

Sydney ouvrit la porte, entra et s'appuya contre le mur à côté de ma porte.

Elle avait changé son uniforme scolaire pour un pantalon de survêtement et un pull moulant à manches longues. C'étaient des vêtements assez simples, mais elle était capable de les retirer et d'avoir l'air incroyable dedans.

"De quoi veux-tu parler?" J'ai demandé.

« Je… voulais m'excuser pour… tu sais, hier. Elle bégaya, rougissant légèrement et baissant les yeux en disant cela.

Elle avait l'air si innocente et vulnérable alors qu'elle se tenait là...

"Oh ne t'inquiète pas pour ça soeurette." J'ai dit. "J'aurais dû fermer la porte ou quelque chose comme ça... C'était de ma faute ce qui s'est passé hier."

« Eh bien, je n'aurais pas dû faire irruption ! » Elle répondit. "Je veux me rattraper avec toi..."

Avant même que je puisse penser à quoi répondre, elle s'est rapidement dirigée vers moi avant de pouvoir changer d'avis, s'est agenouillée devant moi et a commencé à frotter mon entrejambe avec sa main.

"Soeur qu'est-ce que tu-... ohhhh..." Je gémis aux sensations que je ressentais. Toute pensée avait quitté mon esprit alors que le sang se précipitait vers ma bite.

"Je suis vraiment désolé d'avoir gâché votre moment." Dit-elle doucement alors qu'elle continuait à frotter ma bite à la vie.

Puis elle a lentement atteint mon pantalon et a repêché mon membre en pleine croissance et a haleté.

"Oh mon dieu c'est énorme !" Elle regardait avec émerveillement ma bite et je l'admets, j'ai ressenti une explosion de fierté alors qu'elle regardait admirablement ma bite.

Elle enroula ses petits doigts aussi loin qu'elle le pouvait et caressa lentement de haut en bas.

Les sentiments qu'elle me donnait à travers ma bite me faisaient gémir doucement encore et encore.

"Oh sœurette... hmmm ça fait vraiment du bien !"

Elle leva les yeux vers moi, ravie alors qu'elle enroulait ses deux mains autour de ma bite et commençait un mouvement de pompage et de torsion en même temps et cela m'a presque poussé au bord du gouffre mais je me suis retenu, voulant en profiter le plus longtemps possible .

Elle a ensuite retiré une main de ma bite et a doucement jonglé avec mes couilles dans sa main alors qu'elle accélérait son pompage sur ma bite.

« Est-ce que ça fait du bien petit frère ? »

"Oh mon dieu oui Sydney... oui c'est si bon !"

"Tu vas jouir pour moi bébé?"

"OUI ! Oui je vais jouir... Je vais CUUUUMMMMMM !!!!!!!!"

Sur ce, je lâche un énorme torrent de sperme. Le sperme a commencé à jaillir flux après flux sur sa main et mon ventre. J'avais l'impression d'avoir joui pour toujours quand finalement mon orgasme s'est calmé et j'ai dû respirer fort sur ma chaise. Ma sœur traitait encore lentement ma bite en essayant d'obtenir chaque goutte.

"Wow petit frère! Je n'ai pas eu un gars comme ça depuis longtemps!" Dit-elle en prenant quelques mouchoirs sur mon bureau et en commençant à se nettoyer la main.

"Je ne me suis jamais fait faire ça !" dis-je, toujours à bout de souffle.

"On ne t'a jamais fait une branlette ?!" Ma sœur a demandé incrédule.

Je rougis et secouai la tête.

Je suis peut-être beau, mais j'étais en fait un peu timide avec les autres filles, donc je n'ai jamais eu de relation sérieuse.

"Eh bien, je suis content d'avoir pu réparer ça." dit-elle avec un clin d'œil.

J'ai ri et j'ai dit. "Moi aussi!"

J'ai commencé à attraper les mouchoirs pour commencer à me nettoyer quand elle a attrapé ma main.

"Oh non, tu ne le fais pas. Je n'en ai pas encore fini avec toi!" Ma sœur a dit malicieusement alors qu'elle se penchait et léchait de la base de ma bite, jusqu'en bas et jusqu'en haut.

« Oh putain ! » criai-je alors que ma bite redevenait immédiatement dure.

Sydney a ri et a dit. "Je vais prendre bien soin de toi petit frère. Je vais te donner tout le plaisir que je peux!"

Sur ce, elle s'est penchée en arrière et a pris la tête de ma bite dans sa bouche et a sucé fort.

"Oh mon Dieu... Sydney, ça fait du bien ! Ahhh putain !"

Elle a continué à me sucer et a pris sa main et a caressé le reste de ma bite. Les sensations que sa bouche me donnait me rendaient folle ! Elle a ensuite rapidement plongé sur ma bite et en a pris au moins la moitié dans sa bouche.

Je rejetai la tête en arrière et gémis bruyamment. "Oh oui bébé ! Juste comme ça... ahhhh !!!"

Sydney a commencé à monter et descendre sur ma bite et a massé mes couilles. Les sensations combinées me poussaient de plus en plus près du sommet de l'extase.

Elle a remonté ma bite et a passé sa langue autour du bouton, puis a replongé et aspiré de nouveau. Je pouvais sentir mon sperme bouillir dans mes couilles et courir jusqu'à mon arbre. Je ne savais pas si elle voulait que je jouisse dans sa bouche ou quoi. Mais j'ai pensé que je ferais mieux d'être au moins décent et de lui faire savoir que j'étais sur le point de jouir.

"Oh mon Dieu... ahhhh je vais jouir Sydney ! Tu vas me faire jouir !"

Elle a retiré sa bouche de ma bite et m'a caressé de haut en bas très rapidement et a dit. "Fais-le Jason, je veux que tu jouisses sur mon visage et dans ma bouche!"

Sur ce, elle plaça sa langue au bas de ma tête et ouvrit la bouche alors qu'elle me caressait par-dessus le bord.

"AHHHHHH FUCCCKKK!!!!!" J'ai crié car le plaisir était trop grand à contrôler. Le sperme a couru le long de ma hampe et est sorti du bout de ma bite. Le premier coup a atterri au fond de sa gorge. Le deuxième, le troisième et le quatrième ont jailli dans sa bouche et sur toutes ses joues.

Je gémis encore et encore alors que je finissais de cracher du sperme sur le beau visage de ma sœur. Quand j'ai finalement fini, Sydney a avalé ce qu'il y avait dans sa bouche et a sucé les dernières gouttes de ma bite qui se dégonflait. Quand elle a fini de nettoyer ma bite, elle m'a remis dans mon pantalon et s'est levé.

« Wow petit frère. C'était incroyable ! » Elle a souri. "Repose-toi Jason, parce que ce soir, je vais faire vibrer ton monde!"

Elle m'a jeté un regard séduisant pendant qu'elle essuyait le sperme de son visage et marchait lentement vers la porte.

Je venais juste de commencer à reprendre mon souffle lorsque le sens de sa dernière déclaration a traversé mon cerveau. Je pourrais peut-être baiser ma soeur chaude !

~~~~~~~~~~

Peu de temps après que ma sœur m'ait fait ma première pipe, nos parents sont rentrés à la maison.

Ils étaient de bonne humeur et mon père a décidé de faire griller des hamburgers pour le dîner.

Bientôt, ils étaient tous prêts et nous étions assis autour de la table en train de savourer certains des meilleurs hamburgers que mon père ait jamais préparés!

Ma sœur et moi nous jetions constamment des regards et essayions de cacher des sourires.

Ma mère a vu nos échanges et nous a jeté un regard bizarre. « Qu'est-ce qui se passe avec vous deux ? »

Heureusement, ma sœur est venue à notre secours et a dit. « Je suppose que nous sommes juste excités à l'idée que les vacances de Noël arrivent bientôt ! »

Ma mère a accepté cela avec un signe de tête. « haha ok ! Alors comment ça se passe l'école Jason ? »

« Eh, ça se passe plutôt bien. » J'ai répondu. "J'ai un peu de mal avec l'histoire... Tous ces noms et dates s'embrouillent dans ma tête!"

« Eh bien, peut-être que ta sœur ici pourrait t'aider avec tes devoirs d'histoire ? » Maman a dit. "Nous savons tous qu'elle est assez douée en histoire."

Ma sœur m'a regardé avec un sourire diabolique et a dit. "Oh oui maman, j'adorerais l'aider !"

J'avais l'impression qu'elle ne parlait pas de m'aider à faire mes devoirs.

Nous avons fini de dîner et avons tous décidé d'aller dans le salon pour regarder la télévision tous ensemble.

Alors que nous allions tous dans le salon, mes parents ont tous les deux pris le canapé et ma sœur a sauté sur une chaise surdimensionnée avec une couverture et a tapoté l'endroit juste à côté d'elle.

"Viens t'asseoir à côté de moi petit frère !" Dit-elle avec un sourire.

Comment pourrais-je refuser ? Nous étions si proches dans notre relation, nos parents ne pensaient pas que c'était bizarre pour nous de nous blottir l'un contre l'autre.

Je souris et grimpai sous la couverture avec elle. Alors que je m'asseyais, nos cuisses se pressaient l'une contre l'autre et la chaleur de sa jambe et de ses côtés était incroyable... Nous nous sommes enfouis sous la couverture et l'avons enroulée autour de notre cou pendant que nous décidions quoi regarder.

Enfin, nous avons atterri sur The Bourne Identity. Toute la trilogie est l'une de nos préférées, nous l'avons donc tous vraiment appréciée.

Au fur et à mesure que le film avançait, j'ai senti la main de Sydney glisser le haut de ma jambe jusqu'à mon entrejambe et elle m'a doucement pressé.

Je l'ai regardée et elle avait un soupçon de sourire au coin de la bouche mais sinon elle a maintenu une façade innocente alors qu'elle semblait regarder le film.

Sa main commença lentement à me caresser à travers mon pantalon et c'était tout ce que je pouvais faire pour m'empêcher de gémir. Pour ne pas penser à ce qu'elle faisait, j'ai décidé de répondre de la même manière en passant lentement ma main vers son entrejambe et en frottant sa chatte à travers son pantalon de survêtement.

Elle sursauta légèrement mais se redressa rapidement en semblant se déplacer sur la chaise pour être plus à l'aise, alors qu'en réalité, elle s'ouvrait davantage à moi alors que je continuais à lui frotter la fente.

Sa main accéléra légèrement mais pas assez pour déranger la couverture sur nous. Son rythme, je le savais, n'allait pas me faire jouir et je savais aussi qu'elle n'allait pas pouvoir me faire sortir pendant que nous étions sous la couverture. C'était une énorme déception, mais j'ai décidé d'essayer de la pousser jusqu'au bord alors que je commençais à la frotter plus rapidement.

J'ai lentement glissé toute ma main dans sa culotte et j'ai commencé à frotter son clitoris en grands cercles lents, laissant mes doigts cogner sur son petit bout en érection à chaque fois.

Je pouvais voir qu'elle avait du mal à respirer normalement et je sentais qu'elle était proche de sa propre libération alors qu'elle agrippait plus fort ma bite maintenant complètement dressée dans sa main. C'est alors que j'ai enfoncé un doigt dans sa chatte chaude et humide aussi profondément que possible tout en continuant à frotter son clitoris avec mon pouce.

Cela n'a pas pris longtemps avant que je sente la chatte serrée de ma sœur serrer mon doigt et l'inonder de son jus de chatte. J'ai continué à enfoncer mon doigt dans et hors d'elle lentement, la laissant surfer sur la vague de son orgasme au maximum avant de finalement retirer complètement son pantalon.

Après avoir pu respirer correctement sans rien révéler, elle s'est penchée vers moi et a chuchoté. « Je vais te faire du bien pour ça ! »

Je lui ai fait un petit sourire et un regard narquois alors que nous nous tournions et regardions le reste du film sans incident.

À la fin du film, nous nous sommes tous levés et sommes allés nous coucher. Sydney et moi avons dit bonsoir à nos parents et sommes montés dans nos chambres. Quand nous sommes arrivés en haut des escaliers, Sydney m'a arrêté et m'a dit. "Viens dans ma chambre dans trente minutes si tu veux t'amuser." Puis elle m'a fait un clin d'œil et m'a fait un bisou sur la joue et a rebondi dans sa chambre.

Mon rythme cardiaque s'accélérait déjà en prévision de ce qui allait bientôt se passer dans la chambre de ma sœur ici.

Je suis allé dans ma chambre et j'ai mis un pantalon de pyjama et un t-shirt blanc uni et je me suis assis sur mon lit en attendant que l'horloge me dise qu'il était temps de partir. Les minutes s'éternisaient lentement et je n'arrivais pas à croire que le temps passait aussi lentement !

Enfin, l'horloge m'a dit que trente minutes s'étaient écoulées ! Je me suis levé et j'ai failli sortir de la pièce en courant, puis j'ai ralenti pour ne pas réveiller mes parents. J'ai ouvert ma porte, je suis sorti et je l'ai fermée, puis je me suis glissé dans la chambre de ma sœur et j'ai ouvert la porte aussi silencieusement que possible et je suis entré.

J'ai failli casser une noix juste à cause de la vue que je voyais en franchissant la porte ! Ma sœur était allongée sur son lit avec rien d'autre qu'un soutien-gorge et une culotte de style Noël. Ils ont de petits nœuds sur le côté de chaque vêtement et au milieu de son soutien-gorge, il y a un autre nœud légèrement plus grand. Ensuite, recouvrant les bords de ses sous-vêtements sexy, il y avait une fourrure blanche comme un ruban.

Elle m'a fait un sourire séduisant alors qu'elle me regardait la regarder avec ma bouche grande ouverte et béante et un renflement grossissant rapidement dans mon pantalon.

« Est-ce que tu aimes ce que je porte Jason ? » Dit-elle d'une voix douce et sexy.

J'ai marmonné quelque chose de vraiment intelligent comme « Uhhhh... » en hochant la tête et en commençant à marcher vers elle.

Elle sourit encore plus à ma réponse et s'assit en s'appuyant sur ses mains, écartant les jambes, me donnant une bonne vue de son entrejambe.

« Voulez-vous déballer un de vos cadeaux plus tôt ? » Demanda-t-elle avec un air rusé sur le visage.

Cette fois, j'ai trouvé les mots que je cherchais et j'ai répondu. "Putain ouais soeur!"

À ce moment-là, j'avais atteint le bord de son lit et elle s'est penchée et a commencé à frotter mon membre enflé à travers mon pantalon alors que je faisais lentement courir ma main le long de son côté et vers le bas, sentant chaque courbe que je pouvais.

Maintenant, elle s'est assise et a balancé ses jambes hors du lit et a aidé à enlever ma chemise. Elle jeta le vêtement au sol et passa lentement ses mains sur ma poitrine, tout en me regardant dans les yeux avec ses beaux yeux bleus.

Ses doigts avaient l'impression de me donner de petites décharges électriques partout où elle me touchait ! Je me rapprochai d'elle, pressant mon entrejambe contre le sien alors que je commençais à dénouer le gros nœud au milieu de son soutien-gorge. Elle a souri nerveusement alors que son soutien-gorge s'ouvrait, révélant ses seins parfaits 34C. J'ai aspiré de l'air en voyant ses magnifiques monticules pour la première fois. Ils étaient magnifiques ! Ils ne se sont pas affaissés du tout mais se sont levés, défiant les lois de la gravité. Et au sommet de chaque mésange parfaite se trouvait une aréole de la taille d'un demi-dollar avec un mamelon de la taille d'un pouce qui ne demandait qu'à être sucé et joué avec.

J'ai réalisé que ma sœur attendait que je dise ce que je pensais de ses seins. "Oh mon dieu Sydney ! Tes seins sont magnifiques !"

Elle sourit et rougit en répondant. "Tu le penses vraiment ? Tu ne penses pas qu'elles soient trop grosses... ? Certaines des autres filles les accusent d'être fausses."

Elle m'a avoué cette dernière chose et a baissé les yeux. Je pouvais dire que c'était un sujet qui lui était sensible.

Je me suis mis à genoux et j'ai rapidement sucé un de ses mamelons, la faisant gémir.

"Oh mon Dieu Jason..."

J'ai sucé un peu plus fort et j'ai commencé à passer ma langue sur le haut de son mamelon. J'ai levé mon autre main et massé doucement son autre sein.

J'ai apporté ma bouche de son mamelon juste assez longtemps pour le dire. "Je pense qu'ils sont parfaits!" Et puis je me suis immédiatement accroché à la mésange de ma sœur, aspirant son mamelon encore plus profondément dans ma bouche.

Elle haletait et sa respiration devenait de plus en plus irrégulière. J'ai baissé les yeux et j'ai remarqué que sa culotte avait une tache sombre au milieu. J'ai souri en réalisant que j'allumais ma sœur en jouant simplement avec ses seins !

J'ai déplacé ma bouche vers son autre monticule succulent et léché tout son autre mamelon pendant que je mutilais son autre mésange. Elle passait ses doigts dans mes cheveux et appuyait davantage ma tête sur sa poitrine. Puis elle m'a poussé et m'a relevé, a glissé du lit sur ses genoux et a tiré mon pantalon et mon boxer vers le bas en un seul mouvement rapide.

« Il est temps de rembourser ! » Dit-elle en levant les yeux dans mes yeux et en plongeant sa bouche profondément sur ma bite, en prenant la moitié du premier coup.

Elle et moi avons tous les deux gémi alors qu'elle suçait ma bite maintenant complètement gorgée. Ses gémissements envoyaient des frissons dans ma bite et dans tout le reste de mon corps. Elle est tombée dans un rythme en balançant sa tête le long de ma hampe et en caressant le reste de ma hampe avec sa main. De temps en temps, elle retirait ses lèvres chaudes de ma bite et caressait ma bite de haut en bas plusieurs fois avant de se replonger rapidement dans ma bite et de sucer un peu plus.

Je ne sais pas où ma sœur a appris à sucer des bites, mais cher dieu, j'aimais chaque seconde de sucer des bites que ma sœur me donnait ! Elle a amené une de ses mains vers mon sac de noix et l'a doucement caressé et leur a donné une petite pression affectueuse pendant qu'elle aspirait autant de ma bite que possible.

Les sensations étaient trop fortes et j'étais trop excitée. Avec un grognement, j'ai attrapé la tête de ma sœur et l'ai tenue sur ma bite alors que je commençais à faire jaillir le sperme de mes couilles, jusqu'à sa bouche. J'ai tellement joui dans sa bouche qu'elle a eu du mal à tout avaler et une partie a coulé sur son menton.

Avec un dernier grognement, j'ai expulsé les dernières gouttes de sperme dans la jolie bouche de ma sœur.

"Ah putain ouais sœurette..." dis-je, à bout de souffle. "C'était putain de fantastique !"

Elle gloussa en suçant ma bite un peu plus pour la nettoyer, puis elle essuya le sperme sur son menton sur ses doigts et suça mon sperme, avalant chaque goutte qu'elle pouvait obtenir. Elle leva les yeux vers moi quand elle eut fini et ouvrit la bouche, me montrant qu'elle avait mangé tout ce que je lui avais donné.

"Bonne fille!" dis-je en la soulevant et en l'asseyant sur son lit. J'ai attrapé les extrémités des deux nœuds sur les côtés de sa culotte et les ai rapidement détachés, permettant à la chatte de tomber de sa chatte chaude et trempée.

Elle haleta lorsque l'air froid frappa son vagin humide. J'ai regardé pendant une seconde ma première chatte. Elle s'est évidemment rasée parce qu'elle était parfaitement lisse sans un poil pour cacher sa peau magnifique et sans tache. Ses lèvres étaient légèrement ouvertes me permettant d'apercevoir les parties les plus intimes d'une femme. Son clitoris était gonflé et dépassait au sommet de sa délicieuse chatte.

Je n'avais jamais craqué sur une fille mais j'avais regardé beaucoup de porno donc j'en connaissais les bases. J'ai rapproché mon visage de sa chatte et inhalé le doux parfum de l'excitation féminine. Ensuite, je ne pouvais plus le supporter alors qu'un instinct animal poussait mon visage profondément dans sa chatte. Ma bouche trouva rapidement son clitoris et je l'effleurai avec ma langue.

Dès la seconde où j'ai été en contact avec son vagin, Sydney gémissait bruyamment et de manière incontrôlable ! Quand j'ai attaqué son clitoris, elle a aspiré de l'air fort et est tombée sur le lit et a commencé à se tordre pendant que je continuais mon assaut oral sur sa chatte juteuse.

J'ai bu autant de son jus féminin que possible alors que je commençais à faire bouger ma langue de haut en bas de sa fente, en m'assurant de ne pas laisser un seul centimètre de sa chatte non léché. Ensuite, j'ai transpercé ma langue aussi profondément que possible dans les replis de sa chatte et j'ai commencé à la baiser avec ma langue.

"Oh putain Jason... oh putain putain fuuuuckkkk !!!!" Sydney a crié alors que son point culminant était juste au coin de la rue.

À ce stade, j'ai enfoncé deux doigts profondément dans sa chatte et j'ai aspiré profondément son clitoris. C'était la goutte d'eau pour ma sœur car elle l'a complètement perdu ! Elle m'a attrapé l'arrière de ma tête et a poussé fort pour que mon visage soit collé à sa chatte jaillissante alors qu'elle commençait à gémir fort, faisant gicler son jus directement dans ma bouche et sur mon visage.

"OHHHH MYYYYY GOOOOOODDDDDDD!!!!!" Elle gémit alors qu'elle chevauchait son orgasme jusqu'à son terme.

J'ai continué à lui lécher la chatte, essayant d'obtenir autant de jus de chatte que possible jusqu'à ce qu'elle finisse par arracher ma tête de son vagin.

"Mon Dieu Jason... s'il te plait arrête ! Oh putain c'était si bon... Viens ici bébé..." dit-elle, se remettant encore de son énorme orgasme.

Je glissai le long de son corps, l'embrassant et faisant glisser ma langue sur son corps alors que je montais et m'allongeais à côté d'elle. Elle s'est retournée sur le côté, a mis ses mains sur mon visage et m'a entraîné dans notre premier profond baiser en tant qu'amants. Elle ouvrit la bouche et je glissai rapidement ma langue dans sa bouche à la recherche de la sienne. Nos langues luttaient dans la bouche de l'autre alors que nous nous embrassions avec la passion d'un nouveau jeune amour. Nos mains parcouraient le corps de l'autre. J'ai amené mes mains sur sa poitrine et j'ai malmené ses seins dans ma main alors que sa main trouvait ma bite et commençait à la caresser de haut en bas.

J'étais bientôt aussi dur que jamais et elle s'est retirée de notre baiser, caressant toujours légèrement mon membre.

"Jason, je veux que tu me baises..." dit-elle en me regardant dans les yeux d'un air suppliant.

« Ma sœur, tu es sûre que tu veux que je fasse ça… ? J'ai demandé. J'aimerais dire que j'aurais été assez gentleman pour m'arrêter là si elle le voulait, mais heureusement, mes manières n'ont pas eu à être testées alors qu'elle hochait lentement la tête et se penchait pour un autre baiser passionné.

Sa langue a sondé mes lèvres et j'ai permis à sa langue de glisser dans ma bouche alors que je glissais sur elle, me préparant à entrer en elle. J'ai pressé la tête de ma bite contre les lèvres de sa chatte et elle halète, sentant l'épaisseur de ma tête. Elle me regarde profondément dans les yeux et je vois un mélange de grand amour et de désir extrême alors qu'elle hoche la tête, me faisant signe d'aller de l'avant.

J'ai mis plus de pression sur ma bite et ma tête a glissé dans les replis chauds de sa chatte. Nous avons tous les deux gémi à l'entrée soudaine de ma bite dans sa féminité. J'ai placé mes mains sur ses seins et les ai massés doucement pendant que je glissais ma bite centimètre par centimètre jusqu'à ce que je sois entièrement enveloppé dans sa chatte serrée, chaude et torride.

Nous avons tous les deux haleté lorsque le bout de ma bite s'est appuyé fermement contre son col de l'utérus. Nous avons commencé à nous embrasser furieusement alors que je me reposais sur elle, la laissant s'habituer à ma grosse bite à l'intérieur de sa chatte serrée.

J'ai ensuite commencé à embrasser son cou avec de gros baisers à pleine bouche alors que je montais ma bite jusqu'à ce que seule la tête soit à l'intérieur, puis, alors que j'embrassais sa clavicule, j'ai commencé à repousser ma bite à la maison. J'ai progressivement accéléré mon rythme et je l'ai rapidement enfoncée durement et rapidement alors que nous reprenions la lutte avec la langue.

Sa chatte était si serrée sur ma bite que je savais que je n'allais pas tenir plus longtemps. J'ai demandé à quel point elle était proche et elle m'a dit qu'elle était proche et que je devrais jouir profondément dans sa chatte, me disant qu'elle prenait la pilule donc c'était sans danger.

Avec cela, j'ai redoublé d'efforts et j'ai commencé à marteler la belle chatte de ma sœur. Je grognais fort et elle gémissait bruyamment alors que nous nous rapprochions tous les deux de notre apogée mutuelle !

J'ai senti le sperme bouillir dans mes couilles et courir le long de ma hampe alors que je criais. "Je suis CUMMMINNNGGGG !!!!"

J'ai poussé une fois de plus aussi fort que j'ai pu pour entrer aussi profondément que possible dans la chatte de ma sœur et j'ai juste explosé en elle, pulvérisant mon sperme sur les parois de son vagin. Mon sperme jaillissant dans son corps chaud a dû la déclencher car juste au moment où je commençais à jouir, je pouvais sentir du liquide pulvériser sur ma bite alors que ma sœur s'effondrait sur le lit dans un tas de respiration lourde et de contractions musculaires.

J'ai tenu ma bite dans sa chatte chaude pendant que je finissais de faire couler ma crème dans le trou d'amour de ma sœur, l'embrassant doucement sur les lèvres encore et encore jusqu'à ce que nos orgasmes soient terminés.

Puis j'ai roulé hors d'elle, ma bite glissant hors d'elle avec un pop à peine audible.

Je me penchai et plantai un profond baiser rempli d'amour sur les lèvres de ma sœur.

"Merci Sydney." J'ai souris.

"Non non merci." Elle répondit. "Je n'ai jamais eu un gars qui me fasse l'amour auparavant et c'était le meilleur que j'aie jamais ressenti depuis des années... Merci Jason!"

Je souris d'autant plus à ses éloges. "Eh bien, je suis content d'avoir pu faire ça pour toi!"

Elle se glissa dans mes bras et enroula ses bras autour de moi, plaçant sa tête sur ma poitrine.

"Hmmmm je t'aime Jason..."

"Je t'aime aussi Sydney."

Elle m'a regardé avec des yeux aimants, attentionnés, mais légèrement inquiets. "Je veux dire, je t'aime... comme... plus qu'un simple frère..."

Je souris et me penchai et lui donnai un doux baiser. « Et je t'aime plus qu'une simple sœur !

« Alors… est-ce que ça fait de nous un petit-ami et une petite-amie alors ? Elle a demandé. "S'il te plait, sois mon petit-ami ? Je sais que c'est bizarre parce que je suis ta sœur et tout sauf Jason, je t'aime de tout mon cœur ! Je l'ai toujours fait et maintenant je sais que tu ressens au moins un peu la même chose pour moi ! Jason I' Je suis tellement amoureux de toi que je ne pense pas que je pourrais survivre sans t'avoir..."

J'ai été honnêtement un peu choqué par sa révélation. Mais ce fut une agréable surprise car maintenant que j'ai regardé en arrière, je peux honnêtement dire que j'ai toujours aimé ma sœur d'une manière qui n'était pas appropriée pour que des frères aiment leurs sœurs. Bien sûr, je pensais qu'elle était chaude et sexy ! Mais elle était aussi belle, magnifique, mignonne, avait une grande personnalité et était parfaite à tous points de vue ! C'était le fait que j'étais son frère qui m'empêchait de sauter sur elle il y a des années, mais maintenant que je savais qu'elle m'aimait de la même manière et qu'elle voulait avoir une relation complète avec moi, tous mes rêves étaient devenus réalité !

"Écoute bébé." dis-je doucement alors que je brossais ses beaux cheveux avec ma main. "Je t'aime aussi, de tout mon cœur et de tout ce que j'ai ! Je suis éperdument amoureux de toi. Tu es magnifique, sexy, belle, chaude et parfaite ! J'aimerais être à toi petit ami et si c'est vraiment ce que tu veux, alors nous serons les meilleurs petit ami et petite amie de tous les temps ! Mais gardez à l'esprit que nous devrons nous cacher et garder notre relation secrète..."

Elle me fit un grand sourire en entendant ce que je disais et jeta ses bras autour de mon cou, m'embrassant profondément sur les lèvres. "Oui Jason, je comprends tout ça et je m'en fiche ! Je te veux tellement et je suis prêt à faire tout ce qu'il faut pour t'avoir !"

Je souris aussi et la regardai dans les yeux. "Alors il ne me reste qu'une chose à faire ! Sydney, je t'aime de tout mon cœur et je ne veux plus jamais te laisser partir... Je prendrai soin de toi pour toujours ! Seras-tu mon copine?"

Elle a failli pleurer en hochant la tête et en me serrant encore une fois dans ses bras.

« Oui Jason ! » Elle a chuchoté à mon oreille. « Oui, je serai ta petite-amie et je serai avec toi pour toujours ! »

Nous étions allongés là à nous embrasser, solidifiant notre amour avec des baisers d'amour et de passion. Nous étions tous les deux épuisés sexuellement, mais nous savions tous les deux que nous nous foudrions de la cervelle chaque fois que nous en avions l'occasion à partir de maintenant.

Finalement, il est venu le temps pour moi de partir. Sydney m'a supplié de rester et de dormir avec elle, mais j'ai souligné que si maman ou papa nous trouvait en train de dormir nus ensemble, ce ne serait pas vraiment une situation facile à expliquer. Elle a accepté à contrecœur et m'a donné un autre baiser sur mes lèvres alors que j'attrapais mes vêtements et me dirigeais vers la porte de ma chambre.

En entrant, j'avais l'impression de marcher dans les airs. J'ai regardé l'horloge et j'ai remarqué qu'il était minuit.

"Merde!" Je pensais. « J'ai vraiment besoin de dormir ! Encore un jour d'école et c'est parti pour le week-end ! »

Avec cette pensée sont venus d'autres de Sydney et moi avons baisé et fait l'amour tout le week-end... Je me suis endormi au souvenir de son dernier baiser sur mes lèvres...

Fin de la partie 2 !




Merci d'avoir lu! J'espère que vous avez aimé ça. Comme d'habitude, les commentaires utiles sont les bienvenus !

Que voudriez-vous qu'il se passe dans la partie 3 à part qu'elle tombe enceinte J'envisagerai de le faire mais pas avant plus tard

Articles similaires

L'homme plus petit

Je regardais les jambes de Jerry, alors qu'il se tenait sur le tabouret devant moi. Il avait des cuisses très fortes, et j'ai admiré sa forme pendant qu'il mettait la nouvelle ampoule dans le plafonnier. Cette chose est difficile à atteindre, a déclaré Jerry. Puis, pendant qu'il se débattait avec l'ampoule, mes yeux ont suivi ses jambes musclées jusqu'à l'endroit où elles se sont rencontrées, et j'ai dû réprimer un regard fixe - il y avait une bosse sur le côté, une petite bosse, mais une bosse bien définie était là. Laissez-moi vous expliquer celui-là. Nous avions parlé de notre récent...

95 Des vues

Likes 0

Filles californiennes 3

Filles californiennes 3 Oh merde, il est 7h du matin s'écria Kate. Wow, nous sommes allés toute la nuit, sourit Hannah, nous sommes des salopes chaudes et excitées, a-t-elle ri. « Non, sérieusement, c'est mauvais, ma sœur va être à la maison dans une demi-heure. » Kate a dit en se levant, Euh merde mes jambes gémit-elle en se frottant les genoux, agh et mon bassin a l'impression que quelqu'un l'a battu avec un marteau. Wow la nuit dernière était amusante sourit encore plus Hannah, je devrais m'acheter un chien! . « Inquiétez-vous pour ça plus tard, aidez-moi à nettoyer une partie de...

43 Des vues

Likes 0

Tous les mecs rêvent_(1)

Depuis que je suis tout petit, j'ai toujours aimé porter des vêtements de fille. Je me souviens avoir fouillé le tiroir de lingerie de ma mère et essayé ses culottes et ses soutiens-gorge. J'ai adoré la façon dont le matériau soyeux et transparent se sentait contre mon corps. En vieillissant, j'ai eu moins d'occasions de m'adonner à mon fétichisme jusqu'à ce que je me marie. Lorsque ma femme était absente ou au travail, je portais sa culotte et son soutien-gorge pendant que je me masturbais. Heureusement, elle était aussi grande que moi, donc la coupe était assez proche. Je l'encouragerais à...

25 Des vues

Likes 0

Amour de nerd

Alors que les jeunes corps chauds se tordaient autour, Jimmy caressait sa bite dure de 17 ans, 6 pouces et demi aussi vite qu'il le pouvait. Alors qu'il entrait dans sa chaussette, Jimmy pensa que ce serait génial d'être l'homme dans le porno qu'il regardait, avoir une fille qui le baiserait réellement est son rêve. Jimmy n'a pas beaucoup de compétences sociales, vous voyez, il va à l'école en ligne, ce qui signifie qu'il ne peut pas rencontrer de nouvelles filles et même s'il le faisait, ils ne le considéreraient probablement même pas à cause de sa maigreur excessive et de...

151 Des vues

Likes 0

Programme Alpha-Oméga 7

Épisode 7 : Déboguer le code Zack dévalait la rue sur son nouveau scooter. Il était sorti et était sur le point de s'amuser dessus pendant la dernière heure. Finalement, il a décidé de se diriger vers la maison de Brian, pour lui montrer son nouveau jouet. Il fit un zoom au coin suivant et se dirigea vers cette partie de la ville. Zack remarqua immédiatement que la camionnette de Brian n'était plus là, donc Brian n'était presque certainement pas à la maison. Eh bien, pensa-t-il. Je vais le montrer à Wendy, alors. Zack frappa à la porte, puis entra en criant...

284 Des vues

Likes 0

Violée par Bigfoot

C'est ma première fois du point de vue d'une femme. Dites moi ce que vous en pensez et si cela doit continuer... Violée par bigfoot C'est un accident bizarre qui m'a amené à cette situation. J'avais un peu froid, complètement nu, j'avais un violent mal de tête, une cheville douloureuse et j'étais coincé dans une grotte à mi-hauteur d'une montagne. Je ne me souviens pas avoir été amené ici, mais la créature qui a dû me sauver la vie devait vivre ici. Je ne l'ai pas beaucoup vu, puisqu'il a quitté la grotte vers l'aube. Tout ce dont je me souviens...

158 Des vues

Likes 0

TCA#11 - Jour des hivers froids

C'était une froide nuit d'hiver, à la fin de l'automne. Le brouillard s'était installé ; juste avant minuit et peu à peu envahi les rues. L'air était plein de brume et la visibilité devenait difficile, alors que je marchais dans les rues de la ville. Mon souteneur forcé de travailler dans la rue ce soir. J'espérais une nuit profitable ; pour le garder, lui et ses hommes de main, loin de moi et de ma famille. Je m'appelle Louise et je suis une mère célibataire de 21 ans et aussi une prostituée. J'ai une fille de trois ans, Misty (Melissa). Elle...

93 Des vues

Likes 0

JOURNAL D'UNE MÈRE AU FOYER : PARTIE 1

3 septembre Cher journal, Je m'appelle Tilly Crawford et au cours des dix dernières années, j'ai été la mère au foyer de la Delta House Fraternité ici à State U. Une autre année d'école a commencé hier et les garçons se préparent pour la ruée vers les promesses de fraternité. semaine en organisant des soirées et bien sûr des portes ouvertes pour permettre aux nouveaux étudiants de se faire une idée s'ils souhaitent rejoindre Omega House. Ce fut un long été pour mon journal intime, être avec les garçons me manque vraiment et bien sûr ma chatte a manqué l'attention qu'elle...

374 Des vues

Likes 0

Ma soeur me fait montrer sa partie 01

Ma soeur me fait lui montrer par Vanessa Evans Partie 1 Salut, je m'appelle Archie et ma sœur s'appelle Alice, nous sommes des jumelles de 18 ans. Nous nous sommes toujours bien entendus, nous nous entraidons pour le travail scolaire et nous nous parlons de tout, et je veux dire de tout. Je pensais que tout signifiait tout, mais il y a peu de temps, Alice m'a raconté un fantasme qu'elle avait depuis des années. Elle m'a dit qu'elle voulait que les hommes la voient nue. J'ai été choqué au début parce que bien que nous ayons partagé une salle de...

200 Des vues

Likes 0

Pris en flagrant délit_(9)

Je m'appelle Carla et je suis une étudiante de 19 ans. Je vis avec ma meilleure amie Sarah dans un appartement que ses parents payent pour elle. Le père de Sarah a fondé une entreprise qui s'est très bien débrouillée et a maintenant l'argent à dépenser pour Sarah quand elle le souhaite. Plus sur moi, je mesure environ 5'4 avec de longs cheveux bruns foncés, avec une silhouette élancée. Voici l'histoire de la façon dont j'ai appris un peu plus sur moi-même et sur Sarah. Sarah était magnifique, c'était le genre de fille qui, quand vous marchiez dans le couloir, regardait...

364 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.